info@consommer-juste.fr
06 70 23 59 35

  • Vous n'êtes pas connecté.
  • Accueil
  • » Général
  • » ALIMENTATION AU MOINDRE COUT ! Mieux-Disant & Moins-Disant GASPILLAGE (suite) Sodexo indemnisera les victimes des fraises chinoises . [RSS Feed]

#1 oct. 17, 2012 08:23:19

cabernet1
Enregistré: 2010-05-13
Messages: 811
Envoyer un courriel  

ALIMENTATION AU MOINDRE COUT ! Mieux-Disant & Moins-Disant GASPILLAGE (suite) Sodexo indemnisera les victimes des fraises chinoises .


Sodexo indemnisera les victimes des fraises chinoises avariées


Plus de 11.000 élèves fréquentant des cantines scolaires de Berlin et ses environs approvisionnées par le géant français de la restauration ont été victimes d'une épidémie de gastro-entérite, dont l'origine serait des fraises surgelées importées de Chine.


« Avec nous chaque jour devient un jour meilleur » : le slogan de la filiale allemande de Sodexo doit sonner bizarrement aujourd'hui aux oreilles de milliers d'écoliers de Berlin et des alentours, ayant été victimes d'une gastro-entérite après avoir consommé des fraises importées de Chine. Ces fruits avaient été servis dans environ 500 cantines exploitées par le géant français de la restauration collective. L'épidémie a tenu en haleine tout le pays depuis fin septembre au fur et à mesure que s'allongeait la liste des malades.

Le bilan final s'établit à 11.200 victimes. Après avoir nié toute responsabilité au moment de la première vague de malades connus, Sodexo en est finalement venu à présenter ses excuses et promettre une indemnisation après ce qu'il désigne comme « un cas unique très regrettable ». La forme de l'indemnisation n'a pas été précisée. Il s'agira aussi à l'avenir de sélectionner plus rigoureusement les fournisseurs, promet l'entreprise, qui joue gros sur sa réputation en Allemagne, y étant présente depuis 50 ans et employant 17.200 salariés.

La preuve scientifique incontestable se fait encore attendre à propos de la transmission d'un virus ou de bactéries à travers les fraises importées. Mais le journal populaire Bild am Sonntag s'interrogeait déjà dimanche sur la raison d'aller chercher des fraises congelées de Chine pour les servir dans les cantines scolaires d'Allemagne. D'après l'enquête du journal, les fraises ont été cueillies fin juin dans la province chinoise de Shandong, avant d'être congelées par la société Foodstuff à Qingdao.

La Chine, premier producteur de fraises au monde, envoie ses récoltes depuis cette ville portuaire vers le monde entier. Les contrôles sur la fraîcheur de la marchandise n'y sont pas des plus stricts, raconte une source locale au quotidien allemand. Un navire conteneur a acheminé en tout 44 tonnes de fraises vers le port de Hambourg, au terme d'un voyage de 28 à 32 jours ! Pour alourdir encore un peu plus le bilan CO2 de l'opération, un grossiste spécialisé en nourriture congelée a acheminé en camion une partie de cette cargaison à Dresde, en ex-RDA, ou Sodexo et deux autres firmes régionales de restauration en ont pris livraison pour les cuisiner.

L'affaire pourrait ne pas en rester là. Des scientifiques en produits alimentaires et défenseurs des droits du consommateur ont pointé la politique de bas prix dans les cantines scolaires comme l'origine du problème. Au sein du gouvernement Merkel, la ministre de l'agriculture et de la protection des consommateurs, Ilse Aigner (CSU), a réclamé un débat national sur la qualité de la nourriture servie dans ces collectivités. L'experte Silke Schwartau, spécialiste de l'alimentaire dans une association de droit des consommateurs, explique que les fraises viennent de Chine pour des raisons de coûts. Les repas sont facturés entre 1,5 et 3 euros par repas dans les cantines scolaires. Selon l'experte, beaucoup de parents ne seraient pas prêts ou pas en mesure de payer plus.

Hors-ligne

  • Accueil
  • » Général
  • » ALIMENTATION AU MOINDRE COUT ! Mieux-Disant & Moins-Disant GASPILLAGE (suite) Sodexo indemnisera les victimes des fraises chinoises . [RSS Feed]

Pied de page

Modération
Share |