info@consommer-juste.fr
06 70 23 59 35

  • Vous n'êtes pas connecté.

#1 juin 2, 2012 12:42:10

cabernet1
Enregistré: 2010-05-13
Messages: 893
Envoyer un courriel  

DOUX et les effets pervers de LA MONDIALISATION.......

Les effets pervers de LA MONDIALISATION......Plombé par filiale brésilienne et puis un créneau plutôt bas de gamme et les grandes enseignes qui les achèvent mais le dindon de la farce seront les éleveurs qui ne mangent pas ce qu'ils produisent ... devinez pourquoi?

Hors-ligne

#2 juin 2, 2012 12:42:35

cabernet1
Enregistré: 2010-05-13
Messages: 893
Envoyer un courriel  

DOUX et les effets pervers de LA MONDIALISATION.......

PREMIER a recevoir le GROS chèque de la PAC,Doux a délocalisé au Brésil pour y faire pousser à cout d'hormones (interdites en Europe !!!!) des poulets... ,mais l'argent de la PAC "ou il est" !,dans les comptes suisses . Des éleveurs n'ont toujours pas été payés ...(challenges.fr: Des poussins privés de nourriture depuis une semaine)

Modifié cabernet1 (juin 2, 2012 16:49:08)

Hors-ligne

#3 juin 2, 2012 12:53:28

cabernet1
Enregistré: 2010-05-13
Messages: 893
Envoyer un courriel  

DOUX et les effets pervers de LA MONDIALISATION.......

FOOD -INC (le film) Les bonus des films sont parfois trés intéressant "les dessous de l'assiette" interview sur le film par Pierre Weill et Jean Pierre Pasquet ,co-présidents de . Bleu Blanc Coeur & VALOREX . En 2009 le ministre leur a donné le prix du Développement Durable au salon de l'agriculture . Privilégier la QUALITE DURABLE plutot que la QUANTITE JETABLE avait dit le ministre .Vous avez 2 priorités "l'Alimentation Animale et la Nutrition Santé . Ce que vous faites ici est au coeur de ces nouveaux enjeux et de ce nouveau modèle .Vous avez su Anticiper ,ce qui ce passe aprés , les exigences des citoyens et des consommateurs pour laTraçabilité et les Allégation Santé des aliments

Hors-ligne

#4 juin 2, 2012 13:03:32

cabernet1
Enregistré: 2010-05-13
Messages: 893
Envoyer un courriel  

DOUX et les effets pervers de LA MONDIALISATION.......

Préférer un poulet LOUE sans OGM & Antibiotiques (les vétérinaires privilégient les produits naturels - tea tree/romarin/argile) avec une charte équitable et traçable des éleveurs .....) A savoir qu'avec l'ANTIBIORESISTANCE l'hopital de Genève fait des recherches sur le tea tree & romarin ANTIBIOTIQUES naturels qui rentreront trés bientot dans la composition d'antibiotiques + efficaces pour l'Homme .

Hors-ligne

#5 juin 2, 2012 16:48:05

cabernet1
Enregistré: 2010-05-13
Messages: 893
Envoyer un courriel  

DOUX et les effets pervers de LA MONDIALISATION.......

Le tribunal de commerce de Quimper a placé ce vendredi 1er juin le groupe volailler Doux en redressement judiciaire pour une première période d’observation de six mois.

Cette décision peut être considérée comme une victoire pour la famille Doux, propriétaire à 80% de ce groupe qui emploie 3.400 salariés en France. Elle conserve la propriété de l’entreprise, reste aux commandes, cornaquée certes par un administrateur, mais surtout elle se voit libérée, provisoirement de la créance de 160 millions d’euros qui était éxigée par la banque Barclays.

Charles Doux, le PDG du groupe, revenu aux commandes du groupe, il y a une semaine, a été le premier à réagir avant de réunir un comité d’entreprise : "en se plaçant sous le régime du redressement judiciaire, le Groupe Doux a fait le choix de la sécurité. Les plans de refinancement qui nous ont été proposés reposaient sur des solutions à court terme qui n’offraient pas de garanties suffisantes sur la continuité et la préservation des intérêts régionaux historiques du Groupe".

Des poussins privés de nourriture depuis une semaine

La situation était devenue vitale pour des milliers de poussins livrés des couvoirs du groupe aux éleveurs partenaires, qui n’étaient plus fournis en nourriture depuis une semaine. Depuis plusieurs jours, les ateliers d’abattage du groupe connaissent des arrêts de travail inopinés En redressement judiciaire, le management de Doux va pouvoir concentrer son attention sur l’opérationnel, libéré provisoirement d’une dette brésilienne de plus de 200 millions d’euros et d’une créance de 160 millions auprès de la banque Barclays.

Depuis plusieurs jours plusieurs industriels ont approché les pouvoirs publics, intéressés par certains actifs du groupe. Fort de ces propositions, les deux ministres de tutelle, Arnaud Montebourg (Redressement productif) et Stéphane Le Foll (Agriculture et Agroalimentaire), ont tenté de concilier la famille Doux, conseillée par le patron de la banque Lazard Mathieu Pigasse et la Barclays. Cette dernière aurait accepté de transformer sa créance en une participation majoritaire dans le groupe, en échange d’un retrait de la famille de la gestion. Une hypothèse jugée non négociable par Charles Doux, PDG et son fils Jean-Charles directeur délégué du groupe.

Du côté des 3.400 salariés du groupe, le redressement n’est pas forcément une bonne nouvelle : "nous ne sommes pas du tout rassurés par la décision du Tribunal qui ne protège pas le groupe d’un possible démantèlement", soulignaient des représentants du personnel au moment où ils étaient invités à un comité central d’entreprise par la direction. Quant aux éleveurs de volailles qui ne sont plus payés par Doux, client qui leur achète leurs poulets, ils se disent très inquiets.

Jean-François Arnaud et Anna Rousseau

Hors-ligne

Pied de page

Modération
Share |