info@consommer-juste.fr
06 70 23 59 35

Accueil > Actualité >

Lettre d'information du 16 février


Lundi 16 février 2015

Bonjour à vous,

J’avais écrit une lettre pour vous présenter mes vœux pour l’année 2015 et il y a eu Charlie Hebdo ! Je n’ai donc pas eu le courage de donner suite à la lettre prévue en janvier.

Mais je veux vous donner des nouvelles de la démarche C’Juste et de l’action menée depuis plus d’un an. Après une année 2014 sur le terrain avec Maxim et Barthélémy nous sommes arrivés à concrétiser à Pantin six points de vente par semaine et un point de vente le vendredi après-midi à Rungis.


- Courtillières - Mardi après-midi


- Marché de l’Eglise - Mardi, Jeudi, Samedi


- La Dynamo 9 rue Gabrielle Josserand - Jeudi Après midi

- Centre Social Le Haut Pommier - Mercredi Après midi

Plus d'informations: www.c-juste.fr


Depuis la dernière semaine de novembre 2014, la situation économique de C’Juste est saine et nous permet de transmettre avec confiance le camion C’Juste à un partenaire de Pantin.

Nous avons fait appel à Mansour KOUADRIA qui rejoint l’équipe et crée son entreprise « MON VILLAGE » en partenariat avec C’Juste. C’est un homme d’expérience souriant et très confiant qui intégrera dans les semaines qui viennent notre équipe de producteurs présents depuis maintenant plus d’un an avec nous.

Je dois rendre un hommage aux élus de Pantin et à leurs services qui nous ont permis par leur confiance constante et par leur aide concrète de donner de l’ampleur à cette alternative de distribution de Fruits et Légumes au cœur des banlieues et de la ville.
Nous sommes vraiment décidés à dupliquer ce modèle dans les villes de la communauté d’ EST ENSEMBLE et permettre à plusieurs partenaires de trouver une occasion de nous rejoindre pour développer l’éthique de C’Juste et d’offrir à tous une alimentation responsable et solidaire.

Aujourd’hui de nombreux modèles voient le jour et il est temps de nous fédérer pour rendre notre message plus lisible pour les consommateurs. Ce sera long mais nous devons impérativement aller dans ce sens.
Permettre à ceux qui nous nourrissent de vivre dignement de leur travail, ne doit pas être un motif de compétition, mais une réalité constructive de toutes initiatives nouvelles !

Depuis le mois de décembre à ce jour, j’ai participé à des réunions sur Paris très intéressantes où j’ai pu exprimer cette idée concernant le maillon faible de la chaine alimentaire à savoir l’agriculteur. Les interlocuteurs que j’ai rencontrés m’ont permis d’entrevoir que tout n’est pas perdu et qu’une réflexion commune peut s’engager avec tous sans exclusive car plus la détresse des agriculteurs sera forte plus la qualité alimentaire va se dégrader. La nourriture industrielle vers laquelle le système de rentabilité et de compétitivité pousse les agriculteurs est destructrice en vies humaines et en qualité nutritive !

Mais je ne suis pas dupe, ce qui se passe pour nous agriculteurs touche toute la société et tous les métiers. Il est temps de CONSOMMER JUSTE maintenant que nous en sommes conscients, nous ne pouvons plus dire: "nous ne le savions pas". Chacun d’entre nous doit faire sa part pour que la société évolue vers plus de justice.

Recevez mon amitié

Pierre

Share |