info@consommer-juste.fr
06 70 23 59 35

  • Vous n'êtes pas connecté.
  • Accueil
  • » Général
  • » RMC-J.J Bourdin et Cédric-agriculteur très inquiets au sujet du Traité Transatlantique .... [RSS Feed]

#1 avr. 27, 2015 06:59:26

ecophyto
Enregistré: 2011-01-31
Messages: 253
Envoyer un courriel  

RMC-J.J Bourdin et Cédric-agriculteur très inquiets au sujet du Traité Transatlantique ....

L'image du jour : Le TAFTA dans notre assiette
C'est bientôt l'heure du dîner... Bon appétit ! (source : Non au Traité Transatlantique) Rappels : Marché transatlantique : TAFTA gueule à la récré ! Union transatlantique, la grande menace (A. de ...
olivierdemeulenaere.wordpress.com

Modifié ecophyto (avr. 27, 2015 07:03:09)

Hors-ligne

#2 avr. 27, 2015 07:02:13

ecophyto
Enregistré: 2011-01-31
Messages: 253
Envoyer un courriel  

RMC-J.J Bourdin et Cédric-agriculteur très inquiets au sujet du Traité Transatlantique ....

RMC/J.J Bourdin et Cédric-agriculteur très inquiets au sujet du Traité Transatlantique avec des députés européens qui ne savent RIEN et des fonctionnaires et commissaires Européens non élus,qui discutent de ça avec les états unis et des LOBBIES qui font Pression à Bruxelles au sujet des AOP,des Normes,et du Moins disant pour nos Assiettes et notre Santé,sachant que des Groupes comme Tyson et sa viande aux hormones,ou Monsanto qui pourrait attaquer la France à Washington pour autoriser les OGM...J.J Bourdin "j'ai vu que le président Obama voulait que les discutions s'accélèrent,ce qui est mauvais signe...."Cédric "On a créé l'Europe pour faire face au Géant Américain,afin d'être plus fort économiquement et aujourd'hui on se met à plat ventre pour BRADER notre économie pour que vous fassiez la votre avec une balance commerciale de + 156% pour les USA,et à peine 50% de plus pour l'UE".

Hors-ligne

#3 avr. 27, 2015 07:06:47

ecophyto
Enregistré: 2011-01-31
Messages: 253
Envoyer un courriel  

RMC-J.J Bourdin et Cédric-agriculteur très inquiets au sujet du Traité Transatlantique ....

70% des Français ne font pas confiance aux dirigeants de l'UE .....

L'Europe est minée par les lobbies, selon Transparency

Les gouvernements et les institutions de l'Union européenne sont minés par les lobbies acharnés à influencer les propositions de loi, et il est impératif d'adopter des règles pour encadrer leurs activités et éviter la corruption, a plaidé mercredi l'organisation Transparency International.
"A ce jour, aucun pays et aucune institution de l'UE ne s'est doté d'un cadre satisfaisant en matière de traçabilité de la décision publique, d'intégrité des échanges et d'équité d'accès aux processus de décision publique", déplore l'organisation dans un rapport.


"Les pratiques opaques de lobbying constituent un des principaux risques de corruption pour l'Europe", ajoute-t-elle.
Les 19 pays évalués sur 28 obtiennent une moyenne de 31 sur 100 et le Conseil européen, qui représente les Etats membres, prend un bonnet d'âne avec un faible 19, juste devant la Hongrie et Chypre à 14. L'Italie est notée 20, l'Allemagne 23, la France 27 et le Royaume-Uni 44.
La Commission, qui a décidé récemment de durcir ses règles, est récompensée par une note de 53, loin devant le Parlement européen à 37.
Bruxelles est la capitale européenne du lobbying. Tout les groupes d'intérêt se doivent d'être présents s'ils veulent peser sur le processus législatif, d'abord lors de l'élaboration de la proposition par la Commission, puis lors de sa discussion au Parlement européen et entre les Etats.
Une phase active se joue également dans les Etats membres pour influencer les positions des gouvernements.
Transparency International, inscrite depuis 2008 au registre de transparence créé par la Commission européenne, s'est donné pour mission de pourfendre la corruption. "Le lobbying n'est pas mauvais en soi quand il permet aux groupes d?intérêts de défendre leurs vues face à des décisions qui peuvent les affecter", reconnaît l'organisation. Le problème est que dans l'Union européenne, "la pratique du lobbying est largement associée au secret et à l'octroi de privilèges injustifiés", déplore-t-elle.
L'organisation appuie ses accusations sur une série d'exemples comme l'achat de députés européens pour présenter et défendre des amendements ou la désignation de représentants d?intérêts industriels comme experts auprès de la Commission européenne.
"Les multiples scandales qui ont secoué l'Europe montrent que, sans règles claires et contraignantes, un petit nombre d'acteurs, notamment ceux disposant de davantage d'argent et de relations, peuvent prédominer dans la prise de décision publique, de l'infléchissement de décisions individuelles à, dans le pire des cas, une large captation de l'Etat et des institutions", accuse le rapport.
Transparency International plaide pour une définition large du lobbying et réclame l'obligation pour les lobbyistes de s'inscrire dans un registre dans lequel ils fourniront des informations détaillées sur les clients représentés, leurs contacts, les sujets abordés et les ressources consacrées à leurs activités.
Sur les 19 pays évalués, sept seulement -- Autriche, France, Irlande, Lituanie, Pologne, Royaume-Uni et Slovénie -- disposent de lois ou de réglementations visant spécifiquement les activités de lobbying, souligne Transparency. Mais ces dispositions sont "imparfaites ou inadaptées en raison d'une mise en ?uvre insuffisante et d'une application lacunaire".
Échaudée par une série d'affaires, la Commission européenne a décidé de renforcer son dispositif. Peu après son investiture en octobre 2014, son président, Jean-Claude Juncker, a imposé à tous ses commissaires et à tous les directeurs généraux de l?institution de rendre publiques leurs rencontres avec les représentants des groupes d'intérêts. Il a interdit tout contact avec les groupes non inscrits au registre des lobbies.
Il veut à tout prix éviter de revivre la mésaventure de son prédécesseur, José Manuel Barroso, contraint de limoger un commissaire, le Maltais John Dalli, accusé d'être impliqué dans une affaire de corruption liée à l'industrie du tabac.

Hors-ligne

#4 avr. 27, 2015 07:09:42

ecophyto
Enregistré: 2011-01-31
Messages: 253
Envoyer un courriel  

RMC-J.J Bourdin et Cédric-agriculteur très inquiets au sujet du Traité Transatlantique ....

Le magazine européen European Voice compare les revenus des hauts fonctionnaires européens avec ceux des Etats membres. Bilan : l'UE paie (beaucoup) mieux que ses Etats.
sur le même sujet



L'Union européenne est plutôt une bonne affaire pour ses dirigeants. Le magazine bruxellois de langue anglaise European Voice publie dans son édition de ce 16 avril 2014 le niveau des rémunérations des principaux dirigeants européens et les comparent à ceux des pays membres et des organisations internationales.
Les députés européens, parents pauvres de l'UE

Premier élément : les députés européens figurent parmi les responsables les plus mal payés de l'UE, avec un revenu de 7.057 euros par mois ou 95.482 euros par an. C'est beaucoup moins qu'un haut fonctionnaire à la commission. Le vice directeur général peut ainsi toucher jusqu'à 203.026 euros par an, le directeur général 220.452 euros par an. C'est aussi beaucoup moins qu'un simple membre de la Cour de justice européenne ou de la Commission européenne qui sont rémunérés 255.300 euros par an, ou 21.275 euros par mois. Le revenu du député européen n'augmente pas si le député devient président du Parlement européen. On comprend ainsi mieux l'envie de l'actuel président du Parlement, Martin Schulz, de décrocher le poste de président de la Commission européenne, payé 321.238 euros par an (26.770 euros par mois).
Mario Draghi à plus de 30.000 euros par mois

Ce poste n'est cependant que le deuxième poste le mieux payé de l'UE, à égalité avec la présidence de la Cour de Justice de l'UE et le président du Conseil européen. Le mieux payé, c'est le président de la BCE, actuellement Mario Draghi qui touche 374.124 euros par an, soit 31.177 euros par mois. De quoi profiter de l'inflation faible pour « acheter beaucoup de choses », pour reprendre son fameux proverbe prononcé cet été (et oublié depuis) : « with low inflation, you can buy more stuff » (« avec une inflation faible, vous pouvez acheter plus de choses »).
Des Commissaires mieux payés que les chefs de gouvernement

De façon générale, il est frappant de constater que les dirigeants des quatre grands pays de l'UE sont nettement moins payés que les dirigeants européens. Le président du conseil italien, le mieux payé, touche 207.630 euros par an, soit 17.280 euros par mois. C'est 19 % de moins qu'un commissaire européen et 45 % de moins que son compatriote Mario Draghi. Pour Angela Merkel et ses 204.192 euros, le revenu est inférieur de 21 % à celui d'un commissaire européen. Les deux têtes de l'exécutif français ne touchent que 178.920 euros par an, soit 30 % de moins qu'un commissaire. Enfin, le premier ministre britannique et ses 173.323 euros annuels, dispose de revenus inférieurs de 34 % à celui d'un commissaire, soit plus d'un tiers de moins.

Mais d'autres doivent également regarder vers Bruxelles avec envie : le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon est le mieux payé des hauts fonctionnaires internationaux, mais ses revenus sont inférieurs de 7,5 % à celui d'un commissaire et 27 % de moins que le président de la BCE. Rien d'étonnant alors à ce que, voici deux semaines, le premier ministre finlandais ait annoncé vouloir s'installer dans un rôle à Bruxelles. Et que le ministre sortant de l'économie français, Pierre Moscovici, lorgne avec envie vers un poste de commissaire…

Hors-ligne

#5 avr. 27, 2015 07:15:15

ecophyto
Enregistré: 2011-01-31
Messages: 253
Envoyer un courriel  

RMC-J.J Bourdin et Cédric-agriculteur très inquiets au sujet du Traité Transatlantique ....

Cette année, 340 fonctionnaires partent à la retraite anticipée à 50 ans avec une pension de 9.000 Euros par mois.
> > Afin d'aider l'intégration de nouveaux fonctionnaires des nouveaux états membres de l'UE (Pologne, Malte, Pays de l'Est...), les fonctionnaires des anciens pays membres (Belgique, France, Allemagne..) recevront de l'Europe un pont d'or pour partir à la retraite.
> > POURQUOI ET QUI PAIE CELA ?
> > Vous et moi qui travaillons ou avons travaillé pour une pension de misère, alors que ceux qui votent les lois se font des cadeaux dorés
> > La différence est devenue trop importante entre le peuple et les "dieux de l'Olympe" !!!
> > RÉAGISSONS par tous les moyens en commençant par divulguer ce message à tous les Européens. Bonne journée à tous quand même
> > CES HAUTS FONCTIONNAIRES DE l’Union EUROPÉENNE CONSTITUENT UNE VRAIE MAFIA
> > Les technocrates européens jouissent de véritables retraites de nababs. Même les parlementaires qui, pourtant, bénéficient de la "Rolls " des régimes spéciaux, ne reçoivent pas le tiers de ce qu'ils touchent... C'est dire !
> > - Giovanni Buttarelli, qui occupe le poste de "contrôleur adjoint de la protection des données", aura acquis après seulement 1 an et 11 mois de service (en novembre 2010), une retraite de 1 515 ? / mois. L'équivalent de ce que touche, en moyenne, un salarié belge ou français du secteur privé après une carrière complète de 40 ans.
> > - Son collègue, Peter Hustinx, vient de voir son contrat de cinq ans renouvelé. Après 10 années, lui aura droit à près de 9 000 euros de retraite par mois.
> > C'est simple, plus personne ne leur demande des comptes et ils ont bien décidé d'en profiter. C'est comme si, pour leur retraite, on leur avait fait un chèque en blanc. En plus, beaucoup d'autres technocrates profitent d'un tel privilège
> > 1. Roger Grass, greffier à la Cour de justice européenne, va toucher 12.500EUR de retraite par mois.
> > 2. PernillaLindh, juge au Tribunal de première instance, 12.900EUR par mois.
> > 3. Ruiz-JaraboColomer, avocat général, 14.000EUR/mois.
> > Consultez la liste sur :
> > http://www.sauvegarde-retraites.org/docs/Retraite_Hauts_fonctionnaires_europeens_Annexe_3_Etude_27.pdf
> > Dans cette liste vous trouverez un certain Jacques Barrot ( 73 ans) avec une retraite de 4.728,60 EUR pour 5 années de commissaire européen aux transports À cela il faut ajouter sa retraite d'ancien député, celle d'ancien ministre, d'ancien président du Conseil général de la Haute Loire , de maire d'Yssingeaux et pour couronner cette brillante carrière, le 23 février 2010 il a été nommé au Conseil Constitutionnel.
> > Pour eux, c'est le jackpot. En poste depuis le milieu des années 1990, ils sont assurés de valider une carrière complète et, donc, d'obtenir le maximum : 70 % du dernier salaire. Car, c'est à peine croyable... Non seulement leurs pensions crèvent les plafonds mais il leur suffit de 15 années et demie pour valider une carrière complète alors que pour vous, comme pour moi, il faut se tuer à la tâche pendant 40 ans et, bientôt, 42 ans.
> > Face à la faillite de nos systèmes de retraite, les technocrates de Bruxelles recommandent l'allongement des carrières : 37,5 ans, 40 ans, 41 ans (en 2012), 42 ans (en 2020), etc. Mais, pour eux, pas de problèmes, le taux plein c'est 15,5 ans...
> > De qui se moque-t-on ? A l'origine, ces retraites de nababs étaient réservées aux membres de la Commission européenne puis, au fil des années, elles ont également été accordées à d'autres fonctionnaires. Maintenant, ils sont toute une armée à en profiter : juges, magistrats, greffiers, contrôleurs, médiateur, etc.
> > Mais le pire, dans cette affaire, c'est qu'ils ne cotisent même pas pour leur super retraite !!! Pas un centime d'euro, tout est à la charge du contribuable......
> > Nous, nous cotisons plein pot toute notre vie et, au moindre retard de paiement, c'est la déferlante : rappels, amendes, pénalités de retard, etc. Aucune pitié !
> > Eux, ils (se) sont carrément exonérés.....On croit rêver ! Rendez-vous compte, même les magistrats de la Cour des comptes européenne qui, pourtant, sont censés "contrôler" si les dépenses de l'Union européenne sont légales, faites au moindre coût et pour l'objectif auxquelles elles sont destinées, profitent du système et ne paient pas de cotisations.
> > Et, que dire de tous ces technocrates qui ne manquent pas une occasion de jouer les "gendarmes de Bruxelles" et ne cessent de donner des leçons d'orthodoxie budgétaire alors qu'ils ont les deux mains, jusqu'aux coudes, dans le pot de confiture ?
> > A l'heure où l'avenir de nos retraites est gravement compromis par la violence de la crise économique et la brutalité du choc démographique, les fonctionnaires européens bénéficient, à nos frais, de pensions de 12.500 à 14.000EUR/ mois, après seulement 15 ans de carrière et sans même cotiser. C'est une pure provocation !
> > Mon objectif est d'alerter tous les citoyens des états membres de l'Union Européenne.


http://www.lepoint./.fr/actualites-economie/2009-05-19/revelations-les-retraites-en-or-des-hauts-fonctionnaires-europeens/916/0/344867.fr/actualites-economie/2009-05-19/revelations-les-retraites-fonctionnaires-europeens/916/0/344867.fr/actualites-economie/2009-05-19/revelations-les-retraites-en-or-des-hauts-fonctionnaires-europeens/916/0/344867

Hors-ligne

  • Accueil
  • » Général
  • » RMC-J.J Bourdin et Cédric-agriculteur très inquiets au sujet du Traité Transatlantique .... [RSS Feed]

Pied de page

Modération
Share |