info@consommer-juste.fr
06 70 23 59 35

  • Vous n'êtes pas connecté.

#1 fév. 7, 2011 06:13:18

enfant_durable
Enregistré: 2010-09-16
Messages: 29
Envoyer un courriel  

L’Islande, quand on veut, on peut !

Ce matin moi j’aimerai vous parler de l’Islande, quel rapport me direz vous, je laisse la réponse à votre réflexion.

Ce pays qui non seulement est LE SEUL PAYS qui est entré en résistance contre la dette des banques en REFUSANT tout simplement de payer la participation à la casse mais il a dans la foulée également viré PACIFIQUEMENT son gouvernement de droite ainsi qu’une « gauche de droite » qui prétendait la remplacer.

Pas de grand discours, pas de grèves, pas de gros titres média, pas d’émissions TV, Non, rien de tout ça, par contre des actes. Eux, ils font.

Un Peuple qui chasse la droite au pouvoir en assiégeant pacifiquement le palais présidentiel, une « gauche » libérale de remplacement elle aussi évincée des « responsabilités » parce qu'elle entendait mener la même politique que la droite, un référendum imposé par le Peuple pour déterminer s'il fallait rembourser ou pas les banques capitalistes qui ont plongé par leur irresponsabilité le pays dans la crise, une victoire à 93% imposant le non-remboursement des banques, une nationalisation des banques, et, point d'orgue de ce processus par bien des aspects «révolutionnaire » : l'élection d'une assemblée constituante le 27 novembre 2010, chargée d'écrire les nouvelles lois fondamentales qui traduiront dorénavant la colère populaire contre le capitalisme, et les aspirations du Peuple à une autre société.

Alors que gronde dans l'Europe entière la colère des Peuples pris à la gorge par le rouleau-compresseur capitaliste, l'actualité nous dévoile un autre possible, une histoire en marche susceptible de briser bien des certitudes, et surtout de donner aux luttes qui enflamment l'Europe une perspective : la reconquête démocratique et populaire du pouvoir, au service de la population.

Voilà une belle, une très leçon de démocratie aux « grands » États dont la France :
N’oubliez pas que dans notre pays, en France la réforme constitutionnelle de 2008 a été entièrement rédigée à l’Élysée, et que les parlementaires ne l’ont adoptée qu’à deux voix près après avoir été soumis pendant des semaines à des pressions intolérables de la part du chef de l’État.

Je songe aussi à Coluche qui comme il le précise dans sa chanson - SANS IDEOLOGIE DISCOURS OU BARATIN - à fait, lui.

La dictature c’est ferme ta gueule, la démocratie c’est cause toujours.
Et causer ça, en France on est champion.

Il y a un moment ou les choses sont dites, il faut faire faute de lasser.

Il y a bien longtemps que les irréductibles gaulois ont fait long feu vous ne trouvez pas.

Quand mes enfants me demanderont demain pourquoi ils n’ont pas accès à de vrais produits agricoles je n’aurais d’autre choix de répondre que c’est parce que moi comme tout le monde j’ai laissé faire en prétendant qu’il n’y avait rien à faire.

Modifié enfant_durable (fév. 7, 2011 06:14:02)

Hors-ligne

Pied de page

Modération
Share |