info@consommer-juste.fr
06 70 23 59 35

  • Vous n'êtes pas connecté.
  • Accueil
  • » Général
  • » N.D.A "j'accuse Bercy,le Monde Politique,Financier de vouloir RAYER de la carte la France" [RSS Feed]

#1 jan. 5, 2013 10:46:22

cabernet1
Enregistré: 2010-05-13
Messages: 825
Envoyer un courriel  

N.D.A "j'accuse Bercy,le Monde Politique,Financier de vouloir RAYER de la carte la France"

.Nicolas dupont Aignan chez mon ami JJ Bourdin "j'accuse Bercy,le monde Politique,Financier de ne pas s'occuper de nos PME,et de privilégier de trés grandes entreprises qui ont décidées de rayer de la carte la France,en allant produire ailleurs,alors que la Chine investi des dizaine de millions dans la recherche des nouvelles technologie,l'Europe doit investir aussi dans des mutations écologiques,culturelles et économiques et nos dirigeants doivent se fixer un cap à 10/20 ans,ce qu'ILS N'ONT JAMAIS SU FAIRE.On met dans la tete des Français qu'il faut subir,Couchez vous,Taisez vous et Payer ! http://bcove.me/6yi95m9m La logique égocentrique de nos Politiques est développée en France et en Europe (Edgard Morin) .

Modifié cabernet1 (jan. 5, 2013 16:58:51)

Hors-ligne

#2 jan. 5, 2013 10:46:51

cabernet1
Enregistré: 2010-05-13
Messages: 825
Envoyer un courriel  

N.D.A "j'accuse Bercy,le Monde Politique,Financier de vouloir RAYER de la carte la France"

Le MADE IN FRANCE approuvé par 70% des Français est un leurre,car le monde Politique privilégie de trés Grandes entreprises qui produisent ailleurs.Par contre dans le secteur agricole il est important de privilégier les circuits courts en ayant la transparence pour le consommateur,ce que fait de moins en moins le secteur de l'agro-industrie.Accepterons nous de vivre dans le Monde qui triche,avec une règle du jeu du libre échange SANS REGLES (30% des conteneurs arrivant au Havre sont NON CONFORMES,sans oubliés qu'ils sont TOXIQUES pour les Douaniers,Transporteurs et Consommateurs) !La Chine triche,faisant du Dumping social,économique, avec une monnaie,le Yuan sous-évalué à 40 % et un minimum de protection des travailleurs,du Dumping Environnemental (les entreprises n'appliquent pas les normes réglementaires concernant la sécurité ou vis à vis de la pollution sont avantagées financièrement par rapport à celles qui jouent le jeu, refusant de signer les accords de Kyoto ou en ne respectant pas les normes internationales du travail).les entreprises qui n'ont pas à appliquer des normes réglementaires concernant la sécurité ou vis à vis de la pollution sont également avantagées financièrement par rapport à celles qui jouent le jeu.

Modifié cabernet1 (jan. 5, 2013 16:43:21)

Hors-ligne

#3 jan. 5, 2013 10:47:40

cabernet1
Enregistré: 2010-05-13
Messages: 825
Envoyer un courriel  

N.D.A "j'accuse Bercy,le Monde Politique,Financier de vouloir RAYER de la carte la France"

Pourquoi des gens qui sont intelligents,honnetes,de bonne volonté,arrivent à etre prisonnier de leur schémas mentaux,c'est parce qu'ILS nous construisent depuis 20 ans cette politique,Libéralisation du Commerce Mondial "Mr Pascal Lamy,président de l'OMC,responsable de dizaine de millions de chomeurs en Europe,a été décoré d'une super légion d'honneur.Celà montre que ses gens qui ont construit un Monde,ne peuvent pas mentalement le remettre en cause,parce remettre en cause la politique,qui a créé des millions de chomeurs c'est ce remettre en cause pour eux.Ce qui se passe dans le pays réel ils ne le comprennent pas,et voilà pourquoi vous avez a toutes les époques eux des REVOLUTIONS-N.D.A.

Modifié cabernet1 (jan. 5, 2013 10:51:42)

Hors-ligne

#4 jan. 5, 2013 10:48:04

cabernet1
Enregistré: 2010-05-13
Messages: 825
Envoyer un courriel  

N.D.A "j'accuse Bercy,le Monde Politique,Financier de vouloir RAYER de la carte la France"

Le rapport Gauche Droite n'a plus de sens,car l'enjeux d'aujourd'hui,c'est es-ce que l'on résiste à la Mondialisation sauvage,es-ce que l'on veut changer cette Mondialisation du nivellement par le bas,ou es-ce que l'on se donne les moyens nous Français,fidèles à notre histoire de prendre des mesures pour favoriser ceux qui croient en la France au dépend de ceux qui la quittent.Pourquoi les Multinationales ont un plan à 20 ans et l'état résonne à 15 jours.On peut fixer de grand objectifs,car on peut s'en sortir,il n'y a aucune fatalité.Il faut investir dans l'AVENIR comme le fait la Chine aujourd'hui,par une mutation écologique,culturelle et économique.En Isère on fabrique les panneaux solaire de demain,mais ne sont pas soutenues par les Banques.On préfère verser 5 Milliards à des banques comme Dexxia ,qui sont des voyoux.On met dans la tete des Français qu'il faut subir,Couchez vous,Taisez vous et Payer !La logique égocentrique est développée en France et en Europe (Edgard Morin) .

Hors-ligne

#5 jan. 5, 2013 10:49:07

cabernet1
Enregistré: 2010-05-13
Messages: 825
Envoyer un courriel  

N.D.A "j'accuse Bercy,le Monde Politique,Financier de vouloir RAYER de la carte la France"

En 2013, il faudra plus encore se méfier de la docte ignorance des experts
LE MONDE | 01.01.2013 à 16h15 • Mis à jour le 01.01.2013 à 16h19 Par Edgar Morin, sociologue et philosophe . Nos dirigeants semblent totalement dépassés : ils sont incapables aujourd'hui de proposer un diagnostic juste de la situation et incapables, du coup, d'apporter des solutions concrètes, à la hauteur des enjeux. Tout se passe comme si une petite oligarchie intéressée seulement par son avenir à court terme avait pris les commandes." (Manifeste Roosevelt, 2012.) Tout notre passé, même récent, fourmille d'erreurs et d'illusions, l'illusion d'un progrès indéfini de la société industrielle, l'illusion de l'impossibilité de nouvelles crises économiques, aujourd'hui règne encore l'illusion d'une sortie de la crise par l'économie néolibérale, qui pourtant a produit cette crise. Règne aussi l'illusion que la seule alternative se trouve entre deux erreurs, l'erreur que la rigueur est remède à la crise, l'erreur que la croissance est remède à la rigueur.Erreurs et illusions ont conduit au désastre de 1940,un vichysme rampant.

Modifié cabernet1 (jan. 5, 2013 10:50:38)

Hors-ligne

#6 jan. 5, 2013 10:54:55

cabernet1
Enregistré: 2010-05-13
Messages: 825
Envoyer un courriel  

N.D.A "j'accuse Bercy,le Monde Politique,Financier de vouloir RAYER de la carte la France"

On est pieds et poings liés dans un carcan d'une Europe ULTRALIBERALE,celle des Banques et des Multinationnales qui est le choix du nivellement économique,social,environnemental
par le bas au niveau du Monde,hors la MONDIALISATION n'a pas a etre sauvage avec une EUROPE préférant IMPORTER des briquets Chinois inflammables qui sautent à la figure des gens SANS AUCUN CONTROL et pénaliser notre entreprise MADE IN FRANCE BIC qui va mettre 100 personnes en + au CHOMAGE !NDA "ce que je crains c'est que l'on s'habitue à l'inacceptable ,c'est à dire vivre avec des salaires de misère ,à accepter des produits Chinois (25% des produits des conteneurs qui arrivent au Havre ne sont pas aux Normes Européennes)

Hors-ligne

#7 jan. 5, 2013 16:45:05

cabernet1
Enregistré: 2010-05-13
Messages: 825
Envoyer un courriel  

N.D.A "j'accuse Bercy,le Monde Politique,Financier de vouloir RAYER de la carte la France"


En 2013, il faudra plus encore se méfier de la docte ignorance des experts
LE MONDE |

Le philosophe Edgar Morin et le candidat François Hollande, le 10 mars à Paris au siège de campagne socialiste. Dans une tribune publiée dans "Le Monde", le philosophe estime que le président Hollande est désormais "condamné à un 'en avant'" pour dépasser le vide de la pensée politique qui touche les Etats.

Hélas, nos dirigeants semblent totalement dépassés : ils sont incapables aujourd'hui de proposer un diagnostic juste de la situation et incapables, du coup, d'apporter des solutions concrètes, à la hauteur des enjeux. Tout se passe comme si une petite oligarchie intéressée seulement par son avenir à court terme avait pris les commandes." (Manifeste Roosevelt, 2012.)

"Un diagnostic juste" suppose une pensée capable de réunir et d'organiser les informations et connaissances dont nous disposons, mais qui sont compartimentées et dispersées.
Une telle pensée doit être consciente de l'erreur de sous-estimer l'erreur dont le propre, comme a dit Descartes, est d'ignorer qu'elle est erreur. Elle doit être consciente de l'illusion de sous-estimer l'illusion. Erreur et illusion ont conduit les responsables politiques et militaires du destin de la France au désastre de 1940 ; elles ont conduit Staline à faire confiance à Hitler, qui faillit anéantir l'Union soviétique.

Tout notre passé, même récent, fourmille d'erreurs et d'illusions, l'illusion d'un progrès indéfini de la société industrielle, l'illusion de l'impossibilité de nouvelles crises économiques, l'illusion soviétique et maoïste, et aujourd'hui règne encore l'illusion d'une sortie de la crise par l'économie néolibérale, qui pourtant a produit cette crise. Règne aussi l'illusion que la seule alternative se trouve entre deux erreurs, l'erreur que la rigueur est remède à la crise, l'erreur que la croissance est remède à la rigueur.

L'erreur n'est pas seulement aveuglement sur les faits. Elle est dans une vision unilatérale et réductrice qui ne voit qu'un élément, un seul aspect d'une réalité en elle-même à la fois une et multiple, c'est-à-dire complexe.

Hélas. Notre enseignement qui nous fournit de si multiples connaissances n'enseigne en rien sur les problèmes fondamentaux de la connaissance qui sont les risques d'erreur et d'illusion, et il n'enseigne nullement les conditions d'une connaissance pertinente, qui est de pouvoir affronter la complexité des réalités.

Notre machine à fournir des connaissances, incapable de nous fournir la capacité de relier les connaissances, produit dans les esprits myopies, cécités. Paradoxalement l'amoncellement sans lien des connaissances produit une nouvelle et très docte ignorance chez les experts et spécialistes, prétendant éclairer les responsables politiques et sociaux.

Pire, cette docte ignorance est incapable de percevoir le vide effrayant de la pensée politique, et cela non seulement dans tous nos partis en France, mais en Europe et dans le monde.

Nous avons vu, notamment dans les pays du "printemps arabe", mais aussi en Espagne et aux Etats Unis, une jeunesse animée par les plus justes aspirations à la dignité, à la liberté, à la fraternité, disposant d'une énergie sociologique perdue par les aînés domestiqués ou résignés, nous avons vu que cette énergie disposant d'une intelligente stratégie pacifique était capable d'abattre deux dictatures. Mais nous avons vu aussi cette jeunesse se diviser, l'incapacité des partis à vocation sociale de formuler une ligne, une voie, un dessein, et nous avons vu partout de nouvelles régressions à l'intérieur même des conquêtes démocratiques

Ce mal est généralisé. La gauche est incapable d'extraire de ses sources libertaires, socialistes, communistes une pensée qui réponde aux conditions actuelles de l'évolution et de la mondialisation. Elle est incapable d'intégrer la source écologique nécessaire à la sauvegarde de la planète. Les progrès d'un vichysme rampant, que nulle occupation étrangère n'impose, impose dans le dépérissement du peuple républicain de gauche la primauté de ce que fut la seconde France réactionnaire.

Notre président de gauche d'une France de droite ne peut ni retomber dans les illusions de la vieille gauche, ni perdre toute substance en se recentrant vers la droite. Il est condamné à un "en avant". Mais cela nécessite une profonde réforme de la vision des choses, c'est-à-dire de la structure de pensée. Cela suppose, à partir d'un diagnostic pertinent, d'indiquer une ligne, une voie, un dessein qui rassemble, harmonise et symphonise entre elles les grandes réformes qui ouvriraient la voie nouvelle.

Je dégagerais ce que pourrait être cette ligne, cette voie que j'ai proposée aussi bien dans La Voie que dans Le Chemin de l'espérance, écrit en collaboration avec Stéphane Hessel (Fayard, 2011).

Je voudrais principalement ici indiquer que l'occasion d'une réforme de la connaissance et de la pensée par l'éducation publique est aujourd'hui présente. Le recrutement de plus de 6000 enseignants doit permettre la formation de professeurs d'un type nouveau, aptes à traiter les problèmes fondamentaux et globaux ignorés de notre enseignement : les problèmes de la connaissance, l'identité et la condition humaines, l'ère planétaire, la compréhension humaine, l'affrontement des incertitudes, l'éthique.

Sur ce dernier point, l'idée d'introduire l'enseignement d'une morale laïque est à la fois nécessaire et insuffisante. La laïcité du début du XXe siècle était fondée sur la conviction que le progrès était une loi de l'histoire humaine et qu'il s'accompagnait nécessairement du progrès de la raison et du progrès de la démocratie.

Nous savons aujourd'hui que le progrès humain n'est ni certain ni irréversible. Nous connaissons les pathologies de la raison et nous ne pouvons taxer comme irrationnel tout ce qui est dans les passions, les mythes, les idéologies.

Nous devons revenir à la source de la laïcité, celle de l'esprit de la Renaissance, qui est la problématisation, et nous devons problématiser aussi ce qui était la solution, c'est-à-dire la raison et le progrès.

La morale alors ? Pour un esprit laïque, les sources de la morale sont anthropo-sociologiques. Sociologiques : dans le sens où communauté et solidarité sont à la fois les sources de l'éthique et les conditions du bien-vivre en société. Anthropologiques dans le sens où tout sujet humain porte en lui une double logique : une logique égocentrique, qui le met littéralement au centre de son monde, et qui conduit au "moi d'abord" ; une logique du "nous", c'est-à-dire du besoin d'amour et de communauté qui apparaît chez le nouveau-né et va se développer dans la famille, les groupes d'appartenance, les partis, la patrie.

Nous sommes dans une civilisation où se sont dégradées les anciennes solidarités, où la logique égocentrique s'est surdéveloppée et où la logique du "nous" collectif s'est "sous-développée". C'est pourquoi, outre l'éducation, une grande politique de solidarité devrait être développée, comportant le service civique de solidarité de la jeunesse, garçons et filles, et l'instauration de maisons de solidarité vouées à secourir les détresses et les solitudes.

Ainsi, nous pouvons voir qu'un des impératifs politiques est de tout faire pour développer conjointement ce qui apparaît comme antagoniste aux esprits binaires : l'autonomie individuelle et l'insertion communautaire.

Ainsi, nous pouvons voir déjà que la réforme de la connaissance et de la pensée est un préliminaire, nécessaire et non suffisant, à toute régénération et rénovation politiques, à toute nouvelle voie pour affronter les problèmes vitaux et mortels de notre époque.

Nous pouvons voir que nous pouvons commencer aujourd'hui une réforme de l'éducation par introduction de la connaissance des problèmes fondamentaux et vitaux que chacun doit affronter comme individu, citoyen, humain.

Edgar Morin, sociologue et philosophe

Hors-ligne

  • Accueil
  • » Général
  • » N.D.A "j'accuse Bercy,le Monde Politique,Financier de vouloir RAYER de la carte la France" [RSS Feed]

Pied de page

Modération
Share |