info@consommer-juste.fr
06 70 23 59 35

  • Vous n'êtes pas connecté.

#1 jan. 23, 2011 11:21:43

cabernet1
Enregistré: 2010-05-13
Messages: 840
Envoyer un courriel  

OGM/WIKILEACKS lettre ouverte à Xavier Beulin


Lettre ouverte à Xavier Beulin : Informations Wikileaks

Publié le 20 Janv 2011 |13:00

* Partager
o Twitter
o Facebook
o Wikio
* [Exporter en PDF] PDF
* [Imprimer] Imprimer
* [Envoyer par mail] Envoyer


[Texte plus petit] medium text tool icon larger text tool icon

Monsieur le Président,

Depuis quelques jours circulent des rumeurs faisant suite aux révélations faites par le site Wikileaks. En effet la presse relate qu’un mémo, émanant de l’Ambassadeur des Etats-Unis en France, transmis au gouvernement américain, mentionnait la phrase suivante : « les partisans des biotechnologies en France, comprenant le syndicat agricole (the farm union) nous ont dit que les rétorsions étaient le seul moyen de faire évoluer la position française sur la question » des OGM.

Nous savons que, vu de l’étranger, l’expression « le syndicat agricole » désigne l’organisation que vous présidez puisque vous prétendez représenter la quasi-totalité des agriculteurs français. Par ailleurs, tous les observateurs attentifs de l’agriculture française, à commencer par les agriculteurs, savent que tant la Confédération Paysanne que la Coordination Rurale, syndicats agricoles français, ne peuvent pas être considérées comme des partisans des OGM.
Ces rumeurs accréditent l’idée selon laquelle un membre de votre syndicat aurait recommandé au représentant des Etats-Unis en France de faire prendre par son pays des mesures de rétorsion contre certains de nos produits français.

Cette information jette le discrédit sur notre profession soupçonnée de trahir les intérêts nationaux pour satisfaire des intérêts particuliers de firmes ou de coopératives qui souhaitent pouvoir tirer profit et pouvoir du développement des OGM, au mépris de la volonté des producteurs comme des consommateurs.

Nous vous demandons donc de communiquer de manière très claire sur ces faits. Chacun doit savoir quel est le syndicat agricole français qui a pu tenir ce langage auprès de l’Ambassade des Etats-Unis.

A défaut, et puisqu’il ne semble pas possible de mettre en doute la véracité des publications de Wikileaks, nous serons amenés à considérer votre silence comme la reconnaissance de votre réelle implication dans cette démarche scandaleuse.

Bernard Lannes
Président de la Coordination Rurale

Hors-ligne

Pied de page

Modération
Share |