info@consommer-juste.fr
06 70 23 59 35

  • Vous n'êtes pas connecté.
  • Accueil
  • » Général
  • » RESTAURATION/TVA "quand SarkoLand baisse son froc face au Patronat des Grands Groupes...". [RSS Feed]

#1 nov. 25, 2012 11:09:25

cabernet1
Enregistré: 2010-05-13
Messages: 893
Envoyer un courriel  

RESTAURATION/TVA "quand SarkoLand baisse son froc face au Patronat des Grands Groupes...".

Début novembre, le député Thomas Thévenoud rapporteur spécial de la Commission des Finances de l’Assemblée nationale, avait rendu un rapport très documenté sur la baisse de la TVA dans la restauration dans lequel il concluait que les engagements signés entre le gouvernement Fillon et les organisations patronales du secteur n’avaient aucunement été tenus.
Moins d’un moins plus tard, la ministre du commerce Sylvia Pinel arrive à des conclusions radicalement différentes et très proches de celles fournies par « la profession ». Mais en tournant la page avec un rapport complaisant et en créant un inutile « Comité stratégique » en place de l’inefficace « Comité de suivi du contrat d’avenir », le gouvernement actuel prouve qu’il est aussi assujetti aux lobbies de la restauration que celui de l’ancienne majorité qu’il n’arrêtait pas de critiquer pour sa gestion calamiteuse de la baisse de la TVA dans la restauration.

Alors que François Hollande s’était engagé à faire en sorte que l’Assemblée nationale ne soit plus une simple chambre d’enregistrement et que le gouvernement ne puisse plus balayer d’un revers de main le travail des parlementaires, il semblerait que la ministre Sylvia Pinel ait loupé cet épisode de la campagne présidentielle à moins que des ordres venus directement du palais de L’Elysée lui aient été transmis. Moins Bling Bling que pendant la période précédente, le système démontre ici sa grande faculté à se reproduire.

Combien de temps les citoyens accepteront-ils encore de se faire tondre sans rien dire et d’être les dindons de cette farce sarkollandaise ?

Modifié cabernet1 (nov. 25, 2012 11:10:36)

Hors-ligne

#2 nov. 25, 2012 11:10:48

cabernet1
Enregistré: 2010-05-13
Messages: 893
Envoyer un courriel  

RESTAURATION/TVA "quand SarkoLand baisse son froc face au Patronat des Grands Groupes...".

Le gouvernement aurait du faire 2 TVA,comme c'est le cas en Allemagne,Italie,Suède.Une TVA à 5-7% pour les restaurateurs cuisinant avec 70% de produits frais (circuits courts-bio)et une à 15% pour les GRANDES CHAINES....mais là le LOBBYING Y EST TRES FORT....

Hors-ligne

#3 nov. 25, 2012 11:11:18

cabernet1
Enregistré: 2010-05-13
Messages: 893
Envoyer un courriel  

RESTAURATION/TVA "quand SarkoLand baisse son froc face au Patronat des Grands Groupes...".

Jambon qui n’est pas du jambon, mozzarella des pizzas remplacée par du « fromage analogue » qui contient de l’huile de palme, tout cela est servi dans la restauration rapide comme dans la restauration traditionnelle naturellement. Le reportage de France 5 diffusé dimanche 18 novembre a eu au moins le mérite de révéler ces deux astuces à défaut de nous éclairer sur les réels dessous de la communication des groupes de restauration rapide.Attention au Sandwiches "JAMBON"épaule(bas de gamme)....On a retiré le PHOSPHATE des lessives,mais on l'utilise comme STABILISATEUR retenant EAU & SEL jusqu'à 40% dans 1kg d'épaule par ingestion intra musculaire = 1kg300 ; et SI LA NATURE NE L'AIME PAS pour le corps humain,c'est un ADDITIF reconnu pour l'Hyperactivité des enfants...IL Y EN A QUI remplacent LE FROMAGE par 60% de FROMAGE ANALOGUE (60% de + qu'il y a 10 ans) dans la restauration RAPIDE = 37000 euros d'amende ! POUR BIEN MANGER IL FAUT S'INFORMER dit une dieteticienne

Modifié cabernet1 (nov. 25, 2012 11:11:58)

Hors-ligne

#4 nov. 25, 2012 11:15:34

cabernet1
Enregistré: 2010-05-13
Messages: 893
Envoyer un courriel  

RESTAURATION/TVA "quand SarkoLand baisse son froc face au Patronat des Grands Groupes...".

Restauration rapide : manger vite, manger mieux ? | France5
www.france5.fr
Restauration rapide : manger vite, manger mieux ?Voir la vidéoTweetRestauration rapide : Restauration rapide, la grande illusion.
Xavier Denamur | 20 novembre 2012 | 10 h 08 min

MAc Do rue Vieille du Temple

Jambon qui n’est pas du jambon, mozzarella des pizzas remplacée par du « fromage analogue » qui contient de l’huile de palme, tout cela est servi dans la restauration rapide comme dans la restauration traditionnelle naturellement. Le reportage de France 5 diffusé dimanche 18 novembre a eu au moins le mérite de révéler ces deux astuces à défaut de nous éclairer sur les réels dessous de la communication des groupes de restauration rapide.
Voici quelques questions supplémentaires qui auraient pu être soulevées dans ce reportage. Que recouvre la communication de Mac Do avec sa viande issue d’élevages français? Quel type de poulets , quels morceaux de viande et quels additifs sont servis dans les nuggets de KFC? Quelle est la provenance et la qualité des légumes dans ce type de restauration? La restauration traditionnelle propose-t-elle des alternatives à la montée en puissance de ce mode de consommation ou les mêmes astuces se répandent-elles aussi dans ce secteur? Alors que l’enquête s’arrête à plusieurs reprises dans l’enseigne Quick, on ne nous dit rien sur l’incohérence de l’Etat qui a acquis indirectement ce groupe via une filiale de la CDC ? N’est-il pas compliqué pour les pouvoirs publics de lutter contre l’obésité lorsque l’on a investi près d’un milliard d’euros dans une entreprise qui sert une alimentation toxique à longs termes pour ses clients. Aucun parallèle entre communication de la sécurité alimentaire à la Bernard Boutboul ou du patron de Brake (voir le dernier reportage diffusé le 14 novembre dans le magazine C’est notre affaire présentée par Claire Fournier ) et le danger pour la santé publique à longs termes. On peut aussi regretter d’avoir dû gober des séquences chiantes comme l’ouverture d’une boutique de pâtes. Approfondir l’enquête sur la boite qui donne des labels « diététiques » à Subway ou la communication « green » de Mac Do aurait pu donner un éclairage bien plus pertinent sur les ficelles de cette restauration en plein croissance.
KFC pleurerez
Au final on peut se demander combien il faudra encore de reportages sur les mensonges de la restauration et de l’agroalimentaire avant que les législateurs (vous savez ces gens aux pouvoirs extraordinaires dont ils ne savent pas bien se servir pour défendre l’intérêt général) décident à voter une loi qui permettrait enfin d’y voir clair dans son assiette.
Voir ou revoir le reportage en sur le site de France 5

Complément du 23.11.2012

Suite à la diffusion du reportage de France 5 le 28 octobre dernier, voici encore un article intitulé « Du fait maison à l’industriel comment s’y retrouver » qui démontre à quel point nous avons besoin d’une législation claire et simple pour informer les consommateurs sur le contenu des assiettes. Redonner confiance aux consommateurs passe par la transparence, chose essentielle que l’on aurait dû exiger depuis des décennies. Cette législation permettra à ceux qui font vraiment le métier en cuisinant essentiellement des produits bruts et frais de reprendre des parts de marché surout si l’Etat décide simultanément d’accompagner ce type d’entreprises qui nécessitent une main d’oeuvre qualifiée et nombreuse. Espèrons que lors de la mise en place du « pacte de confiance » Hollande sous l’impulsion des parlementaires remplace le crédit d’impôts par des aides ciblées comme des allégements de cotisations salariales sur des salaires de 1.3 à 5 smic dans des entrepirses qui emploient à 80% des CDI, qui conservent longtemps leurs salariés, ne les virent pas avant la retraite et les forment régulièrement , des aides pour les entreprises qui investissent, innovent et réduisent leur empreinte écologique etc.

Producteur de jambon supérieur (sans phosphate et avec seulement 5 g de sel au kilo) et de viande de porcs nourris sans OGM ni antibiotiques, SARL Thierry Schweitzer, distinguée en 2010 par le jury des Trophées de l’agriculture durable, est le type d’entreprises qu’il faut soutenir en France. Dans certains secteurs comme l’agriculture, la restauration et l’agroalimentaire, l’industrialisation a détruit des centaines de milliers d’emplois et des savoir faire et a gravement nuit à l’environnement, le gouvernement ne devrait pas l’oublier.

Thierry Schweitzer livre aussi les restaurants parisiens et ce n’est pas plus cher que chez un grossiste de Rungis. Voir le dépliant de ce Paysan-Charcutier hors du commun.

Naturellement, comme ne cesse de nous le répéter les lobbies de la restauration industrielle, « les consommateurs ne veulent pas savoir comment on fabrique tous les excellents produits fournis par nos « restaurants » favoris. Regardez ici quelques courtes vidéos sur d’autres vérités qui dérangent.
En attendant la mise en place d’une législation qui obligera les industriels à mettre en place un étiquetage tricolore ( rouge-orange-vert) clair en fonction des taux de gras, de sel, de sucre et d’additifs contenus dans un produit, voici un article qui devrait déjà vous aiguiller dans la jungle des produits transformés contenant de l’huile de palme.
http://www.terraeco.net/Marre-de-l-huile-de-palme-Il-y-a,46978.html

En attendant la mise en place d’une législation qui obligera les industriels à mettre en place un étiquetage tricolore ( rouge-orange-vert) clair en fonction des taux de gras, de sel, de sucre et d’additifs contenus dans un produit, voici un article de TerraEco qui devrait déjà vous aiguiller dans la jungle des produits transformés contenant de l’huile de palme.

Petit additif sorti du site C-alternatif pour vous donner la frite:
« Comment refuser une telle invitation? Mc Cain nous ouvre les portes de sa cave à patates!….la tentation était trop forte pour résister à l’envie de pénétrer dans la pièce d’à côté où Bun’s , et autres spécialités s’exposent. Voici la recette de l’Original Bun’s jambon , Ketchup ( n’ayez pas peur, le Ketchup est garanti sans gluten )
Vous êtes près , accrochez-vous aux manettes!! Nous pouvons tout même, et sans aucune ironie, apprécier la transparence! A TABLE! ( au secours!)
Pâte (48%): farine de blé, eau, margarine (huiles végétales, colorant: beta carotène), œufs, farine d’avoine, sucre, lait écrémé en poudre, levure, sel, extrait de levure, extrait de malt, farine de blé fermentée, agent de traitement de la farine: cystéine, antioxygène: acide ascorbique. Garniture (52%): fromages (36%) ( cheddar orange (colorant naturel: rocou), mozzarella), viande de bœuf (22%), ketchup (19%) (tomates, vinaigre, sucre, sel, extrait d’herbes aromatiques et extrait d’épices, épices), oignons, miettes de bœuf pané (bœuf, eau, farine de blé, levure ,sel, herbes aromatiques et épices, stabilisants: E450, E452, colorant: E150a), purée de tomates, salade de concombres (concombre, eau, sucre, vinaigre, sel, conservateur: sorbate de potassium, benzoate de sodium, arôme naturel), amidons modifiés, margarine (huiles végétales, colorant: beta carotène), stabilisant: E461, bouillon de viande (viande de bœuf, extrait de levures, maltodextrine, glucose, sel, arôme, sucre), sel, émulsifiant: E471, sucre, extrait de levure, basilic, poivre de Cayenne, extrait de poivre, arôme. Pourcentages exprimés sur la garniture. Information sur les allergènes: contient du gluten, des produits laitiers, des œufs, du céleri. »

Modifié cabernet1 (nov. 25, 2012 11:18:13)

Hors-ligne

#5 nov. 25, 2012 11:40:56

cabernet1
Enregistré: 2010-05-13
Messages: 893
Envoyer un courriel  

RESTAURATION/TVA "quand SarkoLand baisse son froc face au Patronat des Grands Groupes...".

"République de la malbouffe" : Don Quichotte contre l'industrie ...
??

www.lemonde.fr/.../republique-de-la-malbouffe-don-q...31 janv. 2012
Face aux groupes agroalimentaires qui imposent leur loi sur le marché, la restauration traditionnelle ... Xavier Denamur est un restaurateur patron ne possèdant pas que des restaurants brasseries, il a aussi imaginé un concept de librairie bar à vins, La Belle Hortense, dans cette même rue Vieille du Temple du 4ème arrondissement de Paris, où il possède déjà trois restaurants et un autre dans une rue perpendiculaire.

Une idée aussi insolite ne pouvait que plaire aux amoureux de bons vins, à ceux qui cherchent un endroit pour l'apéro entre copains...
En savoir plus sur http://www.restoaparis.com/fiche-restaurant-paris/la-belle-hortense.html#smucI5Ceb26Db5OB.99

Modifié cabernet1 (nov. 25, 2012 11:45:57)

Hors-ligne

#6 nov. 25, 2012 20:45:59

Bernard
De: la campagne du 82
Enregistré: 2010-06-01
Messages: 61
Envoyer un courriel  

RESTAURATION/TVA "quand SarkoLand baisse son froc face au Patronat des Grands Groupes...".

Merci Cabernet1

Cette tva est un plus pour certains patrons, car lorsque l'on va au restaurant, c'est que l'on en a les moyens...

Les emplois d'après toutes les études qui avaient été publiées, montraient que c'était proche du 0% !!!

Encore du foutage de "jeule" de la part des gouvernants, qu'ils soient de droite... comme de gauche à ce jour...

J'avais été voté à reculons et je constate que j'étais dans le vrai avé les socialo... affligeant !!!

Hors-ligne

  • Accueil
  • » Général
  • » RESTAURATION/TVA "quand SarkoLand baisse son froc face au Patronat des Grands Groupes...". [RSS Feed]

Pied de page

Modération
Share |