info@consommer-juste.fr
06 70 23 59 35

  • Vous n'êtes pas connecté.
  • Accueil
  • » Général
  • » les Néonicitinoïdes et les OGM c'est comme les Subprimes ,Rémanents&Toxiques à doses sublétales sublétales [RSS Feed]

#1 nov. 10, 2012 11:39:29

décroissance
Enregistré: 2012-11-10
Messages: 15
Envoyer un courriel  

les Néonicitinoïdes et les OGM c'est comme les Subprimes ,Rémanents&Toxiques à doses sublétales sublétales

François de Closets, le célèbre journaliste qui dénonce les abus, est furieux… « d’avoir eu raison trente ans trop tôt » : « En 1992, j’ai commencé à dénoncer le dérèglement des finances publiques. Aujourd’hui, nous sommes arrivés à l’échéance fatale », dit-il, accusant les hommes politiques de totale irresponsabilité. Pour lui, notre pays est en grand danger, et il s’offusque : « Qu’un pays comme la France, avec autant d’atouts, soit au bord de la faillite, ce n’est pas concevable ! »

Modifié décroissance (nov. 10, 2012 12:01:09)

Hors-ligne

#2 nov. 10, 2012 11:42:48

décroissance
Enregistré: 2012-11-10
Messages: 15
Envoyer un courriel  

les Néonicitinoïdes et les OGM c'est comme les Subprimes ,Rémanents&Toxiques à doses sublétales sublétales

sachant aussi que la Crise des Subprimes US multiplie par 2 ce que NOUS et nos enfants devrons payer!dans une MONDIALISATION irrégulée qui ne sert que les 1% à devenir ENCORE PLUS RICHE,avec des FRONTIERES OUVERTES à la Concurrence déloyale de PRODUITS TOXIQUES pour notre SANTE,nos EMPLOIS et notre CO2.... mais IL Y A PLUS GRAVE la perte de notre BIODIVERSITE du aussi au COURT TERMISME ,aux Dérives de cette Finance FOLLE,de ses Actionnaires et du LOBBYING,sans parler des Conflits d'interets de nos politiques Français ou Bruxellois avec de Grands Groupes.

Hors-ligne

#3 nov. 10, 2012 11:44:20

décroissance
Enregistré: 2012-11-10
Messages: 15
Envoyer un courriel  

les Néonicitinoïdes et les OGM c'est comme les Subprimes ,Rémanents&Toxiques à doses sublétales sublétales


lequotidiendumedecin.fr


Après les sénateurs, les députés ont poursuivi mercredi 7 novembre leurs auditions dans le cadre de l’étude du Pr Séralini relative au maïs OGM NK603.

Les commissions des Affaires sociales et du développement durable ont ainsi convié plusieurs responsables de l’agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES) et du Haut conseil des biotechnologies (HCB) qui ont rendu leur avis fin octobre sur cette étude décriée. Lors de cette séance, la députée PS Catherine Lemorton, présidente de la commission des Affaires sociales s’est « étonnée » que Monsanto ait refusé d’être auditionné par l’ANSES. « En tant que consommatrice et législatrice, ça m’interpelle », déclare-t-elle.
Un document de 5 pages

Dominique Gombert, directeur de l’évaluation des risques à l’ANSES raconte comment la société Monsanto a profité du « calendrier tendu » - quelques semaines octroyées par le gouvernement pour rendre les avis - afin d’esquiver le débat. « Ils ont souhaité avant que l’audition soit organisée, obtenir un certain nombre d’informations. Nous leur avions adressé un courrier extrêmement précis sur les questions que l’on souhaitait leur poser, notamment sur les effets dans les études à long terme. Suite à ce courrier, nous avons eu une conférence téléphonique avec Monsanto et des juristes de la société visant à nous faire préciser les conditions de réalisation de cette audition, notamment au niveau de la transparence des propos qui seraient tenus. Suite à cette pré-audition, la société a fait savoir que dans le délai imparti, il n’était pas possible de mobiliser ses experts, sachant que cette audition donnait lieu à la publication des verbatim des échanges organisés », résume Dominique Gombert.

« Monsanto nous a fait parvenir un document d’à peu près cinq pages qui décrit essentiellement les conditions actuelles d’autorisation des plantes OGM et du NK603. Je n’ai pas trouvé d’éléments particuliers quant aux études sur le long terme que la firme aurait pu conduire », ajoute-t-il.
Accès difficiles aux données

« Non seulement Monsanto a refusé les auditions auprès des agences, mais elle a également refusé l’accès à ses données d’étude. Ce qui est étonnant lorsqu’on exige du Pr Séralini qu’il mette de son côté tout à jour », commente le député PS Gérard Bapt. Si les experts des agences peuvent avoir accès à certaines données confidentielles, difficile le plus souvent de les exploiter convenablement.

« Nous ne pouvons les consulter que sur papier », témoigne Jean-Jacques Leguay, vice-président du comité scientifique du HCB qui « demande constamment que ces données soient accessibles à un format électronique pour mieux les analyser ». Selon Jean-Jacques Leguay « cette évolution passe par l’État français et l’Europe ». Invité à dresser un parallèle entre les études de Monsanto et du Pr Séralini sur le maïs OGM NK 603, le vice-président du comité scientifique du HCB les a renvoyés dos-à-dos.
Tout est à refaire

Au-delà des méthodologies très différentes retenues par les deux parties (20 rats sur 3 mois dans l’étude de Monsanto contre 10 animaux par groupe sur 24 mois dans celle du Pr Séralini) « on ne peut pas comparer ces deux expériences car les objectifs ne sont pas les mêmes », indique-t-il. « Une société comme Monsanto, quand elle fait ses statistiques, au lieu de dire qu’elle ne voit pas de différence, elle en déduit que son maïs est sain. Dans le cas de l’étude de Séralini, sans faire de statistique sur la mortalité ou la présence de tumeur, on conclut à une toxicité. Dans les deux cas, les raisonnements ne tiennent pas la route », considère Jean-Jacques Leguay.

« L’étude du Pr Séralini est bien sûr à refaire en se posant les bonnes questions avec un protocole plus rigoureux et robuste statistiquement », poursuit-il. Pour que les études sur les effets à long terme des OGM réclamées par l’ANSES et le HCB deviennent à terme une réalité, Marc Mortureux, directeur général de l’ANSES, a appelé à revoir les mécanismes de financement existants, notamment les financements européens, à ce jour inadaptés pour mobiliser les moyens nécessaires au sein des agences « dans une échelle de temps compatible avec nos enjeux ».

› DAVID BILHAUT

Hors-ligne

#4 nov. 10, 2012 11:46:54

décroissance
Enregistré: 2012-11-10
Messages: 15
Envoyer un courriel  

les Néonicitinoïdes et les OGM c'est comme les Subprimes ,Rémanents&Toxiques à doses sublétales sublétales

Apres 50 ans d'agriculture intensive et planifiée sous l'influence de l'industrie chimique issue des deux guerres mondiales 14-18 puis 39-45, nous entrons dans une nouvelle ère, un palier, l'aboutissement d'une époque, celle de la coexistence agricole entre des cultures GM et non GM. Or les faits le montrent, cette coexistence est impossible sauf à accepter que les taux de présence de traces d'Ogm augmentent. Puisse que l'UE prévoit un affichage "avec OGM", lorsque le taux d'ADN génétiquement modifié dépasse 0,9% nous lirons bientôt "avec Ogm" pour des produits issus pourtant d'une agriculture biologique mais contaminés par l'agro-industrie et qui auront de fait perdu leur label.
Quelle place la production intensive de plantes génétiquement modifiées, laisse-t-elle à l'agriculture même conventionnelle?
Si l'enjeu est de nourrir la planète, est-ce rationnel de laisser s'uniformiser l'agriculture alors que les agriculteurs et les paysans ont de tout temps adapter les variétés aux terroirs, aux sols et aux climats. L'enjeu est indissociable d'une réappropriation de l'agriculture par les agriculteurs et les paysans, indissociable de l'arrêt immédiat de la privatisation du vivant et de l'emploi des pesticides particulièrement les néonicitinoïdes.
Enfin, les gens, partout, doivent comprendre que cela passe aussi par la réduction de la part carnée de notre alimentation. Soja et maïs Gm sont produits pour nourrir du bétail.

Hors-ligne

#5 nov. 10, 2012 11:49:19

décroissance
Enregistré: 2012-11-10
Messages: 15
Envoyer un courriel  

les Néonicitinoïdes et les OGM c'est comme les Subprimes ,Rémanents&Toxiques à doses sublétales sublétales


l'INDEPENDANCE de la SCIENCE égratignée par des agences Françaises et Européennes juges et parties,liées aux industriels eux memes - Professeur de Biologie Moléculaire Gil éric Séralini
(Prime d'Excellence Scientifique 2011)

Pour information, l'équipe du Pr Séralini est celle qui a le plus publié dans des journaux scientifiques internationaux à comité de lecture, loin devant l'EFSA, la FDA ou d'autres commissions, sur les effets sur la santé des OGM agricoles et des pesticides associés.
La filiale Springeropen du groupe d'édition Springer qui publie d'importants journaux scientifiques (+ de 50) indique que l'article "Séralini G-E, Mesnage R, Clair E, Gress S, Spiroux de Vendômois J, Cellier D (2011) Genetically modified crops safety assessments: present limits and possible improvements. Environmental Sciences Europe 23: 10." est le plus consulté cette année sur Springeropen avec plus de 38 000 accès en 2011, loin devant le deuxième à environ 12 000 accès.




Quatre agences européennes épinglées pour conflits d’intérêts l’Autorité européenne de sécurité des aliments.

l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) est en tête du tableau, en particulier pour les liens étroits que certains de ses experts entretiennent avec l’International Life Science Institute (ILSI), le lobby des géants de l’agroalimentaire (Monsanto, Unilever, Syngenta, Bayer, Nestlé...).



L’ILSI est au cœur de plusieurs scandales de conflits d’intérêts, dont le dernier en date remonte à mai 2012 quand Diana Banati, présidente de l’EFSA, fut contrainte de démissionner en raison de ses liens dévoilés avec le lobby. Elle a depuis officiellement rejoint l’ILSI en tant que directrice exécutive pour l’Europe. Mais l’EFSA n’a rien à envier à ses consœurs de l’Agence européenne de la sécurité aérienne (EASA), l’Agence européenne des produits chimiques (ECHA) et l’Agence européenne du médicament en charge de l’autorisation des médicaments (EMA). Des lacunes aberrantes

Les investigateurs de la Cour ont découvert des lacunes aberrantes comme à l’ECHA, qui joue un rôle majeur dans la régulation des pesticides et autres polluants toxiques, mais où « les déclarations d’intérêts des personnels de l’agence étaient conservées dans des enveloppes scellées, rangées dans les dossiers individuels et n’avaient été ni examinées ni évaluées ».


Les lobbys agrochimiques font pression sur l'Europe pour faire autoriser des pesticides tueurs d'abeilles.

« Les pesticides ont constitué un énorme progrès dans la maîtrise des ressources alimentaires, mais le revers de la médaille est apparu très rapidement ; des phénomènes de résistance chez les insectes, puis l'apparition de troubles de la reproduction chez les oiseaux ont montré de façon spectaculaire les limites et les dangers pour l'environnement de leur utilisation sans discernement. Le célèbre livre de Rachel Carson, Printemps silencieux (1962), qui dénonçait avec force les dégâts provoqués par les insecticides organochlorés, a fait prendre conscience à la communauté scientifique et à l'opinion publique des dangers des pesticides. Trente ans après, le dilemme existe toujours entre la nécessité de construire un système de développement durable pour l'humanité dans un environnement de moins en moins contaminé, tout en assurant une lutte efficace contre les ravageurs des cultures et les vecteurs de maladies.

Il est INADMISSIBLE qu'avec un microscope on ne puisse voir les effets délétères des insecticides NEONICOTINOIDES,qui à doses sublétales possèdent des rémanences systémiques pour notre BIOdiversité et notre Santé (Pr Charles Sultan - endocrinologue Montpellier directeur du programme Européen REACH qui a fait INTERDIRE les endosulfans,les PARABENS des produits pour bébés dans les maternités(remplacé pour l'instant par de l'huile d'olive) et bientot les bisphénols loi Lachaud).....

Un effet positif d'entente entre arboriculteurs et apiculteurs voisins à Avignon dans le journal de Tf1 qui s'étaient mis d'accord depuis 2 ans pour ne pas pulvériser d'insecticides néonicotinoides,contrairement à un GROS céréalier qui avait mis le feu à un hangar de son voisin apiculteur,possédant des indices sur un empoisonnement à doses sublétales en 2009 de sa parcelle voisine qu'il devait remettre à un laboratoire (envoyé spéciale/2011).





Après plusieurs études (INRA dont un ami Bernard Vaissière à Avignon,le CNRS et l'étude Anglaise) qui ont montrées les ravages de certains pesticides neurotoxiques, les néonicotinoïdes à doses SUBLETALES et SYSTEMIQUES , sur les abeilles et le retrait de la vente d'un de ces pesticides - le Cruiser OSR ,pour SYNGENTA l'important ce sont les ACTIONNAIRES...!!! et pas les ABEILLES,qui représentent un travail GRATUIT pour les agriculteurs-150 Milliards/an/Monde .

Hors-ligne

#6 nov. 10, 2012 11:50:26

décroissance
Enregistré: 2012-11-10
Messages: 15
Envoyer un courriel  

les Néonicitinoïdes et les OGM c'est comme les Subprimes ,Rémanents&Toxiques à doses sublétales sublétales

La bataille qui a lieu en ce moment au niveau européen peut être déterminante pour la survie des abeilles – et notre avenir à tous.

Les lobbys agrochimistes sont sur le point d'imposer trois types de pesticides néonicotinoïdes notoirement dangereux pour les abeilles dans tous les pays européens. La seule façon de leur barrer la route, c’est que des centaines de milliers de citoyens se mobilisent à travers toute l’Europe pour obliger les députés européens à intervenir.

Aidez-nous à sauver les abeilles ! Signez dès maintenant la pétition aux députés européens en cliquant ici.

C’est le dernier round d’un combat mené au corps à corps depuis l’été dernier, rappelez-vous :

Après plusieurs études qui, coup sur coup, ont montré les ravages de certains pesticides neurotoxiques (les néonicotinoïdes) sur les abeilles, et le retrait de la vente d’un de ces pesticides – le Cruiser OSR - en France par le Ministre de l’Agriculture, la Commission Européenne a demandé à son autorité sanitaire (l’EFSA) de réévaluer la dangerosité de ces substances(1). Et plus particulièrement celle du Thiametoxam, de l’Imidaclopride et de la Clothianidine, trois types de néonicotinoïdes responsables à eux seuls de la mort de millions d’abeilles chaque année en Europe(2).

Seulement voilà :

Les lobbys agrochimistes ont toutes les chances de gagner la bataille. Pourquoi ? Parce que ce sont EUX-MÊMES qui sont chargés d’évaluer la dangerosité de leurs produits !

Incroyable, mais vrai… Les autorités sanitaires européennes chargées de garantir notre sécurité alimentaire sont composées de technocrates, pas de scientifiques. Personne, dans les institutions européennes, n’est capable de mener les tests scientifiques nécessaires pour évaluer la dangerosité d’un pesticide sur les abeilles(3). En clair, ce sont les fabricants de pesticides eux-mêmes qui évaluent la dangerosité de leurs produits. Et vu le chiffre d'affaires phénoménal qu'ils tirent de ces pesticides, on ne peut pas s'attendre à ce qu'ils les interdisent(5) !

Résultat : les autorités sanitaires délèguent ce travail à un groupe « informel » d’experts, l’ICPBR (International Commission on Plant-Bee Relationships)… qui, lui, est composé aux deux tiers par des membres de l’industrie agrochimique(4) !

Notre seule façon d’agir, en tant que citoyens, c’est de dénoncer ce scandale haut et fort, et d'exercer une pression maximale sur les députés européens pour qu’ils interviennent avant que les agrochimistes aient eux-mêmes déclaré leurs produits « inoffensifs ».

Le temps presse : le verdict doit être rendu en décembre. Il n’y a pas une minute à perdre : s’il vous plait, signez vite cette pétition en cliquant ici, et faites-la suivre à tous vos amis.

http://www.pollinis.org/petitions/petition_201210.php

Toute la communauté scientifique sait que ces pesticides néonicotinoïdes font des ravages irréparables sur les abeilles :

Dans les ruches en bonne santé, ces produits neurotoxiques agissent sur le système d’orientation des abeilles, les empêchant de revenir à la ruche. Incapables de retrouver leur chemin, elles finissent par mourir d'épuisement . Petit à petit, les ruches se vident, les essaims sont décimés, et c'est tout l'écosystème qui se trouve en danger(7). Dans les ruches déjà affaiblies par un parasite ou une maladie, les néonicotinoïdes apportent le coup de grâce aux abeilles, qui n’ont plus assez de force pour résister à ce poison trop violent(6).

Alors oui, il y a urgence à retirer ces substances toxiques du marché !

J’espère que je peux compter sur votre action. Vous, moi et tous les citoyens qui se soucient des abeilles, de la biodiversité et de l'avenir des générations futures, nous sommes le seul rempart face à la rapacité des firmes agrochimiques.

Ces firmes l’ont déjà annoncé : elles mettront « tous les moyens » pour continuer à faire autoriser leurs produits. Et quand on voit les ressources financières énormes dont elles disposent, il y a de quoi s’inquiéter(8) !

Aussi, je vous demande de signer dès maintenant votre pétition aux députés européens, et de transmettre ce message à vos proches, vos amis et vos collègues, pour leur demander d’agir, eux aussi, pour faire barrage aux fabricants de pesticides tueurs d’abeilles.



Par avance, merci.

Nicolas Laarman
Délégué général - Pollinis
Conservatoire des Fermes et de la Nature



SOURCES ET COMPLÉMENT D'INFORMATIONS :

(1).Mandate for scientific and technical assistance (EFSA conclusions) in accordance with Article 21 of Regulation (EC) No 1107/2009 to perform an evaluation of neonicotinoids as regards the risk to bees, n° M-2012-0160, modifié le 25/27/2012 : “The Commission therefore asks EFSA to prioritise the review of thiametoxam, clothianidin and imidacloprid”.

(2).Nous avons recensé plus de 20 études alertant sur les effets toxiques des pesticides systémiques neurotoxiques sur les abeilles et les pollinisateurs sauvages. Pour se faire une idée :

- Shah, S. Behind mass die-offs, pesticides lurk as culprit (traduit en français par Christian Pacteau sous le titre “Derriere la multitude des morts les pesticides se dissimulent comme des coupables”), Yale Environment 360, 7 janvier 2010

- Girolami, V. M. (2009). Translocation of Neonicotinoid Insecticides From Coated Seeds to Seedling Guttation Drops : A Novel Way of Intoxication for Bees . Journal of Economic entomology , 102 (5), 1808-1815.

- Tennekes, H.A (2010) The significance of the Druckrey-Kupfmuller equation for risk assessment – The toxicity of neonicotinoid insecticides to arthropods is reinforced by exposure time (traduit en francais par Christian Pacteau sous le titre “Signification de l’équation de Druckrey-Küpfmüller pour l’évaluation des risques. La toxicité des insecticides néonicotinoïdes contre les arthropodes est renforcée par la durée d’exposition.”) in “Toxicology”.

(3). L'avenir des abeilles est-il entre les mains du lobby des pesticides ? (Corporate Europe Obervatory, novembre 2010) : http://corporateeurope.org/sites/default/files/sites/default/files/files/article/futur_des_abeilles_francais.pdf

(4). La faillite de l'évaluation des pesticides sur les abeilles (Le Monde du 09 juin 2012) : http://www.lemonde.fr/planete/article/2012/07/09/abeilles-la-faillite-de-l-evaluation-des-pesticides_1731092_3244.html

(5). Au lieu d'avoir baissé, comme le prévoit le plan Ecophyto 2018 de l’INRA (réduction de 50 % de l'usage des produits chimiques dans l'agriculture d'ci à 2018), la consommation de produits phytosanitaires a encore augmenté de 1,3% en 2011- soit, en volume, 62 700 tonnes de pesticides dispersés dans les champs (contre 61 900 tonnes en 2010). En valeur, la progression est de 5%. Le chiffre d’affaire 2011 du secteur des vendeurs de « produits phytosanitaires » atteint 1,9 milliards d’euros. Mention spéciale à la catégorie « herbicides », dont le chiffre d’affaire grimpe de 17%. Les insecticides se situent juste derrière, avec 11% de plus qu’en 2010.

(6).L'effet cocktail mortel pour les abeilles (Sciences & Avenir) : http://fr.scribd.com/doc/59532257/Mort-des-abeilles-deux-suspects-demasques-Sciences-et-Avenir-n°771?secret_password=1jrfwi2mxvbexeh3p0h6

(7).L'étude de Mickaël Henry et son équipe de l'INRA d'Avignon à l'origine de l'interdiction du Cruiser OSR en France : http://211.144.68.84:9998/91keshi/Public/File/41/336-6079/pdf/348.full.pdf

(8).Le chiffre d'affaire 2012 de la firme suisse Syngenta qui produit le Cruiser (L’Usine Nouvelle) : http://www.usinenouvelle.com/article/syngenta-confirme-ses-previsions-2012-et-vise-un-ca-record.N184511

Quand l'agriculture est mauvaise pour la santé (Good planet Infos) : http://www.goodplanet.info/Alimentation-agriculture/Pesticides/Pesticides/(theme)/266

Hors-ligne

#7 nov. 10, 2012 11:52:06

décroissance
Enregistré: 2012-11-10
Messages: 15
Envoyer un courriel  

les Néonicitinoïdes et les OGM c'est comme les Subprimes ,Rémanents&Toxiques à doses sublétales sublétales


Bienvenue sur le site officiel d'Henri Joyeux ! | Accueil | Plan du site | Contactez-moi | Boîte à questions |
Site Internet Officiel du Professeur Henri Joyeux Que votre aliment soit votre médicament - Hippocrate (Site web officiel d'Henri Joyeux) activité sportive

Actualités
Chirurgie et Cancérologie
Dialogue avec les Jeunes
Nutrition et Prévention
Ethique et Bioéthique
Famille et Société

| Accueil | Contactez-moi | Boîte à questions |
Chirurgie et Cancérologie


Les abeilles ont guéri ma sclérose en plaques
Préface d'Henri Joyeux

L’abeille peut être considérée comme un laboratoire à elle seule. Les recherches faites dans de nombreux pays (en Europe, aux USA, et surtout dans les pays de l'Est et en Chine) témoignent des effets thérapeutiques incontestables des produits de la ruche qui traitent certaines maladies graves, dont la sclérose en plaques.
Ce livre est un témoignage vécu où l'auteur, elle-même atteinte et jugée inguérissable en 2000, expose son traitement. Il est accompagné de nombreuses informations techniques sur les soins périphériques à associer à cette médecine naturelle, l'alimentation notamment, et d'un mode d'emploi clair et détaillé.

Maryse Pioch a consacré sa vie à l’éducation physique auprès des jeunes et pratiqué l’athlétisme de compétition.
Elle témoigne aujourd’hui du recul progressif de sa sclérose en plaques grâce à l’apithérapie.

Le professeur Henri Joyeux est chirurgien cancérologue et chirurgien des hôpitaux. Il enseigne à la faculté de Médecine de Montpellier. Il a dernièrement fait paraître "Les Abeilles et le chirurgien" aux éditions du Rocher.

François-Xavier de Guibert 14 € - parution le 5 juillet 2012

Pour commander:

René Dubois-Chabert
27 rue de la Chapelle - 34470 - Pérols
Tel: 04 67 500 157 - Fax : 04 67 500 157
E-mail : rejodubchab@free.fr

Hors-ligne

#8 nov. 10, 2012 11:55:36

décroissance
Enregistré: 2012-11-10
Messages: 15
Envoyer un courriel  

les Néonicitinoïdes et les OGM c'est comme les Subprimes ,Rémanents&Toxiques à doses sublétales sublétales

Site officiel du Professeur Henri Joyeux


Bienvenue sur mon site !




Henri Joyeux

Professeur de Cancérologie et Chirurgie digestive à la Faculté de Médecine de Montpellier.

Chirurgien des Hôpitaux et de l’Institut du Cancer de Montpellier : Centre Val d’Aurelle.

Fellow de l’American College of Surgeons.

Prix International de Cancérologie Antoine Lacassagne pour ses travaux sur la Nutrition.

Président de “Familles de France*”

* Mouvement d’Utilité publique libre de tout lien confessionnel, politique, syndical ou idéologique.

CV du Professeur Henri Joyeux



Vidéos : Visionnez les conférences du Pr Henri Joyeux

- « Prévention du Cancer de la prostate et du Cancer du sein.. quelles avancées pour enrayer l’épidémie, quelles solutions en cas de récidives? » - Conférence du 7 avril 2011 à Liège - Accès à la vidéo

- "Nutrition et Prévention" - Conférence du Professeur Henri Joyeux au centre culturel de Uccle (Belgique) le 13 octobre 2010 - Accès à la vidéo



Actualité :

Les abeilles au service de la santé

Controverse scientifique sur les bienfaits du lait, Article publié le 17 mars 2011 sur le site www.mutualite.fr Lire article et la réponse du Pr Henri Joyeux

Article paru le jeudi 4 novembre 2010 dans l'Orne combattante. Lire article

Prochaines Conférences du Pr Henri Joyeux:


2012

jeudi 18 octobre 2012 -Laval (53)
* "Les familles recomposées" Affiche

mardi 27 octobre 2012 -Le Creusot (71)
* "Les abeilles au service de la santé de l'homme" Affiche

1 décembre 2012
* Le cancer, la nutrition et la prévention: Parlons-en!... - Montpellier (34) supagro Affiche

Deuxième édition de l'ouvrage de référence de l'association AU SEIN DES FEMMES
Ouvrage coécrit par le Professeur Henri JOYEUX et le Docteur Bérengère ARNAL, préfacé par le Professeur Lucien ISRAEL, Professeur honoraire de Cancérologie, Faculté de Médecine Paris 13 et du Pr Maurice Cloarec, Professeur honoraire de cardiologie, Faculté de Médecine Paris 6, Président fondateur de l'Association Nationale de Prévention Médicale, qui a élu cet ouvrage LE LIVRE DE LA PREVENTION DE L'ANNEE 2009.





Thèmes de Conférences du Pr Henri Joyeux
Toutes ces conférences sont données bénévolement dans le cadre d'activité de Santé publique.


1. Nutrition et Prévention des maladies de civilisation : diabète, obésité, cancers et maladies auto-immunes des Rhumatismes à l'Alzheimer.

2. L'Ecologie sexuelle : comment parler à nos enfants de la Santé, l’Amour et la Sexualité en respectant le jardin secret de chacun ?

3. Nutrition et gastronomie familiale : Faut-il manger Bio ?

4. Comment enrayer l’« Epidémie » des cancers du sein et de la prostate ?

5. La place des jeunes dans la Nouvelle société : comment faire évoluer le suffrage universel ?

6. Comment devient-on Homo ou Hétéro ?

7. Guérir enfin du cancer : Oser dire quand et comment ?

8. Conséquences physiques et morales du deuil d’un enfant ou d’un proche.

9. Nutrition autour de la Ménopause et de l'Andropause.

10. Femmes si vous saviez - les hormones de la Puberté à la Ménopause.

11. Etre parents aujourd'hui : le bonheur ou la galère ?


12. Quelle famille pour la construction de l'enfant ?

13. De la femme occidentale à la femme orientale - Les chemins de l'une vers l'autre...

14. Le Sultan Abd el-Kader - Grand ami de la France -Sa lettre aux Français de 1855 - Une oeuvre visionnaire.

15. L'Agriculteur, premier acteur de Santé pour la famille.

16. Nouveaux pères et nouvelles mères : quelles familles ?

17. Grand débat sur la Bio-éthique des 3 premiers et des 3 derniers jours de la vie.

18. Affamés d'affection ... Confusion du corps et du coeur.

19. Quel est le Premier des Ministres de la Santé, de la Famille et de la Justice pour l'Humanité ?

20. Les Abeilles au service de la Santé de l'Homme

21. L'intérêt supérieur de l'enfant ??

22. Le vin avec modération au service de la Santé de l'Homme

23. Qu'est-ce qui fait famille aujourd'hui et qu'est-ce qui fera famille demain ?

24. L'Amour est-il plus fort que la Mort ?

25. Les anthropo-illogismes éthiques dans l'actualité : des clones à la théorie du "gender"

26. Le monde intérieur de l'enfance : ce que les parents doivent savoir.

27. La politique familiale, la meilleure des politiques sociales.

28. Quel équilibre alimentaire pour vos enfants ? Faut-il manger BIO !

29. Les Remèdes de nos grand-mères

30. Le Premier thérapeute dans l'Histoire de l'Humanité : Santé, Famille, Justice

31. Le monde intérieur de l'enfance se construit aux dépens du monde extérieur des adultes

32. Les enfants d'abord - Familles réveillez- vous !

Vous pouvez contacter Henri Joyeux par courriel à
l'adresse: henrijoyeux@me.com

Le Pr Henri Joyeux donne ses conférences bénévolement, lui sont défrayés ses frais de déplacements et une nuit d'Hôtel si la conférence a lieu loin de Montpellier.

Une somme de 500€ sera facturée au bénéfice de l’association Familles de France que le Pr Henri Joyeux préside.

Hors-ligne

  • Accueil
  • » Général
  • » les Néonicitinoïdes et les OGM c'est comme les Subprimes ,Rémanents&Toxiques à doses sublétales sublétales [RSS Feed]

Pied de page

Modération
Share |