info@consommer-juste.fr
06 70 23 59 35

Accueil > Actualité >

[Newsletter] Marche des doléances

Lundi 12 décembre 2011

Bonjour à vous,

La période qui arrive est porteuse de grands dangers. Désemparé, nous n’avons plus droit à la parole, elle nous est confisquée par l’idéologie de la finance. Je ne me reconnais pas comme beaucoup d’entre nous dans les positions démagogiques prises par les uns et les autres.

La confiance n’y est plus.

Je refuse cet état de fait et je veux faire entendre que c’est d’« humanité » que nous sommes avides et non de consommation ou de postures électoralistes. La nature est un cadeau offert à tous et ce monde d’argent se l’accapare au détriment de ceux qui partagent avec nous cette planète. Le mur est proche et tous les mensonges conduisent à notre perte.

Chacun d’entre nous est pourtant porteur d’espoir, il en va de notre responsabilité de faire avancer non seulement notre société, mais le monde qui nous entoure.

Je vais faire une marche à pied de mes champs de Mollégès (13940) à Paris par deux étapes de 10 à 15 kilomètres par jour, pour permettre à ceux qui veulent marcher avec moi une demi-journée de le faire sans problème. Un cahier de doléances sera mis à disposition de tous et chacun pourra écrire ses attentes, ses difficultés, ses propositions et pourquoi il ne se sent pas représenté. Chaque soir il y aura une conférence et une rencontre avec ceux qui le voudront. Nous offrirons des fruits tous les soirs aux gens rencontrés et aux associations locales qui s’occupent des plus démunis. Par ce don je veux montrer qu'en tant qu'agriculteur nous sommes avant tout des nourriciers.

Le thème de la marche sera : « Quelle société et quelle alimentation voulons-nous? »

- Est-il normal que ceux qui sont chargés de nourrir la population ne vivent pas de leur travail?

- Est il normal que 8 millions de personnes soient exclues de la nourriture, alors que les agriculteurs sont volés par les ventes à pertes, par une économie, dite de marché, meurtrière et prédatrice ?

- Est ce que le pays à besoin de l'agriculture?

Si oui, quelle est sa mission et quelles sont les perspectives du pays pour ses agriculteurs pour les 20 ans qui viennent?

Quelle est la volonté du pays pour la ruralité et l'aménagement du territoire?

Toutes ces questions sont liées à la disparition du travail productif en France et les contraintes dévastatrices de réglementations et de normes destinées à faire disparaitre du pays tous les hommes qui entreprennent. Contrôles absurdes et stupides qui empoisonnent la vie de tous ceux qui travaillent encore en France et uniquement imposés par les lobbies des grands groupes qui entrainent la disparition de tous ceux qui ne peuvent se mettre à jour des nouvelles contraintes!

Dans ce monde absurde, quelle place pour nos jeunes?

Pouvons-nous considérer que l’exclusion soit la normalité ?

J'arriverai à l'Hôtel de Ville de Paris le 20 Février 2012.

Sur le site "www.consommer-juste.fr" il y aura les étapes de la marche et nous les filmerons en direct ainsi que les rencontres. Chacun pourra voir où nous en sommes en temps réel et surtout pourra mettre ses doléances étape par étape. Ceux qui voudront participer à l’accueil, l’hébergement et à l’organisation des rencontres quotidiennes ou aider à la bonne marche du projet pourront s’inscrire sur le site.

Mon initiative volontaire sera très spontanée, car je ne veux pas trop organiser pour donner plus de force à la marche et surtout de permettre à chacun de trouver sa place et se joindre pour une étape ou deux à ce mouvement le plus ouvert possible.

Je récuse par avance toute récupération politicienne de ce mouvement car cette action responsable nous appartient.

Je suis sûr que cela sera un vrai temps fort dans notre vie démocratique, au sens noble du terme.

Je veux montrer que les paysans ne sont pas des râleurs, mais que nous sommes capables de marcher et de nous battre pour défendre la nature, nos valeurs et celles de toute la communauté dans laquelle nous vivons.

Je veux faire comprendre que dans cette société de la nano seconde, le temps a pourtant de la valeur et que nous savons que pour récolter il faut du temps. Pour cela, la marche permet aussi de réfléchir sur soi, sur le monde qui nous entoure. Elle permet surtout la rencontre à travers le pays avec les hommes et la nature.

Le bon sens de notre humanité doit être transmis à cette société qui a perdu le contact avec la nature et ses valeurs.

Je le sais mon projet est ambitieux mais rien ne se fait si la passion et l’envie de transmettre, n’existe pas !

La parole nous devons la prendre et dire clairement pourquoi nous refusons cette société prédatrice qui ne s’adresse plus aux hommes et qui n’a de sens que dans la finance.

La finance qui ne devrait être qu’un outil, elle est devenue une fin en soi!

Nous sommes des hommes debout et un homme qui marche va toujours plus loin qu’un expert assis.

Enfin notre Projet alternatif de distribution avance à grand pas et je vous tiendrai au courant des évolutions le plus rapidement possible. L’équipe au travail s’agrandit et nous permet de mettre en place une alternative positive à la proposition de produits agricole de qualité !

J’ai eu le bonheur d’inaugurer avec Jean Michel Lartigue et 48 producteurs de la région de Tarbes un de leurs deux magasins qui ont été crées : Le Carré Fermier de Tarbes. Une aventure humaine d’une qualité exceptionnelle, vous pouvez si vous habitez ou si vous vous rendez dans cette région, faire le détour. Vous y rencontrerez des gens de grande valeur humaine. Leur site en construction : www.lecarrefermier.fr à ne pas manquer !!!

Je vous rappelle l'initiative d'Olivier Ruiz et de différents producteurs sur Saint Malo qui, par www.les-fourmis-solidaires.fr, créent en ces fêtes de fin d'année, un lien direct entres producteurs et consomateurs.

Je souhaite à tous une réussite dans ces projets!

En attendant je vous souhaite de très bonnes fêtes de fin d’année.

Amitié

Pierre

06 70 23 59 35

Share |