info@consommer-juste.fr
06 70 23 59 35

  • Vous n'êtes pas connecté.

#1 juil. 2, 2011 07:55:40

cabernet1
Enregistré: 2010-05-13
Messages: 834
Envoyer un courriel  

l'éco-étiquetage pour une CONSOMMATION RESPONSABLE !

AH UNE CONSOMMATION RESPONSABLE et TRACABLE ! serait d'acheter Français.....des fruits et légumes en vente directe,sans payer l'EMBALLAGE imposé par la Grande Distribution aux agriculteurs .....de ne pas avoir du saumon d'élevage nourri aux granulés insecticides toute l'année ,et bientot de la viande discount aux Farines Animales IMPOSES par l'Europe (alors que ses farines pourraient servir d'engrais),ainsi que du foi gras TOUTE L'ANNEE !provenant ,dont ne sait ou et surtout discount ,et des sacs made in CHINA ou il n'y a aucune Taxe de Douane ou Carbone ! Lancement de l'éco-étiquetage ce vendredi
Info rédaction, publiée le 01 juillet 2011
Logo de l'affichage environnemental

A partir de ce vendredi 1er juillet, des étiquettes environnementales font leur apparition sur plus de 1.000 produits courants, afin d'informer le consommateur de leur empreinte écologique.

L'affichage environnemental doit être expérimenté pour au moins un an à partir d'aujourd'hui. Son principe est d'informer de l'empreinte écologique d'un produit de consommation courante et d'amener ainsi le consommateur à acheter des produits moins nuisibles pour l'environnement.

Plus de 1.000 produits de grande consommation bénéficieront de ce dispositif auquel participent 168 entreprises. L'alimentation et le textile font partie des secteurs concernés par ce projet expérimental. Les soins à la personne, l'imprimerie et l'édition également. A l'issue de cette période d'expérimentation, un rapport établira si l'affichage environnemental a permis un changement dans les comportements des consommateurs et décidera ainsi de l'utilité de la généralisation de cet affichage. Cette mesure avait été prise lors du Grenelle de l'environnement.

Cette responsabilisation du consommateur est facilitée par un baromètre écologique noté sur 5 ou une échelle allant de A à E (basée sur les chiffres des émissions de gaz à effet de serre exprimé en équivalent CO2).
Chaque entreprise peut concevoir sa propre étiquette en faisant apparaitre toutefois plusieurs critères requis. Pour l'instant les émissions CO2 sont la principale cible de ces étiquettes. "L’affichage environnemental doit être multicritères si l’on veut qu’il soit juste, si l’on ne veut pas avoir une vision réductrice de l’impact des produits. [...] Il faut prendre en compte chaque étape de leur cycle de vie ", précise Olivier Jan, directeur adjoint de Bio Intelligence Service, cité par ZeGreenWeb.

L'affichage environnemental était l'objet des rencontres d'experts du Beesday de mardi dernier, rencontres entre des blogueurs et des entreprises porteuses de projet social ou environnemental. La même source rapporte qu'à cette occasion Nadia Boeglin, conseillère du commissaire général au développement durable (pour le Ministère du Développement Durable), a déclaré : "L'expérimentation, c’est un brainstorming géant, un test grandeur nature. Nous l’avons voulue large et ouverte [...] La seule condition est que tout le monde puisse avoir accès aux chiffres".

Hors-ligne

#2 juil. 2, 2011 08:07:39

cabernet1
Enregistré: 2010-05-13
Messages: 834
Envoyer un courriel  

l'éco-étiquetage pour une CONSOMMATION RESPONSABLE !

Jean François Narbonne (Anses) “La course au moins cher, c’est suicidaire”

Plastique et micro-onde, les frères ennemis ?

L’inconvénient du micro-onde, c’est qu’on obtient, sur des produits hétérogènes, des températures excessives à certains endroits. Prenez l’exemple du croissant, les bouts vont être brûlants par rapport au centre simplement chaud. En dehors du lait à chauffer le matin, qui n’a pas de point de surfusion, je réserve le micro-onde à la décongélation des aliments ; comme on ne fait que les remettre à température ambiante, il n’y a pas de problème de transfert. À condition de ne pas les chauffer dans du plastique.

À cause des phtalates ?

Oui, les matières utilisées en cuisine sont susceptibles d’en contenir ainsi que du Bisphénol A (1). En particulier les produits gras congelés et emballés dans du film étirable. Or, ces derniers sont plus longs à réchauffer, ce qui laisse le temps à plus de composés néfastes de migrer vers l’aliment. Il est recommandé de toujours transvaser l’aliment dans un plat en verre, un matériau inerte. Les Taïwanais ont été les fous du micro-onde, bien avant son apparition en Europe. Ils réchauffent ainsi poissons et riz chaque jour. Leur taux de phtalate dans le sang est l’un des plus importants au monde.

Le prix est-il un frein ?

Il n’y a pas de miracle : le prix va de pair avec la qualité. Si on veut diminuer son exposition aux produits toxiques, il faut se munir de poêles de qualité disposant de diffuseurs thermiques, et pas en acheter 5 hard discount pour le prix d’une. La course au moins cher, c’est suicidaire. Il faudrait arrêter la publicité sur l’alimentaire qui va dans ce sens. Un pharmacien n’a pas le droit de communiquer pour dire que ses médicaments sont moins chers que le voisin ; or, l’ALIMENTATION EST UN ELEMENT SANTE QU'ON NE DOIT PAS BRADER .C'EST AUX CONSOMMATEURS DE CHANGER!......

Hors-ligne

#3 juil. 2, 2011 09:33:45

cabernet1
Enregistré: 2010-05-13
Messages: 834
Envoyer un courriel  

l'éco-étiquetage pour une CONSOMMATION RESPONSABLE !

Et nos maires sont-ils ECO RESPONSABLE ! quand on voit "fleurir" encore des Lidl (qui proposent toute l'année des saumons qui grossissent un peu plus chaque année !) à 150 m d'un inter et devant un bio-marché qui lui fait vivre des petits producteurs !Alors que le geant Cerrefour et ses actionnaires plongent... ,ce système mis en place par nos politiques de droite ou gauche depuis 40 ans qui fait pousser dans notre pays (le SEUL au MONDE)des Hypers/Super et autres Hard Discount qui font passer le profit devant la santé des gens (INRA-J F Narbonne)

Hors-ligne

#4 juil. 2, 2011 09:35:32

cabernet1
Enregistré: 2010-05-13
Messages: 834
Envoyer un courriel  

l'éco-étiquetage pour une CONSOMMATION RESPONSABLE !

Aujourd'hui chacun de nous peu etre restaurateur (envoyé spécial) il suffit de commander des plats préparés (made in agro industrie) ou d'aller chez Métro .Notre société s'Américanisera ,avec des maladies auto-immune (qui couteront de PLUS en PLUS cher ,et que notre système d'assurance maladie qui ne pourra plus etre pris en compte ,nous le voyons actuellement) du à une alimentation peu équilibrée,riche en sucre et graisses saturées que l'on retrouve dans les plats préparés issus de la grande distribution et aussi aujourd'hui dans 8/10 de notre restauration. (voir le très bon film gratuit sur internet FOOD-INC ,festival Slow Food de Turin ,festival AlimenTERRE des lycées agricoles 2010)Food, Inc en streaming | Streaming Vidéos
www.streamingvideos.fr/films/food-inc/ - En cache
Food, Inc en streaming L'auteur remonte le fil de l'enquête développée par le journaliste Eric Schlosser dans son essai Fast Food Nation.






http://videos.tf1.fr/jt-we/notre-assiette-a-la-loupe-6293796.html



Notre assiette à la loupe - Les journaux du Week-end - Vidéos
videos.tf1.fr
Quelle est la qualité de notre alimentation ? De plus en plus d'initiatives sont lancées pour réformer la chaîne alimentaire, de l'agriculteur à l'assiette, car force est de constater que l'on mange de plus en plus de produits transformés.


INRA : les 3/4 des produits INDUSTRIELS vendus n'ont AUCUN INTERET NUTRITIONEL.IL est urgent de "revoir la copie".....car on ne meurt pas de suite ,mais à long terme cela génère des maladies métaboliques .

Modifié cabernet1 (juil. 2, 2011 10:12:35)

Hors-ligne

Pied de page

Modération
Share |