info@consommer-juste.fr
06 70 23 59 35

  • Vous n'êtes pas connecté.

#1 fév. 17, 2011 07:38:41

cabernet1
Enregistré: 2010-05-13
Messages: 811
Envoyer un courriel  

le POUVOIR est dans le CADDIE du consom'ACTEUR

Le Monde Agricole vit des moments difficiles ,avec une pression productiviste voulu par la Grande Distribution ,des Firmes et des marchés financiers (financiarisation des molécules depuis 1980 Pr Philippe Even ,sans PharmacoPhytoVigilence …..de la part d’organismes comme l’Afssaps/Afssa. Quand à l’Anses agence indépendante SANS CONFLITS D'INTERETS s’occupera des pesticides phtalates,médicaments dans l’eau en 2011 ) .Les agriculteurs ont été mal orientés depuis longtemps ,et il ne sert à RIEN de tirer sur EUX en les accusant de polluer .Produire propre est rentable ,mais il faudra du temps…..INRA-écologilisation des Politiques Agricoles et des Pratiques Agricoles 16/17/18 mars Avignon.Beaucoup d’agriculteurs nous font vivre ,mais beaucoup décident aussi de se suicider .Il serait plus juste de motiver l’ensemble des filières ,afin de franchir le pas pour une production propre .Les MESSAGES POSITIFS sont PLUS PORTEURS pour FAIRE AVANCER LES CHOSES. Il faut prendre aussi en compte les doses létales de nouveaux insecticides très systémiques et rémanents qui peuvent avoir des éfféts néfastes sur notre BIODIVERSITE ,ainsi que la reconnaissance des « victimes de pesticides » aigue & chronique ,(les petites doses respirées-par la peau font aussi la maladie ,et apparaissent au bout de 25/30 ans-Phyt’attitude/MSA) en Maladie Professionnelle qui ne doit pas passer par un parcours du combattant et qui souvent doit PROUVER ,analyser de lui meme ses phytos (laboratoire indépendant) en y trouvant …..du BENZENE utilisé comme diluant par les FIRMES (secret industriel) jusqu’à 7% ,alors qu’il est reconnu cancérigène à 0,2% !!!! .Le problème et que la Firme ne met pas la contenance qui jusqu’à 7% n’a pas besoin d’y etre indiquée !!! (cas de l’agriculteur Dominique Marchal qui a du faire appel au sénateur Christian Poncelet ,sans oublier le médiatique Paul François ….SEUL contre Monsanto……15 mars/ARTE film débat de Marie Monique Robin)

Hors-ligne

#2 fév. 17, 2011 07:39:35

cabernet1
Enregistré: 2010-05-13
Messages: 811
Envoyer un courriel  

le POUVOIR est dans le CADDIE du consom'ACTEUR

Capital Terre" sur M6 : comment consommer sans polluer ?

L’émission de ce soir portera donc sur l’impact de nos ressources sur la planète et la pollution qu’elle génère. Intitulée « J’achète, je jette : comment consommer sans piller la planète ? », M6 s’intéressera « aux travers de notre société de surconsommation qui pousse les industriels à produire toujours plus au détriment des ressources naturelles et de notre environnement ».

Les jeans, les téléphones portables, électroménagers et appareils High-Tech, tous ces produits consomment en matières premières et polluent considérablement la planète. C’est sur ce thème que va se dérouler le reportage du journaliste Guy Lagache qui a parcouru le monde pour l’occasion, de la France au Congo en passant par la Chine et l’Italie. Trois sujets particuliers seront évoqués lors de ce reportage : la culture du coton, les téléphones portables et surtout le plastique, élément omniprésent dans notre vie quotidienne et extrêmement polluant. En effet, une fois jeté, une petite partie est recyclée et le reste se retrouve dans la nature. Les répercussions mais aussi des solutions seront abordées pour remédier à ce problème écologique. Pour en savoir plus, rendez-vous sur M6 le mercredi 16 février à 20h45 !

Hors-ligne

#3 fév. 17, 2011 07:41:36

cabernet1
Enregistré: 2010-05-13
Messages: 811
Envoyer un courriel  

le POUVOIR est dans le CADDIE du consom'ACTEUR

«Manger peut-il nuire à notre santé?», le reportage choc
Classé dans Actualités, Médias
Par Raphael Hudry le 16 février 2011 à 14:17 — Lu 4 033 fois

Diffusé ce mercredi soir sur France 3, le documentaire va vous faire changer d’avis sur notre alimentation. Il révèle que les français consomment à leur insu des pesticides et autres produits dangereux.

Alors que la RATP a refusé d’afficher trois visuels de la campagne coup de poing de France Nature Environnement, France 3 diffuse ce soir à 22h55 un documentaire alarmant sur notre alimentation. La journaliste Isabelle Saporta (RMC) y a mené l’enquête en retraçant le parcours de cinq aliments très consommés en France : porc, saumon, pomme, tomate, pain. Les éléments qu’elle a pu trouver ont ensuite été analysés par cinq scientifiques… qui confirment que nous ingérons sans le savoir des métaux lourds, antibiotiques et autres pesticides parfois cancérigènes.

Prenons une pomme, par exemple. On vous a surement déjà dit qu’il faut la nettoyer avant de la manger…eh bien c’est justifié : on retrouve cinq résidus de pesticides différents sur cet aliment de tous les jours. François Veillerette de l’association Générations futures estime que « chaque jour, un Français absorbe vingt à trente pesticides différents »…

Si encore il n’y avait que ce fruit… mais non, le pain est également touché. Les Grands moulins de Paris qui fournissent un tiers des boulangeries utilisent des insecticides sur leur farine. Que l’on retrouve dans notre baguette. C’est même pire pour le pain complet.

Enfin, on apprend au cours de cette investigation que les porcs sont soignés aux antibiotiques, et que les contrôles dans les abattoirs sont plus que succincts. Quant au saumon de Norvège, les éleveurs injectent des colorants dans le poisson selon la couleur voulue par les acheteurs.

Inquiétant, voire effrayant, « le film ne s’arrête pas à un constat catastrophique » selon France 3. « Il tente d’apporter des conseils au consommateur », poursuit la chaine sur son site internet, et prouve que « mieux manger reste possible ». Les experts donnent effectivement dans ce reportage leurs secrets pour améliorer notre façon de manger, et préserver notre santé. Ouf.

Modifié cabernet1 (fév. 17, 2011 07:46:16)

Hors-ligne

#4 fév. 19, 2011 13:31:12

ecophyto
Enregistré: 2011-01-31
Messages: 232
Envoyer un courriel  

le POUVOIR est dans le CADDIE du consom'ACTEUR







PARIS (AP) — Plus de 650.000 visiteurs, un millier d'exposants originaires de 22 pays et quelque 3.500 animaux sont attendus au 48e Salon international de l'agriculture (SIA), qui s'ouvre samedi pour huit jours Porte de Versailles, à Paris. La manifestation sera placée cette année sous le thème du "modèle français".

Selon Juana Moreno, directrice du SIA, ce thème a notamment été choisi en relation avec la décision il y a quelques mois de l'UNESCO "d'inscrire le 'repas gastronomique français' sur la liste du patrimoine immatériel de l'humanité".

Les principaux enjeux de cette 48e édition de "la plus grande ferme de France" sont de "faire redécouvrir une agriculture aux Français", leur "faire découvrir et apprécier l'origine des produits", leur présenter "des produits de qualité" et "quelques transformateurs alimentaires, parce que la santé passe par ce qu'il y a dans l'assiette", a expliqué Juana Moreno à l'Associated Press en janvier.

Parmi les nouveautés de cette année, les créations d'un pavillon des vins, devant permettre "une découverte, un apprentissage du territoire viticole français", d'un espace tourisme rural, et d'une "boutique du Concours général agricole où on va pouvoir acheter et déguster les produits médaillés", selon la directrice du SIA.

"Après la fermeture du salon, on va pouvoir lancer la boutique en ligne du Concours général agricole, qui est aussi un nouveau concept", explique Juana Moreno, rappelant que 1.700 bêtes sur les 3.500 attendus au SIA participent au Concours général agricole, qui fêtera cette année sa 120e édition.

Le 48e SIA s'ouvre aussi sur fond de polémique autour d'une campagne d'affichage de l'association écologique France Nature Environnement (FNE) stigmatisant les "excès de l'agriculture industrielle" en ciblant les algues vertes, les OGM et les pesticides.

Au nom "de la défense des intérêts des Bretons", le conseil régional de Bretagne a annoncé mercredi qu'il assignait FNE devant le tribunal de grande instance de Paris, notamment pour "atteinte à son image, en présentant la première région agricole de France comme source de pollution et de mise en danger de la vie d'autrui".

Le président (PS) du conseil régional, Jean-Yves Le Drian, a jugé dans un communiqué "caricaturale" la campagne de FNE, accusée de nier l'engagement déterminé "pour un environnement durable et sain (de) nombre de Bretons au premier rang desquels figurent les professions agricoles, les professionnels du tourisme".

Porte de Versailles, cette année, c'est Candy, une vache de race vosgienne à la robe mouchetée de noir et blanc, qui figure sur les affiches du SIA. La Vosgienne, qui compte quelque 5.000 têtes en France, fournit le lait à l'origine d'un célèbre fromage, le Munster. AP

Hors-ligne

Pied de page

Modération
Share |