info@consommer-juste.fr
06 70 23 59 35

  • Vous n'êtes pas connecté.
  • Accueil
  • » Général
  • » Ce n'est pas l'agriculture qu'on assassine, c'est la France qu'on poignarde ! [RSS Feed]

#2 fév. 1, 2016 21:48:32

cabernet1
Enregistré: 2010-05-13
Messages: 834
Envoyer un courriel  

Ce n'est pas l'agriculture qu'on assassine, c'est la France qu'on poignarde !

Si en 10 ans 30% de la plus-value a été confisqué par la G.Distribution & les Transformateurs,c'est à Bruxelles que les éleveurs doivent manifester contre ce commissaire européen de l'agriculture Phil Hogan défenseur convaincu de l’agriculture productiviste,qui NE COMPREND RIEN à la situation...

http://www.rtl.fr/actu/politique/boues-rouges-jose-bove-assure-que-manuel-valls-a-illegalement-contourne-les-decisions-de-segolene-royal-7781627777

Modifié cabernet1 (fév. 1, 2016 21:49:14)

Hors-ligne

#3 fév. 1, 2016 21:50:24

cabernet1
Enregistré: 2010-05-13
Messages: 834
Envoyer un courriel  

Ce n'est pas l'agriculture qu'on assassine, c'est la France qu'on poignarde !

http://www.bfmtv.com/mediaplayer/video/jose-bove-face-a-jean-jacques-bourdin-en-direct-745165.html

José Bové "Agriculteur le seul métier ou l'on peut vendre en dessous de ses coûts de production"........"Il faut IMPOSER par la loi et répartir dans la chaine de distribution"......"Au niveau de l'europe,sous la pression de l'agro industrie,on aura des prix qui vont s'effondrer,tant que l'on produira plus que l'on a besoin,avec des prix qui s'écroulent" "C'est quoi la logique aujourd'hui,plus on diminue le nombre de paysans plus on concentre la production,et ça intéresse l'industrie,et on est dans cette situation cynique - L'Irlandais conservateur Phil Hogan commissaire européen de l'agriculture défenseur convaincu de l’agriculture productiviste à José Bové "il n'y a pas de crise,si les paysans produisaient en dessous de leur coût de production ça se saurait parce qu'ils arrêteraient de produire ! (ce type est fou J. Bové).

Les logiciels politiques aujourd'hui sont complètement à l'envers et l'on reste toujours dans le vieux modèle avec une écologie politicienne qui doit être ouverte aux gens d'ou qu'ils viennent...


Traité transatlantique c'est toujours l'OMERTA,avec tout les mois,la commission européenne et l'administration Américaine qui se réunie....Ce que l'on est entrain de vivre en terme de crise n'est rien à coté de ce qui pourrait se faire,c'est la FIN de l'élevage européen,notamment de l'élevage de viande bovine et en plein air,c'est une catastrophe totale,et en même temps toute la logique des normes qui va être remise en cause et NON au libre échange sur le commerce des services avec des grandes chaines de distribution et C° d'assurance etc... qui prendront le contrôle de ce qui a été pour NOUS le service public qui défend le citoyen.

Modifié cabernet1 (fév. 1, 2016 21:51:15)

Hors-ligne

#4 fév. 1, 2016 22:06:12

cabernet1
Enregistré: 2010-05-13
Messages: 834
Envoyer un courriel  

Ce n'est pas l'agriculture qu'on assassine, c'est la France qu'on poignarde !

RMC-les Grandes Gueules
Marie-Anne Soubré "Il y a des mots qui sont à la mode comme Agriculture Raisonné ou écoResponsable,qui je l'espère n'a pas été inventé par la Grande Distribution pour ne pas faire peur au consommateur,devenu consom'Acteur,a qui nos politiques ont donnés les clefs pour se servir dans le grenier mondial qu'est la Chine (différentes poêlés de légumes récoltées en Chine et transformé en France) et qui vis à vis des agriculteurs leur a imposé des prix avec un client qui veut payer de MOINS en MOINS CHER sachant que depuis 40 ans on a concentré en Bretagne les éleveurs Breton formatés à l'utilisation d'antibiotiques sans doute et habitués à l'élevage intensif devenu un modèle qui a donné les algues vertes et la surproduction laitière qui a fait baissé la Qualité et les Prix,formatés depuis depuis 40 ans dans un modèle qu'il va falloir changer.Il va falloir que quelqu'un les résonne et nous résonne à nous aussi pour acheter le Mieux Disant et que la grande distribution paye au prix juste le producteur Français qui en plus d'avoir PLUS de charges que ses concurrents européens est perdus dans le millefeuille administratif et les Normes qui se contredisent.Charges pour nos PME/TPE 33% contre 8% pour les Grands Groupes .


Elina Dumont "On abandonne,comme nos villages nos petits agriculteurs,perdus dans la mondialisation avec de plus en plus de charges administratives et de normes,même si la majorité des agriculteurs dans certains secteurs sont pour des contraintes à Respecter,liées directement aux attentes sociétales et environnementales,avec UN PRIX lorsqu'ils ont une production Labellisé ou Bio,sachant que beaucoup s'en sortent aujourd'hui grâce à la VENTE DIRECTE,car aujourd'hui,malgré la crise si l'on consomme moins mais mieux le consommateur veut aussi la TRANSPARENCE de ce qu'il consomme à condition aussi d'y mettre le PRIX..... .

Marie-Anne Soubré - Je ne comprend pas que l'agriculteur ne se remette pas en question.......Frank Guéhennec/Fdsea-Morbilhan "Mais bien sur que NOUS devons NOUS remettre en question,et que l'on reprenne le POUVOIR de NOTRE MATIERE,car nous sommes avant TOUT des nourriciers et protecteurs de la BIOdiversité à condition aussi d'avoir du PRIX derrière.On est entrain de sacrifier l'agriculture familiale et demain il n'y aura que des usines à produire...NOUS n'avons pas besoin d'AIDES nous avons besoin de vivre décemment de notre métier et nos politiques sont aussi RESPONSABLE en ayant fait le choix de nous mener dans un Monde Libéral Mondialisé avec des boulets aux pieds et PLUS DE CHARGES.Il faut déverrouiller ce système dans lequel on nous a mis.....

Modifié cabernet1 (fév. 1, 2016 22:07:51)

Hors-ligne

  • Accueil
  • » Général
  • » Ce n'est pas l'agriculture qu'on assassine, c'est la France qu'on poignarde ! [RSS Feed]

Pied de page

Modération
Share |