info@consommer-juste.fr
06 70 23 59 35

  • Vous n'êtes pas connecté.

#1 fév. 21, 2012 10:07:33

The_Marauder
Enregistré: 2012-02-21
Messages: 1
Envoyer un courriel  

Merci pour cette initiative mais ...

Bonjour,

Votre initiave me semble bien tomber et l'impact médiatique qui y est donné n'est pas anodin.
Cependant, un certain nombre d'agriculteurs se sont déjà mis à la tache depuis les années 60 jusqu'a nos jours.
Je dirais même, que dès qu'il a été question d'agriculture intensive après la seconde guerre mondiale, des voix s'élevaient déjà contre ce système. Pour aller encore plus loin dans l'histoire, certains prophétisaient déjà ce type d'agriculture au XIXeme siècle tout en la redoutant.
Aujourd'hui, ce constat, dans lequel vous vous inscrivez dans ce projet, semble émerger tout récemment ...

Mes interrogations sont multiples et je ferais part de mon témoignage personnel.
Comment se fait-il que tant d'agriculteurs, pourtant plein de bon sens, à l'origine proches de la nature et attentive à celle-ci se soient autant perdus dans des pratiques qui les on conduit à leur propre perte. Alors que, dans un même temps, un petit nombre d'entre eux ont vu la chose venir et ont pris leurs disposition ?
Aussi, dans votre lutte, beaucoup de chose très bonnes sont dites, mais j'ai l'impression que votre discours (peut être pour être le plus consensuel possible ?) évite clairement les mots tels que "agriculture biologique" ou encore "commerce équitable" (équitable ne veut pas dire produire au tiers monde bien entendu) et enfin, ne semble pas évoquer ouvertement les systèmes d'AMAP ?

Attention, je ne parle pas de ce qui est dit dans le forum, mais bien dans la présentation "officielle" qui est faite de votre projet.

Je vais voir "mes" producteurs locaux chaque semaine, ils sont tous "bio" et je peux le vérifier à tout moment. Je ne parle pas du label en lui même qui n'est pas toujours accessible, mais bien de leurs pratiques individuelle qui s'inscrivent dans une réelle et sincère démarche.
Quand les producteurs locaux bio sont inexistants, je me tourne vers une coopérative ou un magasin bio, tout en ayant à l'esprit qu'une partie des produits vendus sont plus de la surproduction peinte en vert que de réelles démarches de proximité. Cela dit, entre une grande surface qui ne fait aucun états d'ames et un magasin bio qui s'essaie au "moins pire", mon choix est fait.

Cepdendant, dans bien des cas, je ne sais que faire :
Dans une démarche éthique, est-il "meilleurs" d'acheter un produit local mais aspergé de produit chimiques ou un produit moins local, mais cultivé selon des normes environnementales drastiques et dans un respect véritable de la terre ? Je trouve souvent triste de voir des producteurs locaux sympatiques et plein de bonne intention continuer à faire perdurer des pratiques productivistes sans aucune envie d'en changer, tout en faisant le constat générale et sempiternel du "on va droit dans l'mur" ... Quand ils m'interpellent pour m'amener à leur stand, je leur dis quoi ? Alors qu'en face, sans me faire interpeler à tout va, un producteur bio de la région voisine a tout un tas de produit superbes ?

Continuez votre combat qui, malgré tout le travail déjà accomplit, n'en est qu'à ces début

Hors-ligne

Pied de page

Modération
Share |