info@consommer-juste.fr
06 70 23 59 35

  • Vous n'êtes pas connecté.
  • Accueil
  • » Général
  • » Du courage pour Paul François et une pensée pour la famille de Yannick (viticulteur) [RSS Feed]

#1 jan. 17, 2011 21:21:46

cabernet1
Enregistré: 2010-05-13
Messages: 834
Envoyer un courriel  

Du courage pour Paul François et une pensée pour la famille de Yannick (viticulteur)


Saujon
Charente-Maritime
environnement
Faits-divers
vins

Envoyer à un ami




Yannick Chénet, 45 ans, viticulteur à Saujon (Charente-Maritime) s'est éteint samedi soir des suites d'une leucémie reconnue comme maladie professionnelle par la Mutualité sociale agricole. Il avait notamment témoigné dans le film "Severn" de Jean-Paul Jaud sur le danger des pesticides.

Dans ce long métrage, Yannick Chénet livrait un témoignage poignant sur sa maladie : « Les produits qui m'ont empoisonné et ceux qu'on me donne pour me guérir sont fabriqués par une seule et unique firme. »il faut arrêter de dire que les agriculteurs sont victimes des industriels !! lorsque vous achetez un produit vous lisez bien les ingrédients non ! je pense que certains ont voulu gagner de l'argent , sans se soucier de l'impact de leur geste sur la nature ! certains comme ce mr , à compris son erreur et à changer son regard et c'est tout à son honneur , mais d'autres continuent malgré tout à déverser leur saloperie ! alors je dits là , que ce sont des criminels en puissance, et plus des victimes ! j'ai perdu énormenent de gens de cancers de ma famille, et pour leur souvenir, ainsi que pour tout ceux que nous avons aimés et perdus, nous ne pouvons continuer à cautionner ces comportements irresponsables ! je finirai ces lignes par ces mots pris dans le dernier livre pierre rahbi "seulement après que le dernier arbre aura été coupé, que la dernière rivière aura été empoisonnée,que le dernier poisson aura été capturé, alors seulement vous découvrirez que l'argent ne se mange pas" toutes mes condoléances



CATH4
17/01/2011, à 18h56
TOUT d'abord je voudrai présenter mes respects à la famille pour cette épreuve terrible ! et aussi pour remercier ce Mr d'avoir oser témoigner à l'époque comme un utilisatuer de ces produits et qui c'est rendu compte qu'ils étient dangereux .. ce qui me gêne, et je ne parle pas de cet homme, bien sur ! c'est que cela fait des années que des revues, des personnes impliquées témoignent de la dangerosité de ses produits et même encore et que certains agriculteurs continuent à les utilisés malgré les mises en gardent ! alors quand je lis que ce sont les industriles, qui sont responsables et ceux qui les soutiennent, certes , je suis d'accord , mais ne serait il pas souhaitable que chaque personne ai aussi un comportement responsable et que chacun ne ferme pas les yeux , afin de gagner plus et plus vite ! il faut arrêter de déresponsabilises les gens , ils ont des capacités quand même, et le revendiquent d'ailleurs d'autres fois ! je pense que certains s'en moquent royalement et ouvrent les yeux que lorsque c'est trop tard ! on ne peut pas dire que l'on ne sait pas puisqu'il y a des années qu'on nous le dit ! à chacun de se prendre en charge aussi ! je ne comprends pas que certaines personnes ne veulent rien voir ni entendre ! qu'ils assument alors ! yahn arthus bertrand grace à ses emissions dernièrement nous à montré le changement de culture pour des agric , en mode bio, car ils ont compris enfin le sens de leur métier ! les ressources de la terre ne sont pas inép


Aldébaran
17/01/2011, à 18h27
en plus nous retrouvons tout ces pesticides dans le vin ....




carlota
17/01/2011, à 18h13
Et le pire est surement a venir , puisque depuis plus de 50 ans , nous consommons des produits traites , et les agriculteurs sont aux premières loges . Ce que je regrette c'est le fait qu' on n'en parle vraiment pas assez , pourtant il existe beaucoup de litérature à ce sujet ......Condoleances à sa famille , il était un peu jeune pour mourir........



sylvain.bzh.17
17/01/2011, à 17h46
quand le profit passe avant l'homme,vive le bio er arretons de manger de la m...e,désolé pour la famille,encore un paysan sacrifié sur l'hotel du profit et des banques.un breton en colére




dicamary
17/01/2011, à 15h47
et pour nous consommateurs qui ingerons ces pesticides et engrais à petites doses?


brubru33
17/01/2011, à 15h15
C'ets une maladie de l'ombre qui n'est pas assez dénoncée, ni par les mèdecins, ni par les victimes. Tous n'en meurent pas, mais beaucoup, beaucoup sont frappés. Dans les hôpitaux on ne le dit pas clairement aux malades, on donne des noms tels que "leucémie à évolution lente"... Et comme les malades ne veulent pas se l'avouer eux-mêmes (on les comprend, ils veulent garder et renforcer l'espoir de survie) le temps passe doucement. Hélas, c'est le prix à payer pour ces agriculteurs qui il y a quelques années n'avaient pas le choix pour produire et survivre. les temps ont changé mais le monde rural va commencer à compter ses morts.



lolo17000
17/01/2011, à 14h28
et oui malheureusement! combien d'agriculteur, viticulteur sont victime de l'utilisation de ces pesticides. De la bouche de cancérologue un nombre important de personnes du milieu agricole ayant employé ces produits ce retrouve avec des cancers.
La faute à qui ? aux industriels qui ont minimisés les risques pour la santé de leurs produits en avançant même qu'il n'y avait aucun risque en les manipulant à main nue..
Mais aussi aux agences de santé qui dans le même fonctionnement que l'AFSSAPS se sont bien gardé d'interdire nombre de produits dangereux. On a vu le cas pour le Roundup. Les lobbys industriels font fort. L'argent paye tout, les experts corrompus.




Vinosse
17/01/2011, à 13h58
Un de connu pour 10 ou 100 cachés ...


Modifié cabernet1 (jan. 19, 2011 14:03:35)

Hors-ligne

#2 jan. 19, 2011 23:40:25

cabernet1
Enregistré: 2010-05-13
Messages: 834
Envoyer un courriel  

Du courage pour Paul François et une pensée pour la famille de Yannick (viticulteur)

Mort d'un agriculteur : les pesticides pointés du doigt
Un agriculteur est décédé d'une leucémie reconnue comme maladie professionnelle. Sa mort intervient alors que le combat pour la reconnaissance des "victimes des pesticides" s'intensifie.
Yannick Chénet était viticulteur en Charente-Maritime (ici dans le film "Severn", de Jean-Paul Jaud).

Yannick Chénet était viticulteur en Charente-Maritime (ici dans le film "Severn", de Jean-Paul Jaud).

La nouvelle fait grand bruit dans le Sud-Ouest et pourrait secouer le monde agricole. Yannick Chénet, 43 ans, viticulteur à Saujon (Charente-Maritime), s'est éteint samedi (15 janvier), des suites d'une leucémie reconnue comme maladie professionnelle par la Mutualité sociale agricole. Nul produit spécifique n'a été clairement défini comme la cause de sa maladie, mais le benzène est fortement suspecté, et le défunt se considérait comme "empoisonné".

Pour François Veillerette, président de l'association Générations futures, "des agriculteurs payent de leur vie le prix de la légèreté avec laquelle on a laissé se développer un système agricole basé sur une forte tolérance vis-à-vis de produits très toxiques."

Vers une "association de victimes des pesticides"

DOSSIERS EN COURS

- Selon Générations futures, les demandes d'agriculteurs pour la reconnaissance de maladies professionnelles sont en augmentation.

- La semaine dernière, à Brive (Corrèze), trois agriculteurs étaient poursuivis par des voisins pour avoir épandu des pesticides par vent fort. L'affaire a été mise en délibéré au 10 mars.

- En juin 2011, un règlement européen doit encadrer plus strictement les mises en marché des pesticides.

- En France, le plan Ecophyto lancé dans le cadre du Grenelle de l'environnement prévoit une réduction de 50% des produits phytosanitaires sur la période 2008-2018.

Déplorant la perte d'un "compagnon de route", Paul François (son portrait sur lavie.fr), lui-même en procès contre la firme Monsanto après avoir été gravement intoxiqué par un herbicide en 2004, affirme : "C'est l'un des premiers décès imputables aux pesticides."

Evoquant un combat comparable à celui des victimes de l'amiante, cet ex-"pur produit de l'agriculture intensive" annonce la création, en mars, d'une association de défense des victimes de pesticides : "Yannick comptait s'y investir. L'objectif est d'apporter soutien moral et aide aux personnes concernées pour faire reconnaître des maladies, dont de nombreux cancers, comme professionnelles, et les accompagner, le cas échéant, dans des procédures judiciaires."

Yannick Chénet dans deux documentaires

Yannick Chénet avait accepté de témoigner dans un documentaire ("Notre poison quotidien", de Marie-Monique Robin) dont la diffusion est prévue le 15 mars sur Arte. Il apparait aussi dans "Severn", film du réalisateur Jean-Paul Jaud sorti en novembre dans les salles. Dénonçant les limites d'une l'"agriculture dominée par la recherche du profit", ce dernier a fait part à Metro de sa colère : "Rien ne bouge, ce n'est pas acceptable. Il est temps de prendre vraiment le chemin du respect de notre biodiversité et de notre santé."

Réaction de l'UIPP (Union des industries de la protection des plantes)

Contactée par Metro, l’UIPP (Union des industries de la protection de plantes), qui fédère les entreprises du secteur des pesticides, déplore la triste nouvelle mais estime ne pas être pour l’heure en mesure de commenter ce cas en particulier. “Les pesticides mis sur le marché font systématiquement l’objet d’évaluations”, précise Jean-Charles Bocquet, son directeur général, tout en rappelant : “Il est impératif de respecter les précautions d’emploi qui figurent sur les étiquettes selon les décisions d’homologations. Nous faisons des efforts en ce sens à travers des campagnes destinées à la santé des agriculteurs et via des formations aux bonnes pratiques.”

Les obsèques du défunt agriculteur auront lieu jeudi matin (20 janvier).

Réaction de Jean-Paul Jaud, réalisateur du film "Severn" :

"Rien ne bouge, ce n'est pas acceptable. Yannick Chénet est la victime d'un système dominé par le profit, la cupidité et la spéculation. L'industrie pétrochimique a envahi notre agriculture et notre alimentation dans des proportions extrêmes. Les victimes des produits phytosanitaires vont croissant. Les témoignages sur les maladies ou malformations d'enfants d'agriculteurs se multiplient. Il est temps de prendre vraiment le chemin du respect de notre biodiversité et de notre santé."

Réaction de Paul François, agriculteur en croisade judiciaire contre Monsanto :

"La création d'une association de défense des agriculteurs victimes des pesticides est prévue pour mars. Yannick comptait s'y investir. L'objectif est d'apporter soutien moral et aide aux agriculteurs dans leurs démarches pour faire reconnaître leurs souffrances comme maladie professionnelle (cancers de la prostate, de la vessie, du cerveau, de la peau...), et les accompagner le cas échéant dans des procédures judiciaires. Certes, il peut encore y avoir un problème de précautions d'usage de la part des agriculteurs, et certains progrès sont palpables dans les pratiques du secteur agricole. Reste que le nombre de victimes recensées va s'amplifier avec le temps. On en est au même stade que les victimes de l'amiante il y a quinze ans. Le combat ne fait que commencer."

Réaction de François Veillerette, président du mouvement Générations futures :

"La mort de Yannick Chénet nous attriste. Les dangers des pesticides sont malheureusement incarnés à travers des situations comme celle-là. Des agriculteurs payent de leur vie le prix de la légèreté avec laquelle on a laissé se développer un système agricole basé sur les pesticides et sur la tolérance vis-à-vis de produits très toxiques. Nous sommes plus motivés que jamais pour faire évoluer notre législation sur les pesticides et faire valoir le droit des victimes. Il est très difficile d'accuser une substance en particulier après trente ans d'expositions à une multitude de produits phytosanitaires. Mais le combat pour la reconnaissance des maladies professionnelles et le besoin de réparation et de sanction est de plus en plus fort."

Hors-ligne

  • Accueil
  • » Général
  • » Du courage pour Paul François et une pensée pour la famille de Yannick (viticulteur) [RSS Feed]

Pied de page

Modération
Share |