info@consommer-juste.fr
06 70 23 59 35

  • Vous n'êtes pas connecté.

#1 juin 4, 2010 08:30:07

monique
De: alsace bossue
Enregistré: 2010-06-03
Messages: 3
Envoyer un courriel  

Mais qui videra les poubelles?

Bonjour à tous!
D'abord, je tiens à saluer la sincérité, la lucidité et le courage de Monsieur Priolet dans ses interventions, voilà qui me redonne espoir! MERCI MILLE FOIS!
J'ai bientôt 46 ans, je suis (à nouveau) au chômage, et je m'inquiète du monde que nous allons "léguer" à nos enfants. Quelles réelles perspectives ont-ils et dans quel cadre? Que pouvons nous faire pour qu'ils entrent dans l'âge adulte avec un peu de sérénité? Ce monde basé sur la compétition où seuls les plus opportunistes peuvent se faire une place sans avoir de soucis de fin de mois, ce monde où tout le monde est censé avoir sa chance d'y "arriver" est un leurre. Question de bon sens. Quand nous aurons tous bac+30, et que nous serons tous cadres sup, qui donc ira vider la poubelle? Qui préparera avec un peu d'amour le repas de midi? Qui s'occupera des enfants?
Depuis que je suis toute petite, je ne comprends pas la disparité des salaires, ne sommes nous donc pas utiles les uns aux autres? Pourquoi les professions les plus nécessaires sont-elles si méprisées et si mal rémunérées?
Pourquoi faut-il littéralement "payer" le fait d'essayer de vivre debout? Et la VIE dans tous çà, on la vit quand? Par Vie, j'entends le fait d'avoir le temps de faire une belle promenade en forêt, de partager un repas, de donner un coup de main, de lire un bon bouquin, de fabriquer des trucs avec les mains, d'aller récolter des myrtilles...
(au fait, pour ceux qui comme moi n'ont pas assez de sous pour acheter des légumes verts régulièrement, vous pouvez faire des tas de choses avec de l'ortie qui pousse gratuit en ce moment).
cordialement,
Monique

Hors-ligne

#2 juin 4, 2010 16:07:03

Cyril
Enregistré: 2010-06-04
Messages: 5

Mais qui videra les poubelles?

monique

qui donc ira vider la poubelle?


Comme depuis longtemps, les noirs, idem en restauration (100% de minorités en cuisine) et dans le bâtiment, c'est le fruit du lobbying des patrons qui voulaient embaucher pour moins chers et tiré les salaires des français à la baisse par l'importation massive d'immigrés (source : un rapport très sérieux de l'UE dont je ne me souviens plus le nom).

Hors-ligne

Pied de page

Modération
Share |