info@consommer-juste.fr
06 70 23 59 35

  • Vous n'êtes pas connecté.
  • Accueil
  • » Général
  • » Les victimes professionnelles et privées de pesticides ont un site [RSS Feed]

#1 fév. 8, 2011 15:03:00

enfant_durable
Enregistré: 2010-09-16
Messages: 29
Envoyer un courriel  

Les victimes professionnelles et privées de pesticides ont un site

Visitez le:
http://www.victimes-pesticides.com/

Produire Juste et non Juste Produire

Modifié enfant_durable (fév. 8, 2011 15:06:01)

Hors-ligne

#2 fév. 9, 2011 09:18:46

cabernet1
Enregistré: 2010-05-13
Messages: 893
Envoyer un courriel  

Les victimes professionnelles et privées de pesticides ont un site

IL FAUT SAVOIR QUE C'EST LE CONTEXTE POLITIQUE QUI EMPOISONNE LES AGRICULTEURS avant les pesticides que nous ne contestons PLUS aujourd'hui........(Xavier Beulin/FNSEA)
l'Agriculteur a AUJOURD'HUI PHYT'ATTITUDE/MSA ou il doit, si il a LE MOINDRE PROBLEME en faire part (tremblements,sudation Nocturnes,maux de tete répétés etc.....) N° Vert Phyt’attitude : 0800 887 887
Lancement de la plateforme Cancer Info
Cette plateforme multi-accès d'information médicale et sociale de référence sur les cancers est destinée aux personnes malades et à leur entourage.


L'Institut National du Cancer et le Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé lancent, en partenariat avec la Ligue nationale contre le cancer, Cancer info, la plateforme d'information médicale et sociale de référence sur les cancers, à destination des personnes malades et de leur entourage.

Dans le cadre du Plan cancer 2009-2013, qui prévoit de rendre accessible aux patients une information de référence sur les cancers afin d'en faire des acteurs du systéme de soins, Cancer info a pour vocation d'apporter des réponses et d'accompagner les patients et leurs proches aux étapes clés de la maladie, en complément de leurs échanges avec les équipes soignantes.



Pour faciliter l'accès de tous à l'information, Cancer info est disponible sous trois formes :

* une collection de guides d'information, destinés notamment à être remis aux patients au cours des consultations du dispositif d'annonce afin de les accompagner tout au long de leur prise en charge médicale ;
* une rubrique sur le site de l'Institut National du Cancer : www.e-cancer.fr/cancer-info, avec des dossiers thématiques exhaustifs ;
* une ligne téléphonique au 0810 810 821 (prix d'un appel local), ouverte du lundi au samedi de 9 heures à 19 heures.



Pour en savoir +: www.e-cancer.fr

Pour commander les outils Cancer info , les outils d'information grand public ont été réalisés en partenariat avec la MSA.



Pour en savoir + sur la prévention santé de la MSA

10 ans de témoignages et d'expertise sur les produits phytosanitaires en milieu agricole ont permis à la MSA d'organiser le colloque "Phytosanitaires, quelle place pour pour la santé des agriculteurs ?" le 23 mars 2010.

Modifié cabernet1 (fév. 9, 2011 10:03:55)

Hors-ligne

#3 fév. 9, 2011 11:36:04

enfant_durable
Enregistré: 2010-09-16
Messages: 29
Envoyer un courriel  

Les victimes professionnelles et privées de pesticides ont un site

Contexte politique !!! ?
Combien d’année a-t-il fallu pour que les producteurs agricoles se décident juste à s’interroger ?
Combien de milliers d’entre eux refusent toujours et encore d’admettre la dangerosité des produits phytosanitaires ?
Combien de malades doivent leur état aux produits phytosanitaires ?
Le reste vous savez…

Un garagiste qui étranglé par des problèmes de concurrence plus ou moins déloyale irait volontairement remplacer des pièces par des pièces de contrefaçon exposant la vie du conducteur à des risques serait immédiatement sanctionné

Ou est la différence ?


Hors-ligne

#4 fév. 9, 2011 13:11:51

enfant_durable
Enregistré: 2010-09-16
Messages: 29
Envoyer un courriel  

Les victimes professionnelles et privées de pesticides ont un site

Ce n’est là qu’une opinion bien sur mais je trouve le forum un peu trop corporatif.
Il est tout de même de notoriété publique que le producteur agricole est un acteur à part entière de la situation sanitaire et commerciale de la filière alimentaire.

Sa responsabilité est au moins aussi engagée que celle des consommateurs.

Hors-ligne

#5 fév. 9, 2011 21:41:00

cabernet1
Enregistré: 2010-05-13
Messages: 893
Envoyer un courriel  

Les victimes professionnelles et privées de pesticides ont un site

Paul François est malade depuis qu'il a inhalé les vapeurs d'un désherbant fabriqué par Monsanto (LASSO)interdit aux Etats Unis et INTERDIT en Europe depuis son intoxication aigue puis chronique .
France 3

Ruffec (16) : mieux informer sur les pesticides
> > > > > > France 3 Après le décès récemment de Yannick Chenet, beaucoup d'agriculteurs sont en émoi . Yannick Chenet, viticulteur en Charente-Maritime, est décédé d'une leucémie imputée aux pesticides . Ses collègues, à l'image de Paul François en Charente souhaitent se regrouper pour mieux se défendre et informer .
IMPORTANT A VOIR > http://bit.ly/hZaZ6h
* 1'46"

Chaque agriculteur a eu 1 ou 3 intoxications aigues ,sans qu'il n'y ait de problèmes,de séquelles ...Grace à une PHYTOVIGILENCE de la MSA par PHYT'ATTITUDE et aujourd'hui des médecins ruraux (grenelle de l'environnement).Grace aussi aux efforts des firmes ex: produits solubles pour éviter le contact avec le liquide ou la poussière ,CAR C'EST A LA PREPARATION OU A L'OUVERTURE D'UNE CUVE QUE LES INTOXICATIONS SE FONT à 70%, à 20% accidents des YEUX et 10% pour les MAINS.Le rapport Grécan/Agrican sur 20 ans élaboré par la MSA devrait voir le jour en 2011 ,sans oublier le PLAN ECOPHYTO 2018 qui permettra d'améliorer l'utilisation des produits phytosanitaires , sans parler de la maitrise des pulvérisations et de nouvelles techniques . MAINTENANT LE DOSSIER PESTICIDES EST CLOS EN SACHANT QUE CHAQUE AGRICULTEUR AGIT AUJOURD'HUI EN "BON PERE DE FAMILLE RESPONSABLE". Dans le PLAN CANCER 2010-2013 Nicolas Sarkozy a voulu la prise en compte du RISQUE CHIMIQUE-BIOLOGIQUE et PHYSIQUE .Au JT du 20h de TF1 du 25 mars, l'enquête sur agriculteurs et pesticides a fait la part belle à Phyt'attitude et au n° vert: 0800 887 887 . Visionnez le reportage avec l'interview du Dr Dupupet. http://videos.tf1.fr/jt-20h/les-agriculteurs-victimes-des-pesticides-5787052.html

Modifié cabernet1 (fév. 10, 2011 23:27:10)

Hors-ligne

#6 fév. 12, 2011 22:20:18

ecophyto
Enregistré: 2011-01-31
Messages: 253
Envoyer un courriel  

Les victimes professionnelles et privées de pesticides ont un site

enfant_durable
Visitez le:
http://www.victimes-pesticides.com/

Produire Juste et non Juste Produire
La jeune Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses), issue de la fusion entre l’Afssa et l’Afsset en juillet 2010, a présenté jeudi 10 février son programme pour 2011. Au menu, notamment, les risques liés aux pesticides et aux perturbateurs endocriniens. Un comité de déontologie et de prévention des conflits d’intérêt sera mis en place d’ici fin avril.



« L’Anses est avant tout une agence indépendante», a tenu à rappeler son directeur et ex-directeur de l’Afssa [1], Marc Mortureux. Une manière de répondre par anticipation aux suspicions qui pèsent plus lourdement encore aujourd’hui sur les agences sanitaires, suite à l’affaire du Mediator qui a mis en lumière de graves dysfonctionnements et des conflits d’intérêt au sein de l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) (voir le JDLE). « Cette remise en cause nous a bousculé et nous amène à nous poser des questions», avoue Marc Mortureux.



Un comité de déontologie

Néanmoins, « les crises antérieures qu’ont connues l’ex-Afsset [2] et l’ex-Afssa, ainsi que leur fusion, ont déjà permis une évolution des règles de déontologie», explique-t-il. C’est notamment le cas de la création d’un comité de déontologie et de prévention des conflits d’intérêt, prévue depuis la fusion, qui sera opérationnel « fin avril au plus tard». Ce conseil de Sages, composé de 5 à 8 membres nommés pour 5 ans par arrêté ministériel et sur proposition du CA, sera chargé de veiller au respect des règles fixées par le code de déontologie et les principes de l’expertise collective (voir le site de l’agence). Il pourra également être saisi par un membre du CA, à l’instar d’une association environnementale.

Suite à son rapport sur le Mediator, l’Inspection générale des affaires sociales (Igas) examinera « les points forts et les faiblesses» de l’Anses dans le domaine du médicament vétérinaire.

Conflits d’intérêt

Le directeur de l’Anses tient toutefois à souligner la complexité de la question des conflits d’intérêt: « Le risque serait de réduire la diversité d’horizon des experts et le caractère contradictoire de l’expertise qui est également un gage d’indépendance».

A l’heure actuelle, aucun conflit d’intérêt n’est toléré dans les groupes de travail. En revanche, la question est plus complexe dans les comités d’expertise spécialisés (CES) qui couvrent de nombreux sujets sur une durée de trois ans. Théoriquement, pour chaque nouveau sujet, les experts ayant des liens d’intérêt doivent s’abstenir de participer.

L’Anses a également fait le choix de mettre en ligne les déclarations publiques d’intérêt (DPI) de ses 350 salariés internes, comme gage de transparence. Elles devront désormais être mises à jour tous les ans et non plus tous les 3 ans.

Marc Mortureux a enfin rappelé que la gouvernance de l’agence était construite sur le modèle «grenellien» avec une participation au CA des différentes parties prenantes (ONG, syndicats, pouvoirs publics, entreprises). « Cette intégration de la société civile est essentielle pour nous permettre de capter les signaux d’alerte», avance-t-il.

Pesticides et phtalates

L’Anses va engager un travail d’évaluation des impacts réels des expositions aux pesticides pour les agriculteurs en s’appuyant notamment sur les données scientifiques les plus récentes. Un groupe d’experts sera mis en place en 2011 sur la base d’un appel à candidatures et les premiers résultats sont attendus d’ici fin 2012.

Une étude sur 12 perturbateurs endocriniens «prioritaires» sera conduite afin d’estimer l’exposition de l’homme aussi bien en milieu professionnel que via l’alimentation et l’environnement. Un premier point d’étape sur le bisphénol-A (BPA) sera présenté fin mars, puis un autre à la fin de l’année. Une coopération internationale, notamment avec les Etats-Unis et l’Allemagne, visera à développer de nouvelles méthodologies d’évaluation des risques, reconnues mondialement.

Les résultats d’une enquête sur l’exposition à 300 contaminants potentiels (pesticides, métaux lourds, toxines…) dans plus de 250 aliments seront publiés d’ici l’été 2011.

Parallèlement, une meilleure connaissance des effets «cocktail» d’une exposition à de multiples pesticides à faibles doses (projet Pericles) devrait être apportée par la publication d’une étude en 2012.

En matière de radiofréquences, un groupe d’expertise permanent sera mis place cette année. Dans le cadre de la reprise des missions de la fondation Santé et radiofréquences, l’Anses va par ailleurs créer un programme de recherche ad hoc qui lancera un appel à projets de recherche de 2 millions euros par an.

Le laboratoire Anses de Sophia-Antipolis a enfin été sélectionné par la Commission européenne pour devenir le laboratoire de référence sur l’étude des abeilles et la surveillance de leur mortalité.

Médicaments dans l’eau

Les résultats de la campagne nationale d’analyse des résidus de médicaments dans l’eau ont été également présentés ce matin. Sur les 45 substances analysées dans l’eau potable,19 ont été détectées dans au moins un échantillon. 25% des échantillons étaient positifs avec en général 1 à 4 molécules. Hormis la caféine (utilisée comme marqueur de l’activité humaine), les molécules les plus fréquentes sont la carbamazépine (anti-épileptique) et l’oxazépam (anxiolytique). 90% des échantillons ont présenté une concentration maximale cumulée inférieure à 25 nanogrammes par litre (ng/l), soit « 1.000 à un million de fois inférieures aux doses thérapeutiques» mais pour 5% d’entre eux, elle était supérieure à 100 ng/l.

Hors-ligne

#7 fév. 22, 2011 21:56:08

ecophyto
Enregistré: 2011-01-31
Messages: 253
Envoyer un courriel  

Les victimes professionnelles et privées de pesticides ont un site

Hors-ligne

  • Accueil
  • » Général
  • » Les victimes professionnelles et privées de pesticides ont un site [RSS Feed]

Pied de page

Modération
Share |