info@consommer-juste.fr
06 70 23 59 35

  • Vous n'êtes pas connecté.
  • Accueil
  • » Général
  • » Agriculture mondiale:un désastre annoncé-Les Risques que fait courir cette industrialisation de la production-André Neveu-académie de l'agriculture/ingénieur agronome [RSS Feed]

#1 mars 4, 2013 21:00:54

cabernet1
Enregistré: 2010-05-13
Messages: 793
Envoyer un courriel  

Agriculture mondiale:un désastre annoncé-Les Risques que fait courir cette industrialisation de la production-André Neveu-académie de l'agriculture/ingénieur agronome

A propos du film FOOD-INC .
Misère de l'élevage et du rapport au vivant. Misère de l'activité humaine et du travail. Misère de l'alimentation. De l'existence. Qui connait un agriculteur aujourd'hui ? Qui a une idée des conditions de productions des marchandises alimentaires que nous consommons ? C'est cet invisible que le réalisateur tente de rendre visible dans ce documentaire peu joyeux. Un agriculteur sensé éclaire un peu le désastre ambiant. Une bonne nouvelle : un tel système n'est pas tenable. L'effondrement est inévitable. Mais quand ?


Agriculture mondiale:un désastre annoncé-Les Risques que fait courir cette industrialisation de la production-André Neveu membre de l'académie de l'agriculture / ingénieur agronome .Il y a longtemps que je constate qu'il y a une concentration des exploitations,et il s'est passé au niveau mondial quelque chose d'extraordinaire,car si il existait rien entre l'amont (les grandes entreprises de semence,d'aliments d'engrais etc..) et l'aval qui avait l'agro-industrie et la grande distribution,Il y avait un trou dans lequel le système capitaliste n'était pas rentré,depuis 20 ans,maintenant ça y est ...... Il faut que l'agriculteur nourricier retrouve les valeures du vivant,en donnant plus que la Traçabilité,de Transparence aux consom'ACTEURS,face à la futilité,le superficiel et la cupidité imposée par les marchés Mondiaux de la Finance ! On a perdu le lien avec l'animal,la Terre,pour en faire de la Marchandise,sachant que notre aliment doit etre notre 1°médicament (J. Porcher/chargée de recherche à l'INRA)

"Le but de notre société est de Produire des Profits ,que la Marchandise qui est produite soit Utile, Inutile,Toxique, Dangereuse, Criminelle, ça n'a strictement aucune espèce d'IMPORTANCE ,dans la mesure ou cette marchandise va Produire des PROFITS. Jean Pierre Berlan ,ex directeur de recherche de l'INRA.

Transparence dans les assiettes. L'UMIH reprend la corde. Le Synhorcat va devoir donner un coup de cravache. La course n'est pas gagnée mais heureusement il y a Findus.
"Nos clients doivent savoir si on leur propose un plat déjà tout préparé ou un plat transformé sur place à partir de produits bruts." C'est pas de moi mais de Roland Héguy, celui qui trouve que je suis "sans expertise, isolé sur mes positions".
Xavier Denamur,Thomas Thévenoud, Martial Bourquin, Périco Légasse, Franck Trouet, Philippe Quintana, Claire Fournier, Bruno Verjus, Vincent Pousson, Jp L'aubergiste,
http://www.lhotellerie-restauration.fr/journal/salon-concours-syndicat-association/2013-02/Circuits-d-approvisionnement-et-alimentation-Roland-Heguy-pointe-du-doigt-la-course-au-prix.htm

Modifié cabernet1 (mars 4, 2013 22:07:32)

Hors-ligne

#2 mars 4, 2013 21:01:13

cabernet1
Enregistré: 2010-05-13
Messages: 793
Envoyer un courriel  

Agriculture mondiale:un désastre annoncé-Les Risques que fait courir cette industrialisation de la production-André Neveu-académie de l'agriculture/ingénieur agronome

Elevage : industrialisation du mensonge?, et après Hessel? / France Inter
www.franceinter.fr
Farines animales, faux oeufs bio, viande de cheval et autres usurpations. Laisse...See More


PIRE qu'un plat 100% Boeuf contenant du cheval Roumain et autres minerais de n'importe quoi,PIRE que des Farines animales bourrées d'antibiotiques non Halal ou Casher données à des poissons,les Carcasses de bovins US :"Libre échange USA-UE" et QUI sera Responsable & Coupable car il y aura PLUS de cas d'E COLI....
http://www.youtube.com/watch?v=mJ3cZC3RHGY&feature=share


Il est clair qu'il est très logique de bruler du fuel pour importer de la viande US...faudra des bateaux plus grand pour la mettre avec le soja !

Quoique si on importe la viande on a plus besoin du soja, on mettra du lait à la place. Sont ce le projet glorieux de la FNSEA pour l'agriculture française ?

Pour faire du pas cher on a pas besoin des paysans français...reste à savoir ce qu'on va en faire et ce qu'on va produire en France.


Naissance d'une bactérie tueuse ! Extrait de FOOD Inc.
http://www.dailymotion.com/video/xi8k7m_naissance-d-une-bacterie-tueuse-extrait-de-food-inc_news


Les antibiotiques sont largement prescrits chez l’homme et chez l’animal, autant à titre curatif que préventif. Dans tous les cas, leur usage est susceptible d’entraîner l’émergence de résistances bactériennes par le biais de mécanismes qui se transmettent par l’environnement ou l’alimentation, vers l’homme ou l’animal. Alors que la France veut réduire de 25% les antibiotiques par son plan écoantibio 2017 ,Les pays bas ont réduits de 50% l'usage des antibiotiques en 3 ans
Les résistances croisées entre les antibiotiques donnés aux animaux et ceux donnés aux humains ont été confirmés.
Le danger des OGM.
Jean Pierre Berlan ex directeur de l'INRA-La quantité des résidus toxiques augmente au fur et à mesure que des herbicides comme le Roundup sont utilisés en quantité croissante pour combattre des mauvaises herbes de plus en plus résistantes. Le Roundup contient un composé toxique, le glyphosate. Celui-ci est le plus souvent mélangé avec un composé encore plus toxique, le polyoxyéthylène amine (POEA).

On a conseillé aux agriculteurs allemands de ne pas utiliser le POEA, mais la nourriture importée pour les animaux, comme le soja OGM, introduit une menace sanitaire pour les consommateurs allemands, selon le rapport. Tesbiotech conseille un moratoire sur les importations tant que tous les risques n’ont pas été éliminés.

D. Barreau-D.Busserau "LA FRANCE N' A JAMAIS SIGNE L'ACCORD SUR L'EXPORTATION DES OGM DONT NOUS N'AVONS PAS BESOIN .l'OMC a autorisé la spéculation sur le Vivant (J-P Jaud). IL EST IMPORTANT DE REVOIR LA PAC J-M Ayrault.
Que Choisir "nous interpellons le gouvernement" nourri sans OGM,permettrait aux professionnels de l'agroalimentaire de valoriser leurs pratiques 65% ne consommeraient pas des produits d'animaux nourris aux fourrages transgéniques s'ils en étaient informés

Modifié cabernet1 (mars 4, 2013 22:19:14)

Hors-ligne

#3 mars 4, 2013 21:02:42

cabernet1
Enregistré: 2010-05-13
Messages: 793
Envoyer un courriel  

Agriculture mondiale:un désastre annoncé-Les Risques que fait courir cette industrialisation de la production-André Neveu-académie de l'agriculture/ingénieur agronome

Aprés la CRISE de la Vache Folle,75% des Français ont peur des pesticides.Le directeur des laboratoires EXELL "il n'y a aucun problème au point de vue législatif sur les 9 Molécules chimiques retrouvées sur ce vin prisent indépendamment,mais mélangées dans un vin on peut se poser des questions"!
http://www.france5.fr/c-dans-l-air/sante/tripatouillage-alimentaire-38350


Christian Jacquiau - Yves Calvi C' dans l'air "Madame Christine Lambert(FDSEA)le modèle Allemand qui emploie des Roumains et Bulgares dans ses abattoirs payés 5 euro de moins l'heure afin d'avoir des élevages avec 1000 cochons ou vaches que l'on piquent aux antibiotiques excusez moi n'est pas un modèle DURABLE pour nous consom'ACTEURS et l'environnement"

Modifié cabernet1 (mars 4, 2013 21:56:00)

Hors-ligne

#4 mars 4, 2013 21:03:40

cabernet1
Enregistré: 2010-05-13
Messages: 793
Envoyer un courriel  

Agriculture mondiale:un désastre annoncé-Les Risques que fait courir cette industrialisation de la production-André Neveu-académie de l'agriculture/ingénieur agronome

Un viticulteur "il y a un LOBBY trés important de l'agro chimie en Europe" pour moi,ma santé et celle du consommateur je n'utilise plus aucun pesticide classé ("le plus dangereux" est irritant).

Christine Lambert (FDSEA) "les produits phytosanitaires c'est comme les antibiotiques ,ils ne sont pas automatiques"."Il faut créer une dynamique vers d'autres pratiques que le TOUT CHIMIQUE".Il y a 15 ans on ne savait pas le problème sanitaire au sujet des pesticides,maintenant on sait et il faut allé "on y va" vers le modèle d'AGROECOLOGIE....

De Xavier Denamur restaurateur - la République de la Malbouffe
A Voir absolument!!! Vidéo intégrée dans l'article de Rue89 "Viens dîner, j'ai cuisiné du porc aux antibiotiques" publié hier. Elle permet de bien comprendre pourquoi il faut informer le grand public sur la nature de l'alimentation des animaux d'élevage dont il est question dans l'article "En France, les animaux ne mangent pas d'OGM" : ouh le gros mensonge". La semaine dernière sur Radio Nova dans l’émission 2H15 avant la fin du monde, je m’interrogeais en autre sur les risques pour la santé de manger des poissons nourris avec de la farine de porcs (et des antibiotiques) qui ont été nourris avec des OGM (et des antibiotiques). Après avoir lu cette vidéo , je suis encore plus convaincu de ma démarche à fournir à mes clients de la viande de porc issue de l’élevage de Thierry Schweitzer. Ce paysan charcutier s’est engagé à fournir à ses animaux élevés sur paille, une alimentation saine garantie sans OGM ni additifs antibiotiques. Ces tarifs professionnels rivalisent sans difficulté avec ceux des grossistes de Rungis. Visitez son site et sa porcherie sans avoir la nausée. http://www.thierry-schweitzer.com/
Magazine de la santé du 6 octobre 2011 sur l'ANTIBIORESISTANCE (Extrait)
Extrait du Magazine de la santé du 6 octobre 2011 diffusé sur France 5. Alerte : des antibiotiques dans nos assiettes, par Laëtitia Fouque. Le reportage est ...
http://www.youtube.com/watch?v=m2fMwxc-A6I&feature=share

Signature du premier accord collectif avec les ministres de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire

Bleu-Blanc-Coeur a signé ce matin avec M. Le Foll, Ministre de l’Agriculture et M. Garot, Ministre de l’Agro-alimentaire un accord collectif de filières qui fait de Bleu-Blanc-Coeur une démarche agricole vertueuse pour la nutrition de l’homme et pour la préservation de l’environnement !

L'exemple Français en matière d'agroécologie,afin aussi de faire baisser la quantité de méthane des bovins par l'alimentation (luzerne-lin) .La QUANTITE au bénéfice de la QUALITE (bonus du film Food-Inc) Bleu Blanc Coeur s'est associé avec Valorex pour promouvoir une agriculture à vocation Santé dans les élevages .Suite au Prix du Développement DURABLE en 2009 au salon de l'agriculture qu'ils ont reçu ,le Ministre de l'agriculture et de l'Alimentation a dit "vous privilégier la QUALITE DURABLE plutot que la QUANTITE JETABLE .Deux priorités sont citées en tete : l'Alimentation Animale et la Nutrition Santé "Ce que vous faites ici est au coeur de ces NOUVEAUX ENJEUX et de ce NOUVEAU MODELE .

Vous avez su ANTICIPER , IMAGINER , ce qui se passe aprés .Les exigences des citoyens et des consommateurs pour la TRACABILITE et le ALLEGATIONS SANTE des Aliments .

Donner un prix au méthane que votre vache n’aura pas émis parce que vous la nourrissez bien : telle est l’initiative lancée mardi par Bleu-Blanc-Coeur, pour aider à lutter contre le réchauffement et amener plus d’éleveurs à adopter le régime alimentaire à base d’oméga 3 préconisé par l’association.

L’ambition est de « créer un cercle vertueux sans contrainte, ni taxe, mais uniquement par des méthodes d’incitation », a expliqué Pierre Weill, président de Valorex, société à l’origine de l’initiative, spécialisée dans la nutrition.

Modifié cabernet1 (mars 4, 2013 21:46:59)

Hors-ligne

#5 mars 4, 2013 21:06:20

cabernet1
Enregistré: 2010-05-13
Messages: 793
Envoyer un courriel  

Agriculture mondiale:un désastre annoncé-Les Risques que fait courir cette industrialisation de la production-André Neveu-académie de l'agriculture/ingénieur agronome


Vivre dans une porcherie, pas question ! C’est la dure loi à laquelle sont confrontés des milliers de cochons chiliens, rapporte le quotidien canadien La Presse.

Ulcérés par les odeurs pestilentielles provenant d’un gigantesque élevage porcin voisin, les habitants de Freirina, à 800 km au nord de Santiago au Chili, avaient violemment manifesté leur mécontentement la semaine dernière. Suite à ces protestations, qui s’étaient terminées en heurts avec la police, le groupe agroalimentaire propriétaire de l’élevage Agrosuper a abandonné les animaux, craignant pour la sécurité de son personnel. La conséquence : près de 500 000 porcs en très mauvaise condition faute de soins et d’alimentation.

Face à cette catastrophe sanitaire sans précédent, le ministère de la Santé chilien a ordonné la fermeture du site. Un demi-million de cochons seront donc sacrifiés, trop nombreux pour être déplacés.

Les mauvaises odeurs étaient survenues à cause d’un mauvais fonctionnement du système de traitement des déjections. Le groupe agroalimentaire chilien Agrosuper garantit pourtant sur son site internet que « tous les produits sont élaborés dans le respect de normes très strictes qui garantissent la protection de l’environnement et des consommateurs ».

Hors-ligne

#6 mars 4, 2013 21:07:42

cabernet1
Enregistré: 2010-05-13
Messages: 793
Envoyer un courriel  

Agriculture mondiale:un désastre annoncé-Les Risques que fait courir cette industrialisation de la production-André Neveu-académie de l'agriculture/ingénieur agronome


Ils ne veulent pas de la ferme des 1000 vaches

Des centaines de manifestants ont défilé à Paris de la gare Montparnasse jusqu'au Salon de l'agriculture, porte de Versailles, contre la création en France d'une ferme géante de 1000 vaches.
Des centaines de manifestants ont défilé à Paris de la gare Montparnasse jusqu'au Salon de l'agriculture, porte de Versailles, contre la création en France d'une ferme géante de 1000 vaches. |


Des centaines de personnes ont manifesté dimanche à Paris «contre le gigantisme de l'élevage industriel» et en particulier contre le projet d'une ferme géante dite «des 1000 vaches» laitières près d'Abbeville, dans la Somme.

La manifestation, qui réunissait de nombreuses organisations de protection de l'environnement et des animaux comme la Fondation Brigitte Bardot ou L214, des partis politiques comme EELV, le Front de gauche ou la Confédération paysanne, est partie en début d'après-midi de la gare Montparnasse en direction du Salon de l'agriculture, Porte de Versailles.


Les fermes françaises comptent 50 vaches en moyenne

«Non à l'agro-business», «1000 vaches en forme d'usine, non !», «Dédé (le cochon) préfère la paille à dormir sur du grillage», pouvait-on lire sur les nombreuses pancartes.

Une ferme laitière comprend 50 vaches en moyenne en France. On trouve des fermes géantes de milliers de vaches en Europe de l'Est ou aux Etats-Unis, explique-t-on à la Confédération paysanne. Un projet d'une telle ampleur serait une première dans l'Hexagone. D'après une publication de FranceAgriMer de 2010, le pays compte 93 000 exploitations laitières de 41 vaches en moyenne chacune.

«La vache, c'est du vivant, pas de la manufacture. Cet animal est herbivore et fait pour être dans un champ. Pas dans une cage où on la trait trois fois par jour», explique Michel Kfoury, président de l'association Novissen (Nos villages se soucient de leur environnement).

Le préfet limite l'exploitant à 500 bêtes

Novissen réunit des habitants de la Somme qui s'opposent au projet de ferme dite «des 1000 vaches» qui va, selon eux, entraîner bon nombre de nuisances sur leur commune : bruit, odeurs, mouches, épuisement et pollution des nappes phréatiques, congestion du trafic routier, danger d'explosion d'un méthaniseur géant, etc.

Ces manifestants estiment avoir remporté une première victoire avec un arrêté préfectoral qui limite à 500 le nombre de laitières tant que la surface d'épandage des boues résiduelles ne sera pas suffisante. Mais ils demandent un moratoire sur tous les projets similaires en France et une loi.

Des projets de poulaillers et de porcheries géantes

Par ailleurs, dix cars venant de province étaient montés à Paris ce dimanche pour manifester. Certains de Picardie, d'autres de Bourgogne contre un projet d'extension de poulailler, ou de Bretagne contre une maternité porcine géante.

LeParisien.fr

Hors-ligne

#7 mars 4, 2013 21:58:42

cabernet1
Enregistré: 2010-05-13
Messages: 793
Envoyer un courriel  

Agriculture mondiale:un désastre annoncé-Les Risques que fait courir cette industrialisation de la production-André Neveu-académie de l'agriculture/ingénieur agronome



Le 14 février, Pascal Chatonnet, directeur du laboratoire Excell, a présenté ses résultats d’analyse indiquant que les vins sont couramment contaminés par des traces de pesticides.
Pascal Chatonnet, fondateur du laboratoire Excell.

« Pesticides dans le vin : état des lieux et stratégie de réduction. » Tel était l’intitulé de la conférence organisée le 14 février à Bordeaux (Gironde) par Pascal Chatonnet, fondateur du laboratoire Excell. « Je n’ai pas la prétention de vous donner une recette » pour réduire l’usage des pesticides, a-t-il lancé d’emblée, s’adressant à l’assistance nourrie et avide d’informations qui a répondu à son invitation.

En préambule, Stéphane Boutou, responsable technique du laboratoire, a dressé l’état des lieux. Il a rappelé que, dès 2008, la France s’était fixé comme objectif de réduire de 50 % l’utilisation des produits phytosanitaires à moyen terme. Quatre ans plus tard, quel est le constat ? Pas de réduction enregistrée des pesticides. Bien au contraire. Selon Excell, les quantités de produits phytosanitaires utilisées en viticulture ont progressé de 2,6 % entre 2008 et 2010 et de 2,7 % entre 2010 et 2011.

10 % des vins seulement sans pesticide

Puis l’expert a présenté les résultats des analyses menées par son laboratoire sur 300 vins d’Aquitaine et de la vallée du Rhône, des millésimes 2007 et 2008. Excell a recherché 50 matières actives sur ces échantillons.

Résultat : seulement 10 % d’entre eux ne contiennent aucun pesticide. Dans les 90 % restants, Exell a trouvé la présence d’au moins une matière active, le plus souvent de la famille des fongicides. Et le laboratoire a pu détecter jusqu’à neuf pesticides simultanément dans un vin.

Excell a présenté quelques chiffres, toujours bien inférieurs aux LMR (limite maximale de résidus) autorisées sur raisins de cuve. Ainsi, le laboratoire a retrouvé au maximum 0,01 mg/l de cyprodinil dans un vin et 0,001 mg/l en moyenne dans ses échantillons, pour une LMR sur raisins de cuve de 1 mg/kg. Il a retrouvé 1,4 mg/l d’iprodione au maximum, 0,09 mg/l en moyenne, pour une LMR de 10 mg/kg.

Outil d'aide à la décision pour réduire les intrants

Quelles peuvent être les stratégies de réduction des intrants ? Christian Debord, de l’Institut de la vigne et du vin de Bordeaux, a présenté un outil d’aide à la décision baptisé Epicure. Il s’agit d’un système d’information intégrant des modèles de prévision des risques épidémiques du mildiou. Lorsque le risque est faible, on peut économiser des traitements.

De son côté, Pascal Chatonnet n’a pas apporté de réponses concrètes à la question posée. Il a rappelé des règles générales. « À efficacité égale, il s’agit de sélectionner les molécules avec la moindre toxicité », a-t-il dit. Le nouvel étiquetage de produits chimiques devrait aider les utilisateurs à s’y retrouver.

Un label pour garantie

Enfin, Pascal Chatonnet a présenté le label « + Nature » mis au point depuis quelque temps déjà dans son laboratoire. Il s’agit de la garantie apportée par Excell qu’un vin contient moins de cinq molécules phytosanitaires différentes et, au total, moins de 0,05 mg/l de résidus de matières actives. Une conférence destinée à rappeler l’existence de cette prestation.

Colette Goinère

Hors-ligne

#8 mars 4, 2013 22:01:59

cabernet1
Enregistré: 2010-05-13
Messages: 793
Envoyer un courriel  

Agriculture mondiale:un désastre annoncé-Les Risques que fait courir cette industrialisation de la production-André Neveu-académie de l'agriculture/ingénieur agronome

Foodbusiness : RESULTAT DU BRUNETMETRIE

Vous êtes 57% à ne PAS être d'accord avec Eric Brunet, qui défendait l'industrie agroalimentaire.

MERCI de votre participation !! Le débat continue ICI !
« Trop facile de toujours taper sur les industriels » – RMC TALK
www.rmctalk.fr
Carrément Brunet avec Le Nouvel Observateur. Food-business: pour E. Brunet, c'est trop facile de toujours taper sur les industriels. Et pour vous? Votez et débattez! – Tous les débats sur RMC TALK


"l'industriel fait de façon répété ce que fait un artisan" (FAUX Mr Brunet) .Le retour à la qualité=Proximité=Produisont Français (VRAI).

Les industriels sont dans une économie de contrainte,car le consommateur ne consacre que 10/12% à son alimentation ,par rapport à il y a 10 ans 20/25% de son budjet (FAUX)

J'en connais des petits paysans qui font n'importe quoi,25 à 30 traitements sur des pommes qui intègrent dans leur chairs des poisons,et ça ce n'est pas le MONOPOLE de l'industrie.(VRAI)

OUI ,mais le petit producteur est poussé par la Grande Distribution pour AVOIR des fruits Sexy,Incipides,Standardisés que le consommateur demande ,même bourrés de Pesticides ,ce que dénoncé déjà il y a 3 ans 60 M.de consommateurs et Familles de France ,s'adressant à l'INRA,ne respectant pas la saisonnalité,avec des Fruits incipides qui ne murissent pas qui finissent de pourrir au frigo !

Dr. Laurent Chevallier "les industriels ont manqués le coche.Ils se sont mis à faire comme tout le monde à travers le Monde,c'est à dire rajouter de la CHIMIE partout,colorants exausteurs de gout,émulsifiants alors que l'on aurait pu développer des filières d'exellence et montrer l'exemple".

C'est une CRISE qui fait suite à celle de la Finance de 2008 "une série de dysfonctionnements,et par le fait que l'économie soit Mondialisée,il est totalement démultiplié,avec un consom'ACTEUR qui découvre que l'agro industrie fonctionne avec des circuits longs,trés morcelés,avec des problèmes qui s'enchainent en cascade au delà d'un problème d'un industriel ou d'un fabricant.
C'est une CRISE qui fait suite à celle de la Finance de 2008 "une série de dysfonctionnements,et par le fait que l'économie soit Mondialisée,il est totalement démultiplié,avec un consom'ACTEUR qui découvre que l'agro industrie fonctionne avec des circuits longs,trés morcelés,avec des problèmes qui s'enchainent en cascade au dela d'un problème d'un industriel ou d'un fabricant.

Modifié cabernet1 (mars 4, 2013 22:02:51)

Hors-ligne

#9 mars 4, 2013 22:11:04

cabernet1
Enregistré: 2010-05-13
Messages: 793
Envoyer un courriel  

Agriculture mondiale:un désastre annoncé-Les Risques que fait courir cette industrialisation de la production-André Neveu-académie de l'agriculture/ingénieur agronome

film Food-Inc/Un céréalier Américain Troy Roush de l'Association Américaine des Producteurs de Mais : « On nous paye pour trop produire ». La loi agricole encourage la hausse de rendement et donc le recours au maïs génétiquement modifié. "Tendez nous la main,on est pas toujours fière de ce que l'on a fait,mais si demain vous faites l'effort de choisir les produits issus d'une agriculture différente,et bien NOUS on changera notre façon de PRODUIRE

Hors-ligne

#10 mars 4, 2013 22:13:53

cabernet1
Enregistré: 2010-05-13
Messages: 793
Envoyer un courriel  

Agriculture mondiale:un désastre annoncé-Les Risques que fait courir cette industrialisation de la production-André Neveu-académie de l'agriculture/ingénieur agronome

C'est une CRISE qui fait suite à celle de la Finance de 2008 "une série de dysfonctionnements,et par le fait que l'économie soit Mondialisée,il est totalement démultiplié,avec un consom'ACTEUR qui découvre que l'agro industrie fonctionne avec des circuits longs,trés morcelés,avec des problèmes qui s'enchainent en cascade au dela d'un problème d'un industriel ou d'un fabricant.

Nos Politiques ont donnés les Clefs à la Grande Distribution depuis 20 ans, avec ensuite une UE qui demande à ses Grands Groupes l'AUTOCONTROLE et une PAC qui aide les plus gros des agriculteurs et des DOUX qui délocalisent au Brésil pour faire GROSSIR un poulet + VITE avec des antibiotiques INTERDITS en UE renvoyés ensuite sous forme de Wings/Nuggets ou roulés....Et le consommateur découvre l'ASSEMBLAGE ! Sauce tomate de Chine (pesticides interdits en UE) + 100% PURE BOEUF=4% +Viande de cheval (Roumanie ou Ukraine) + Minerai de n'importe quoi + la pate provenant du bassin Méditérannéen !

Hors-ligne

  • Accueil
  • » Général
  • » Agriculture mondiale:un désastre annoncé-Les Risques que fait courir cette industrialisation de la production-André Neveu-académie de l'agriculture/ingénieur agronome [RSS Feed]

Pied de page

Modération
Share |