info@consommer-juste.fr
06 70 23 59 35

  • Vous n'êtes pas connecté.
  • Accueil
  • » Discussion Libre
  • » La profession Agricole souhaite qu'une part des installations photovoltaiques soit réservée à l'agriculture [RSS Feed]

#1 fév. 12, 2011 21:28:44

cabernet1
Enregistré: 2010-05-13
Messages: 834
Envoyer un courriel  

La profession Agricole souhaite qu'une part des installations photovoltaiques soit réservée à l'agriculture

Fin du moratoire sur le photovoltaïque - « La profession agricole souhaite qu’une part des installations photovoltaïques soit réservée à l’agriculture » (Apca, JA, Coop et Fnsea)

( Publié le 11/02/2011 à : 16H 03 min )

A quelques semaines de la fin du moratoire du 10 décembre 2010 prévoyant que « l’obligation de conclure un contrat d'achat de l'électricité produite par les installations est suspendue pour une durée de trois mois », la profession agricole fait quelques propositions ciblées. Elle souhaite que les agriculteurs aient la possibilité de développer le parc de panneaux photovoltaïques pour disposer d’une source de revenu complémentaire et rendre leurs exploitations plus compétitives.


Le rachat d'électricité photovoltaïque
pourrait constituer une source de
revenu indispensable pour accompagner
une modernisation du parc bâtiment.
(© Terre-net Média)
« La profession agricole souhaite qu’une part des installations photovoltaïques soit réservée à l’agriculture », écrivent dans un communiqué commun, l’Apca, la Fnsea, Ja et Coop de France.

« Les propositions actuellement faites par les représentants des ministères lors de la concertation ne sont pas suffisantes pour espérer un développement du secteur photovoltaïque » souligne le communiqué qui ajoute que « l’Etat doit, dès maintenant, faire des choix et en assumer les responsabilités : permettre aux agriculteurs de mener à bien leurs projets alliant production d’énergies renouvelables et compétitivité de la Ferme France. Sans cela, les agriculteurs n’auront plus l’énergie … d’en produire ! »

« Un atout de l’amélioration de leur compétitivité »

« La profession agricole souhaite ainsi s’inscrire dans un plan sur 10 ans de participation des agriculteurs au schéma national de développement des énergies renouvelables » voulu par le Grenelle de l’Environnement.

Les agriculteurs en font « un atout de l’amélioration de leur compétitivité». Le rachat d’électricité photovoltaïque pourrait en effet constituer une source de revenu indispensable pour accompagner une modernisation du parc bâtiment.

Par ailleurs, la profession propose la mise en place d’une «réglementation stricte » « pour interdire le photovoltaïque au sol sur les terres à vocation agricole ». « La priorité doit être donnée au secteur des « moyennes et grandes toitures et non au sol comme il est envisagé actuellement».

Et pour tenir compte des gains en compétitivité du secteur photovoltaïque, « il est préférable d’attribuer un plafonnement annuel de la Contribution au Service Public de l’Electricité (Cspe) plutôt qu’une limite de puissance ».

Hors-ligne

#2 mars 7, 2011 14:01:33

Bernard
De: la campagne du 82
Enregistré: 2010-06-01
Messages: 61
Envoyer un courriel  

La profession Agricole souhaite qu'une part des installations photovoltaiques soit réservée à l'agriculture

Salut Cabernet1

Histoire de bien se souvenir, mais la rétribution par EDF, pour l'électricité photovoltaïque, est prise sur NOS FACTURES... !

Et bien, NON, je suis contre la rétribution faite sur nos deniers !
Trop facile de donner l'argent des Autres !

EDF, entreprise autrefois nationale, est devenue une entreprise que l'on "donne" aux copains !

Après nous avoir fait le "fout@ge de jeule" d'être le coût le moins cher de l'Europe, ces brâves gensses avaient oublié que pendant des décennies, cela avait le peuple français qui avait payé TOUT ce qui a fait d'EDF ce qu'il est actuellement !

Grave cette maladie insidieuse d'ALZHEIMER... qui s'insinue jusque dans les soit-disant "élites" (je mets entre guillemets, parce qu'ils ne sont QUE... un tout petit peu instruits, l'intelligence les ayant quitté définitivement )

Encore une autre remarque, mais, qui sont ceux qui peuvent investir dans cette fumisterie de photovoltaïque... ceux qui en ont le moins besoin... mais qui ont suffisamment de pépettes pour faire de l'industrie, au lieu de faire évoluer leur métier !

Cordialement
Bernard

Modifié Bernard (mars 7, 2011 14:01:56)

Hors-ligne

  • Accueil
  • » Discussion Libre
  • » La profession Agricole souhaite qu'une part des installations photovoltaiques soit réservée à l'agriculture [RSS Feed]

Pied de page

Modération
Share |