info@consommer-juste.fr
06 70 23 59 35

  • Vous n'êtes pas connecté.

#1 jan. 15, 2011 20:25:08

cabernet1
Enregistré: 2010-05-13
Messages: 834
Envoyer un courriel  

ALIMENTATION un bel avenir pour le LOCAL.....

Alimentation - Un bel avenir pour les produits régionaux et locaux

( Publié le 15/01/2011 à : 11H 25 min )

Les produits alimentaires régionaux, voire locaux, ont un bel avenir devant eux, selon une étude du cabinet Xerfi, publiée lundi, qui attribue ce succès aux exigences environnementales du consommateur et à la tendance au repli sur soi, en ces temps de crise.


Le locavorisme et l'inquiétude relative
au maintien de l'emploi en région expliquent
la dynamique du marché des produits
alimentaires régionaux. (© Terre-net Média)
« Tous les éléments convergent pour dynamiser le marché des produits alimentaires régionaux », analysent les experts dans cette étude intitulée « Le marché des produits régionaux. Locavores, régions et Terroirs, made in France: les nouveaux eldorados de la filière alimentaire ? ».

Les exigences de traçabilité des consommateurs, la montée en puissance du « locavorisme » (consommer local) ou encore les inquiétudes relatives au maintien de l'emploi en région expliquent en grande partie ce phénomène « régional ». Cette appétence du consommateur est une « aubaine incontestable » surtout face à une consommation atone, souligne Xerfi qui table sur une croissance de 0,4 % en volume en 2011.

Les groupes de coopération agricole sont les mieux placés pour se positionner sur ce nouveau marché

Si les exploitants agricoles devraient bénéficier de cette manne, les groupes de coopération agricole, selon le cabinet, « sont les mieux placés en tant que maillon stratégique de la chaîne entre l'amont agricole (les exploitations) et le commerce de détail pour se positionner sur ce nouveau marché ». Ces groupes, relève Xerfi, se développent de plus en plus sur la partie industrielle avec la transformation des produits, l'enjeu étant d'atteindre une taille critique pour tenir tête à des clients puissants, comme les centrales d'achat.

L'industrie agroalimentaire, constituée pour l'essentiel de Pme, ne devrait pas profiter à plein de ces nouvelles tendances, tant ce secteur est morcelé. Pour contrer cette faiblesse, des marques régionales (Produit en Bretagne, Sud de France, Bravo l'Auvergne) commencent à s'installer, fédérant des centaines d'entreprises agroalimentaires en région. La grande distribution est « aux avant-postes du phénomène ». Plusieurs enseignes ont développé depuis quelques années déjà des produits du terroir sous leur propre marque. Certaines d'entre elles viennent de franchir une étape supplémentaire en proposant de nouvelles références provenant de producteurs « du coin ».

Hors-ligne

Pied de page

Modération
Share |