info@consommer-juste.fr
06 70 23 59 35

  • Vous n'êtes pas connecté.
  • Accueil
  • » Général
  • » BIO-Grandes Surfaces .....escroquerie sur des produits importés [RSS Feed]

#1 mai 28, 2012 08:34:42

cabernet1
Enregistré: 2010-05-13
Messages: 825
Envoyer un courriel  

BIO-Grandes Surfaces .....escroquerie sur des produits importés

Une filière de commercialisation de faux produits bio a été démantelée en Italie


Des produits conventionnels auraient été commercialisés dans toute l’Europe sous l’appellation bio entre 2007 et 2010. Une fraude qui pose une fois encore la question de la bio d'importation particulièrement présente en grande distribution et des circuits longs.

Une filière italienne de faux-bio a été démantelée en décembre 2011 par la police de Vérone. Celle-ci a saisi 2 500 tonnes de farines, soja, froment et fruits secs non bio, mais vendus comme tels, peut-on lire sur le site suisse Romandie (http://bit.ly/vFKqXo). En tout, ce serait plusieurs centaines de milliers de tonnes de denrées alimentaires qui auraient été commercialisées frauduleusement depuis 2007 en Europe. Et largement: Italie, Suisse, Pays-Bas, Allemagne, Espagne, Belgique, Hongrie et Autriche seraient concernés, d’après l’association Bio Suisse, créatrice du label bio Bourgeon. Et la France également sans que l’on sache encore aujourd’hui les quantités ni les opérateurs concernés.


Les produits conventionnels auraient été achetés en Roumanie, en Bulgarie et en Italie via des sociétés-écrans. Ils étaient ensuite revendus frauduleusement, grâce à de faux papiers élaborés par des personnes travaillant dans des entreprises agroalimentaires italiennes, telles que Sunny Land. Sur le site internet de celle-ci fleurissent encore divers logos, notamment le label bio européen. Une telle fraude a probablement été facilitée par l’augmentation des importations, «qui n’a pas été suivie d’une augmentation proportionnelle des contrôles», dénonce l’organisation de l’agriculture biologique italienne. Mais aussi par la vente en filières longues, qui entrave la traçabilité des produits.


Cette nouvelle escroquerie sur des produits importé confirme la pertinence du choix des Bio Consom’acteurs de promouvoir une bio locale et équitable. Et justifie plus encore la signature de la pétition Osons la bio !

Hors-ligne

#2 mai 28, 2012 08:35:28

cabernet1
Enregistré: 2010-05-13
Messages: 825
Envoyer un courriel  

BIO-Grandes Surfaces .....escroquerie sur des produits importés

Un peu + de controle pour la filère BIO Européenne ,présente dans la Grande distribution.....L'an dernier on avait eu les produits germés "BIO" Egyptien contenant la bactérie e colie.....(on pense que la bactérie e colie s'est retrouvée dans les graines à cause du fumier (eau d'arrosage...)

Modifié cabernet1 (mai 28, 2012 08:42:18)

Hors-ligne

#3 mai 28, 2012 08:38:06

cabernet1
Enregistré: 2010-05-13
Messages: 825
Envoyer un courriel  

BIO-Grandes Surfaces .....escroquerie sur des produits importés

C'est en premier dans l'ALIMENTATION que les Français veulent + de transparence sur ce qu'ils achétent et cuisinent en étant pret à payer + cher un produit (fruits - légumes - viandes) local et éthique pour l'agriculteur....A choisir il faut mieux ACHETER LOCAL (meme non bio) qu'un produit bio (qui a fait + de 250 km)de Grande Surface qui là aussi fait du GREENWASHING....

Hors-ligne

#4 mai 28, 2012 08:48:43

cabernet1
Enregistré: 2010-05-13
Messages: 825
Envoyer un courriel  

BIO-Grandes Surfaces .....escroquerie sur des produits importés

Manger une nourriture bonne, cultivée en bio et qu’on a vue pousser, ça ne mange pas de pain. C’est du moins ce que l’on retient des expériences présentées lors de la conférence sur l’agriculture biologique du 19 mars 2012 au salon Vivre autrement, à Paris, par la fédération nationale de l’agriculture biologique (Fnab).

Mûre pour l'aimentation locale, l'Amérique? On pourrait penser que non. En fait, les initiatives étatsuniennes se multiplient. La Blackberry meadows farm (la ferme des prés aux mûres), en Pennsylvanie, est un nid à idées. Nichée dans la campagne des environs de Pittsburgh, la Blackberry meadows farm «s’inspire fortement des pratiques de la biodynamie», explique Greg Boulos, femier. Elle emploie 7 personnes (sans compter les apprentis et stagiaires) et produit plus de 130 variétés différentes de fruits et légumes sur 8 hectares de terres. Sa particularité: favoriser toujours plus de lien et de transmission des savoirs entre producteurs et consommateurs.

Au point que ces derniers, majoritairement membres d’une community supported agriculture (CSA, l’équivalent américain de l’amap), ne disent pas qu’ils vont à la ferme… mais dans leur ferme. «Nous formons une vraie communauté», insiste Greg Boulos. Une fois par semaine, tous les fermiers se rendent aux points de distribution des paniers, afin de rencontrer les mangeurs de l’amap, laquelle représente quelque 170 ménages. Environ 50 amapiens «viennent régulièrement à la ferme, pour aider à semer, planter, récolter, préparer la volaille…pour ça en particulier, il y a même une liste d’attente !» rigole Greg Boulos. Car les poulets, dindes, dindons et canards élevés à la ferme sont abattus, plumés et découpés sur place. La ferme incite également les gens à pratiquer la bio chez eux: elle produit des semences de variétés maraîchères anciennes et goûteuses, qu'elle vend ensuite aux amapiens. Car faire jardiner les gens c’est, pour les fermiers du pré aux mûres, «leur faire prendre conscience de l’immense diversité des légumes et de leur intérêt gustatif. Du coup, ils mangent moins de viande». Et les épluchures aussi ont leur rôle à jouer ! Le jour de son adhésion, chaque amapien reçoit un seau, qu’il est invité à remplir de déchets organiques pour faire un compost, qui nourrira son jardin. La Blackberry meadows farm alimente aussi des marchés fermiers et une coopérative de vente en gros. Elle accueille aussi des événements festifs (pique-niques, mariages, repas communautaires, etc.)… Dernier projet en date : la construction d’une cuisine centrale. Des cuisiniers(ères) y concocteront conserves, plats préparés et sauces diverses, grâce aux «25% de légumes et fruits perdus chaque année par la ferme». Cognés, trop mûrs ou éraflés, ces mal-aimés seront valorisés localement dans cette future cuisine. Cerise sur le gâteau, celle-ci tournerait aux énergies renouvelables produites sur la ferme (biomasse, vent, soleil).

En France aussi, les initiatives ne manquent pas. Ainsi, l’association Agro Bio Conso, en Franche-Comté, met en lien consommateurs et paysans bio et locaux via son site internet. Fruits, légumes, fromages, farine, pain, charcuterie, limonades, jus de pomme, vins, etc. sont livrés et payés chaque semaine sur une quarantaine de points de dépôt dans la région. «Les membres de l’association ne sont pas des clients mais des sociétaires, qui coopèrent tous pour un même projet», précise Nathanaël Bourdieu, paysan à la ferme bio du Rondeau, dans le Doubs et membre d’Agro Bio Conso. L’organisation des commandes est entièrement gérée par des bénévoles. Un système un peu différent de celui des biocabas, initiés en 2002 dans le Nord-Pas-de-Calais.

Les fruits et légumes des biocabas, à Lille, proviennent de paysans bio du Nord-pas-de-Calais. Entre 6 et 8 jeunes en insertion sont payés pour préparer et livrer des biocabas à Lille. Aussi, les consommateurs en difficulté bénéficient d’un prix moins élevé. «Plus de 2000 biocabas accessibles ont été distribués en 2012», annonce Benoît Canis, paysan bio qui vend ses légumes via les biocabas. C’est le conseil général du Nord qui prend en charge la moitié du prix des biocabas accessibles. En échange du prix moindre, la famille en difficulté s'engage à participer à un atelier de cuisine avec ses enfants, à Villeneuve-d'Asq. Conçus sur la plate-forme coopérative Norabio par les jeunes en insertion, les biocabas sont emmenés vers des points-relais lillois (entreprises, écoles, associations, commerces…), où quelque 700 consommateurs-abonnés viennent les récupérer, avec des idées de recettes de cuisine en prime dans leur panier. «On voulait prouver qu’il était possible de mettre de la bio dans tous les quartiers», explique l’agriculteur, qui souligne l’intérêt que peuvent trouver ses pairs dans cette démarche. «Qui fait les poireaux en semaine 4 ? C’est le genre de question qu'on se pose tout le temps, et auxquelles on doit réfléchir ensemble. Ce lien entre producteurs est enrichissant», souligne Benoît Canis.

Pour la toute jeune marque Ici : l’épicerie locavore, deux agriculteurs cultivent des céréales et des légumineuses bio à Bagnolet (Ile-de-France). Celles-ci sont ensuite transformées localement et de manière artisanale en pâtes, farines et autres produits d’épicerie. Penne, conchiglie, fusili, lentilles et autres farines de sarrasin d’Ici : l’épicerie locavore sont en vente dans certains magasins, moulins, restaurants et amaps franciliens. En matière d'alimentation locale via des circuits courts, le grain commence donc à se faire bien moudre.

Hors-ligne

#5 mai 28, 2012 11:29:46

Bernard
De: la campagne du 82
Enregistré: 2010-06-01
Messages: 61
Envoyer un courriel  

BIO-Grandes Surfaces .....escroquerie sur des produits importés



Merci pour ces informations

Même s'il parait petit, le pas est grand

A bientôt !

Cordialement
Bernard

Modifié Bernard (mai 28, 2012 11:30:05)

Hors-ligne

#6 mai 28, 2012 14:11:47

cabernet1
Enregistré: 2010-05-13
Messages: 825
Envoyer un courriel  

BIO-Grandes Surfaces .....escroquerie sur des produits importés

Aprés Carrefour Le Groupe Auchan (leur dirigeants vivent en Belgique !!!,et Grand Frais (325 millions)a ses comptes en Suisse ..... ouvre son premier magasin 100% bio, Coeur de Nature
Publié Aujourd'hui à 11h14

Le 15 mai 2012, le Groupe Auchan a ouvert son premier magasin Coeur de Nature à Brétigny (95). Ce supermarché bio de 1000 m², situé sur le centre commercial de la Maison neuve, propose une offre complète de produits issus de l'agriculture biologique ou éco-labellisés en alimentaire et non-alimentaire.


Succès des produits bio : l'émergence d'un nouveau rapport à la consommation
Des leaders du commerce bio s'engagent dans le commerce équitable et solidaire !!!!!

Ce premier magasin de l'enseigne "Coeur de Nature" propose ainsi 13 000 références produits (800 en Métier de Bouche, 5200 en épicerie, Cave et Frais Libre Service, 7000 en Non Alimentaire) issues de plus de 250 fournisseurs, notamment français et régionnaux, dont environ 200 sont exclusivement des PME.

"Avec Coeur de Nature, nous souhaitons promouvoir la consommation quotidienne de produits biologiques en rendant la bio accessible à tous. On y trouve une offre large, exclusivement bio, développement durable, respectueuse de la nature et de notre environnement, où l'agriculture biologique française et si possible locale est privilégiée", précise ainsi le Groupe Auchan.


L'objectif est également de faire de Coeur de Nature un véritable lieu de découverte et d'accueil, animé par des équipes de "bio addicts". Ainsi, l'équipe des 30 personnes qui travaillent dans le magasin de Brétigny a suivi une formation de 7 semaines sur les produits et les labels bio,... et porte même des tenues de travail en coton 100% bio équitable et en polyester recyclé.

Ce que propose le magasin Coeur de Nature :

L'espace " Vente en Vrac " : plus de 160 références avec un large choix de légumineuses, pâtes, sucre, thés, cafés... et qui permet au client d'acheter juste la quantité dont il a besoin et d'utiliser moins d'emballage.

Un Bar à Muesli qui permet aux clients de composer eux-mêmes leur muesli (2/3 céréales et 1/3 de fruits)

Une cave à huiles qui propose de l'huile d'olive, de colza ou de tournesol à remplir soi-même dans de beaux flacons en verre ou plastique ainsi que plus de 120 autres huiles biologiques

Un Bar de produits de soin du corps et de produits d'entretien Bio : au sein des rayons parfumerie et droguerie, Coeur de Nature propose une innovation unique au monde : un distributeur permet aux clients d'acheter la quantité souhaitée de produits de soin du corps et de produits d'entretien bio. 10 références sont disponibles: un liquide vaisselle, 2 choix de lessive liquide, un assouplissant, un shampooing, un gel douche, une crème lavante pour les mains, un nettoyant de salle de bain, un nettoyant cuisine, un nettoyant sol et surfaces. Le client prend un flacon vide et remplit la quantité souhaitée. Il scanne, pèse puis étiquette son produit. Lors d'un prochain achat, il peut réutiliser son flacon et le nettoyer grâce à une machine mise à sa disposition. Les produits de marque Coslys ou Etamine du Lys (partenaire pour ce nouveau concept) sont ainsi vendus jusqu'à 40% moins chers que sous forme déjà pré-emballée.

L'espace fruits et légumes qui se veulent "issus des meilleurs terroirs, et cultivés prioritairement par des producteurs locaux ou régionaux" selon le Groupe Auchan.

L'espace Boulangerie artisanale et bio "Patibio" qui propose une large gamme de pains (à l'épeautre, sans gluten,...) cuite toutes les deux heures en magasin.

Une boucherie traditionnelle bio avec une gamme de viandes et de volailles bio 100% françaises

Un stand de fromages bio qui propose un large choix de fromages bio de nos régions.

Une poissonnerie engagée pour une pêche durable : les poissons proposés ne sont pas concernés par la surpêche, sont de saison, et issus majoritairement des pêches côtières françaises et de la pêche à la ligne.

Un rayon épicerie qui propose notamment une très large gamme de produits sans gluten, sans lactose ou sans sel. On y trouve même du miel des ruches Coeur de Nature, situées à côté du magasin. Ou encore une gamme d'alimentation bio pour animaux de compagnie!

Une Cave avec une sélection de bières, de cidres, champagnes et de vins allant jusqu'aux appellations les plus prestigieuses.

Un espace bébé : alimentation, produits de soin, équipement en petite puériculture et habillement.

Un espace "plaisir de la cuisine" : décorations écolos, ustensiles en bambou ou verre recyclé, des poêles en céramiques sans PFOA ni PFE,...

Un espace parfumerie et bien-être avec plus de 3500 références produits : compléments alimentaires, cosmétiques, huiles essentielles, maquillage,...

Une librairie avec une large sélection de livres pour s'informer sur les sujets en rapport avec la Bio et le développement durable.

Et ce n'est pas tout ! Les caddies sont issus de plastique recyclé, une borne sur le parking permet aux clients de recharger gratuitement leurs véhicules électriques, une borne de recyclage est également installée sur le parking (piles-batteries, ampoules, chargeurs, cartouches d'encre, téléphonie et petit électroménager)... et l'intégralité du bâtiment a été pensé de façon durable dans des soucis d'économies d'eau et d'électricité. Trop beau pour être vrai ?!

Avec Coeur de Nature, le Groupe Auchan se lance donc à l'assaut du bio. "Auchan se donne jusqu'en décembre pour évaluer le potentiel de Coeur de Nature", a indiqué le directeur de l'enseigne Auchan en Ile-de-France, Thierry Palluat de Besset. Alors que le marché du bio est estimé à 4 milliards d'euros et que les ventes sont en plein boom, il fallait s'attendre à ce que de grands groupes viennent concurrencer les enseignes spécialisées comme Biocoop, Naturalia ou encore Naturéo. Il se dit même que Carrefour prépare également le lancement se son enseigne bio à Paris en 2013... il ne lui manquerait aujoud'hui que l'emplacement.

Comment les enseignes spécialisées bio vont-elles réagir face à l'arrivée de la grande distribution sur leur secteur d'activité ? Le succès de Coeur de Nature sera-t-il au rendez-vous ? Quels critères vont privilégier les Français ? "Le bio de masse" a-t-il un avenir auprès de consommateurs à la recherche d'authenticité et de proximité ? La grande distribution est-elle réellement capable de s'engager dans la défense d'une bio exigeante et le soutien des producteurs indépendants comme le font les enseignes spécialisées ? Plusieurs fournisseurs bio ont refusé de fournir leurs produits au magasin Coeur de Nature... voyons maintenant quels choix fera le consommateur alors même qu'un magasin Naturéo et qu'une petite Biocoop se trouve sur le même centre commercial.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site www.coeurdenature.fr

Stella Giani

Modifié cabernet1 (mai 28, 2012 14:13:21)

Hors-ligne

  • Accueil
  • » Général
  • » BIO-Grandes Surfaces .....escroquerie sur des produits importés [RSS Feed]

Pied de page

Modération
Share |