info@consommer-juste.fr
06 70 23 59 35

  • Vous n'êtes pas connecté.

#1 jan. 9, 2011 15:08:28

cabernet1
Enregistré: 2010-05-13
Messages: 893
Envoyer un courriel  

WIKILEAKS : le monde selon MONSANTO











WikiLeaks: US Ambassador Planned "Retaliation" Against France Over Ban on Monsanto Corn Wikileaks: l'ambassadeur américain prévues "représailles" contre la France sur le maïs Monsanto Ban

Tuesday 21 December 2010 Mardi 21 Décembre 2010

by: Mike Ludwig, truthout | Report par: Mike Ludwig, Truthout | Signaler

Wikileaks: l'ambassadeur américain prévues "représailles" contre la France sur le maïs Monsanto Ban
Craig Stapleton, former US ambassador to France at a Memorial Day service in Fere-en-Tardenois, France. Craig Stapleton, ancien ambassadeur américain en France à un jour de service commémoratif à Fere-en-Tardenois, France. Stapleton was concerned that a French decision to suspend cultivation of Monsanto's MON-810 corn could spread anti-biotech policy across the EU. Stapleton a craint que la décision française de suspendre la culture du Monsanto MON-810 de maïs pourrait se propager biotechnologiques politique de lutte contre toute l'UE. (Photo: LeAnne MacAllister, 5th Signal Command ) (Photo: MacAllister LeAnne, transmissions du Commandement 5e )

Modifié cabernet1 (jan. 9, 2011 18:57:39)

Hors-ligne

#2 jan. 9, 2011 15:15:08

cabernet1
Enregistré: 2010-05-13
Messages: 893
Envoyer un courriel  

WIKILEAKS : le monde selon MONSANTO

Un récent rapport détaillé de l'histoire du Dr Gilles-Eric Séralini, chercheur à l'Université de Caen en France. Séralini partisans prétendent le scientifique a fait face à l'intimidation au sein de la communauté scientifique française après avoir publié plusieurs études démontrant que Monsanto GM de maïs et de glyphosate risques pour la santé humaine ,ce qu'approuvent aujourd'hui le directeur de l'INSERM et du CNRS venus le soutenir,car il est IMPORTANT que nos politiques écoutent "LES MESSAGES D'ALERTE" ,ce qu'a comfirmé le ministre Xavier Bertrand pour le médiator"il y a eu un dysfonctionnement et nous devons TOUT remettre à o (AFSSA/AFSSAPS dépendent à 85% de l'industrie phyto/pharmacie!!!).

Wikileaks : les OGM au menu des diplomates américains en Europe
Publié le 21 décembre 2010 par Greenpeacefrance

Il fallait s’y attendre, la fuite des quelques 250 000 documents diplomatiques sur le site Wikileaks révèle certains aspects de la politique environnementale américaine … et européenne !

La France, une épine dans le pied des pays pro-OGM

Le télégramme 07PARIS4723 date du 14 décembre 2007, mais il n’a rien perdu de sa fraîcheur et de son intérêt. Dans cet opus, Craig Stapleton, ambassadeur américain à Paris, aborde le savoureux sujet de la France, de l’OMC et des « biotech », déplorant de voir l’Europe « reculer » sur le dossier des OGM et la France jouer un rôle majeur dans ce mouvement…

Wikileaks : les OGM au menu des diplomates américains en Europe

Des agriculteurs français prêts à jouer contre leur camp pour ouvrir la porte aux OGM ?

L’ambassadeur américain à Paris conclut ainsi le résumé de ce télégramme : selon les « pro-biotechs » français, et notamment dans le syndicat agricole, des mesures de « rétorsion » envers la France seraient le seul moyen de faire bouger le pays.

Un syndicat agricole français conseillant aux États-Unis de prendre des sanctions à l’égard de la France pour l’obliger à accepter les OGM ? Un comble ! Voilà qui reviendrait à jouer contre son camp, alors que certains produits français sont régulièrement la cible de boycotts aux États-Unis. Par exemple, début 2009, le Roquefort, quasi emblème national, a vu ses droits de douane tripler en réponse à l’interdiction du bœuf américain aux hormones sur le marché européen. Autre coup dur encaissé par des producteurs français : dès 2003, suite à la position française contre la guerre en Irak, ce sont les vins qui ont été victimes d’une intense campagne médiatique anti-française…

Qui pourrait ainsi suggérer aux États-Unis de ressortir l’arme du boycott pour forcer l’UE et la France à accepter les OGM ? Quel syndicat agricole français serait assez pro-OGM pour aller jusque-là ? La question est à poser à Xavier Beulin, fraîchement élu président de la FNSEA et qui ne fait pas mystère de ses positions extrêmement favorables aux cultures transgéniques. Il le clamait déjà en 2007, année d’écriture du télégramme mis en ligne par Wikileaks, « la FNSEA a une position d’ouverture sur la question des OGM. (…) S’il y avait des risques avérés, l’État aurait déjà pris certaines mesures. »

L’industrie pro-OGM verse dans la paranoïa

Dans un autre télégramme 09MADRID482, envoyé depuis l’ambassade américaine de Madrid, datant de mai 2009 cette fois, on apprend que les représentants de Monsanto sont persuadés que l’adoption par la France d’une clause de sauvegarde interdisant dans l’Hexagone la culture du maïs MON 810, est le fruit d’un marchandage entre écologistes et Nicolas Sarkozy, sur le thème : « je vous donne gain de cause sur les OGM et vous fermez les yeux sur ma politique nucléaire ».

Hilarant d’imaginer un tel deal ! Les pro-OGM, aveuglés par leur idéologie et paranoïaques, sont apparemment incapables de croire que les dirigeants d’un pays comme la France, dont l’opinion publique est opposée aux OGM de façon durable et massive, n’agissent pas en fonction des graves incertitudes des scientifiques sur les impacts des OGM et de la volonté des citoyens, mais pactisent avec quelques écolos…

Et comment imaginer que Greenpeace puisse consentir à un tel marché ! Pour mémoire, à la veille du Grenelle de l‘environnement, des militants Greenpeace pénétraient sur la centrale nucléaire de Dampierre pour réclamer l’arrêt du programme EPR et dénoncer le nucléaire comme une option dangereuse, inutile et beaucoup trop onéreuse.

Depuis, la campagne anti-nucléaire de Greenpeace n’a pas faibli, au contraire. Rien que cette année, Greenpeace a contraint Areva, le géant français du nucléaire, à interrompre ses scandaleuses exportations de déchets nucléaires français en Russie et dénoncé les financements radioactifs de la BNP au Brésil et en Inde.

L’Espagne appelle les États-Unis à la rescousse

Retour aux OGM… La stratégie conjointe pro OGM des gouvernements espagnol et américain a été mise à jour dimanche 19 décembre par le quotidien espagnol El Pais.

L’Espagne apparaît comme le principal allié des États-Unis dans leur lutte en faveur des OGM en Europe. Selon l’un des câbles publiés par Wikileaks, le secrétaire d’État espagnol à l’Environnement, Josep Puxeu, a demandé à l’ambassade américaine de « maintenir la pression » sur Bruxelles pour que les OGM soient favorisés, illustration pour le moins étonnante de la solidarité censée régner au sein de l’Union européenne ! L’affaire fait actuellement un véritable scandale en Espagne.

Il faut dire que même en Espagne, l’opinion publique bascule : selon l’eurobarometre, étude menée par la Commission en février 2010, 53% des espagnols sont opposés aux aliments OGM, et 70% d’entre aux les considérant comme « anti naturels » et 59% les considérant comme un risque pour la santé. Or, comme le soulignent apparemment les industriels supporters des biotechnologies agricoles eux mêmes : « si l’Espagne tombe, le reste de l’Europe suivra ! ».

Plus que jamais, le moratoire doit s’imposer !

Le maïs transgénique MON 810, sous le coup d’une clause de sauvegarde française et dont le renouvellement de l’autorisation européenne pourrait être proposé en début d’année aux États membres, est vu comme un enjeu majeur par le gouvernement américain. S’il ne se dégage pas de majorité qualifiée entre les États européens pour l’interdire, la Commission risque de trancher et de délivrer cette autorisation au mépris de l’opinion publique et des positions défendues par une série d’États membres, comme elle l’a fait en mars 2010 pour la pomme de terre transgénique Amflora.

Alors que la Commission européenne continue de vouloir imposer de nouveaux OGM, la France doit maintenir son opposition à toute nouvelle demande d’autorisation. Elle doit réclamer des institutions européennes qu’elles écoutent la voix d’un million d’Européens réclamant un moratoire sur les OGM !

Ajouter un commentaire Envoyer à un ami Signaler un abus Imprimer cet article Partager sur Facebook Voir l'article original
Annonces Google

*
Offre Montpellier -70%

Bénéficiez d'Offres Incroyables Du Jamais Vu à Montpellier
www.GROUPON.fr/Montpellier
*
ARTE - Monsanto

Le monde selon Monsanto : Enquête sur la firme américaine !
www.arte.tv
*
OGM

Articles et actualités sur Novethic Media sur le développement durable
www.novethic.fr

Retour à La Une de
Ces articles peuvent vous intéresser :

*
Culture d’OGM en Europe : les états membres déboutent la Commission Européenne

Interpellé sur le sujet des OGM, le ministre de l’environnement, JL Borloo, a déclaré à l’occasion du forum Libération (à Lyon), que la France,... Lire la suite
Le 29 septembre 2010 par Greenpeacefrance
ENVIRONNEMENT, SCIENCE & VIE
*
info tragique : "L'Europe autorise la culture d'une pomme de terre OGM"

info tragique :"L'Europe autorise la cultured'une pomme de terre OGM"La ******rie de produit génétiquement modifier, sera bientot dans nos assiettes (si ce n'es... Lire la suite
Le 03 mars 2010 par Ecolonaturel
ENVIRONNEMENT, SCIENCE & VIE, SOCIÉTÉ
*
OGM : la contestation enfle en Europe

Après Luxembourg-ville, qui s’était déclarée, le 18 février 2009, « ville sans OGM », Bruxelles -ville symbole hôte des institutions... Lire la suite
Le 16 septembre 2010 par Greenpeacefrance
ENVIRONNEMENT, SCIENCE & VIE
*
Pour une Europe sans OGM et sans Barroso

.Cédant au lobby pro-OGM, la Commission Européenne vient d'autoriser la culture d'organismes génétiquement modifiés dans l'Union Européenne pour la première foi... Lire la suite
Le 22 mai 2010 par Albert
FRANCE, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
*



This work by Truthout is licensed under a Creative Commons Attribution-Noncommercial 3.0 United States License . Ce travail par Truthout est distribué sous licence Creative Commons Paternité-Pas d'Utilisation Commerciale 3.0 États-Unis License .




0diggsdigg

» »


Mike Ludwig is a Truthout Fellow. Ludwig Mike est un membre Truthout.
Comments Commentaires

This forum is moderated by software. Ce forum est modéré par le logiciel. Please allow up to 15 minutes for your comments to go live and avoid posting the same comment multiple times. S'il vous plaît permettre jusqu'à 15 minutes pour vos commentaires pour aller vivre et d'éviter l'affichage de la même remarque à plusieurs reprises.


Bush and the people who Bush et les gens qui
Tue, 12/21/2010 - 16:36 — Bite (not verified) Tue, 21/12/2010 - 16:36 - Bite (non vérifié)

Bush and the people who worked for him should face some serious trials, and naturally jail time, for this kind of political and economic bullying. Bush et les gens qui travaillaient pour lui doivent faire face à des essais sérieux, et une peine d'emprisonnement naturellement, pour ce genre d'intimidation politique et économique. But what a dream that is, is it not? Mais qu'est-ce un rêve qui est, n'est-ce pas? Imagine: Obama condemned the release of these vividly important documents. Imaginez: Obama a condamné la publication de ces documents vivement important. If he condemns the release of this sort of vital information there's only one conclusion to be drawn: he abides by the same lawlessness and seeks immunity from this sort of information released in the future. S'il condamne la publication de ce genre d'informations vitales n'y a qu'une seule conclusion à tirer: il respecte l'anarchie même et cherche de l'immunité de ce genre d'information publié à l'avenir.


It's amusing that a C'est amusant qu'un
Tue, 12/21/2010 - 16:38 — Anonymous (not verified) Tue, 21/12/2010 - 16:38 - Anonymous (non vérifié)

It's amusing that a scientist would face intimidation because he's concerned for people's health. C'est amusant qu'un scientifique aurait face à l'intimidation parce qu'il est inquiète pour la santé des gens. Is economics a more important concern than people's health? Est l'économie d'une préoccupation plus importante que la santé des gens? Apparently some think so. Apparemment, certains le pense pas.

What's the point of economics if economics is more important than people? Quel est le point de l'économie si l'économie est plus important que les gens? Are our "interests" really in our interest? Sont nos "intérêts" vraiment dans notre intérêt? Does it really matter to the US if Europe doesn't want genetically modified crops? Est-ce vraiment important aux États-Unis si l'Europe ne veut pas les cultures génétiquement modifiées? We may end up learning a thing or two. On peut finir par apprendre une chose ou deux.

Wikileaks' releases certainly provide an amusing, even entertaining, look in the rear view mirror. Wikileaks 'libère certainement un amusant, divertissant même, regarder dans le rétroviseur. And this is what Hillary Clinton calls "the hard work" being done by our selfless civil servants? Et c'est ce que Hillary Clinton appelle «le travail» accompli par nos généreux fonctionnaires? Hoo boy. Hoo garçon.


Modifié cabernet1 (jan. 9, 2011 18:56:15)

Hors-ligne

#3 jan. 9, 2011 15:39:06

cabernet1
Enregistré: 2010-05-13
Messages: 893
Envoyer un courriel  

WIKILEAKS : le monde selon MONSANTO


MONSANTO WORLD's est bien le meme que celui de Goldman Sacse Banque....celui de LA CUPIDITE du MEPRIS et de L' ARROGANCE (dvd Food.Inc,)

Modifié cabernet1 (jan. 9, 2011 15:41:45)

Hors-ligne

Pied de page

Modération
Share |