info@consommer-juste.fr
06 70 23 59 35

  • Vous n'êtes pas connecté.

#1 sep. 14, 2010 20:47:03

huginetmunin
Enregistré: 2010-09-14
Messages: 1
Envoyer un courriel  

Mondialisation

Discours de Salvador allende le 4 décembre 1972 au siège de l'ONU :

« Nous sommes face à un véritable conflit entre les multinationales et les Etats. Ceux-ci ne sont plus maîtres de leurs décisions fondamentales, politiques, économiques, et militaires à cause des multinationales qui ne dépendent d'aucun Etat. Elles opèrent sans assumer leurs responsabilités et ne sont contrôlées par aucun parlement ni par aucune instance représentative de l'intérêt général. En un mot, c'est la structure politique du monde qui est ébranlée. Les grandes entreprises multinationales nuisent aux intérêts des pays en voie de développement. Leurs activités asservissantes et incontrôlées nuisent aux pays industrialisés où elles s'installent ».

11 septembre 1973, coup d'Etat de la junte militaire, soutenue par la CIA

Le 11 septembre 1973, Salvador Allende a pris la décision de se suicider dans le Palais du Gouvernement pour ne pas tomber entre les mains des militaires, suite au coup d'Etat en grande partie organisé par la CIA. S'en sont suivit 8 ans de régime Pinochet, marqué par de multiples violations des droits de l'homme (plus de 3 000 morts et disparus, principalement dans les cinq premières années du régime selon le rapport Rettig, plus de 35 000 torturés, des dizaines de milliers d'arrestation de dissidents). Le régime de Pinochet a toujours été soutenu par le gouvernement des Etats-Unis, et salué par les patrons des grandes multinationales qui pouvaient enfin y exercer leurs activités en toute impunité...


Cet exemple, qui n’est qu’un parmi des milliers d’autres, représente bien la mainmise des multinationales sur le système mondial actuel. Notre monde n’est plus dirigé par des idéaux ou des politiques, il est dirigé par des multinationales et des fonds d’investissement. Et les politiques ne sont plus que les pantins, les laquais, les roquets de ces groupuscules de l’ombre, dont le seul intérêt est leur enrichissement personnel, au mépris total de la vie de milliards d’individus, et au mépris total de la planète sur laquelle nous vivons.

Comment ? Ces grandes surfaces se permettent de vendre 10 fois plus chers ces produits, lorsque les personnes qui ont sué sang et eau pour les produire ne ramassent que des miettes qui leur permettent à peine de survivre ?
Comment ? Nous achetons des tomates d’Uruguay alors que l’agriculteur du champ d’à côté n’arrive pas à vendre ses produits ? Comment ? Il est devenu normal d’acheter des fleurs en plein hiver ? Des fleurs en plein hiver !!! Mais combien d’entre nous réalisent encore l’aberration d’un tel état de fait ?
Comment ? Pour produire de l’énergie solaire il faut toujours être plus compétitif ? Comment ? Il faut faire venir les panneaux de chine, polluer les eaux pour faire traverser le globe entier à ces marchandises ?
Comment ? Sur 3000 milliards de dollars de transactions annuelles, seuls 200 milliards représentent de réelles marchandises ? Comment ? Tout le reste n’est que financier et spéculation ?
Comment ? Après cette crise économique majeure de 2009, provoquées par les investissements sans vergogne de quelques banques malhonnêtes, cette crise qui a jeté des millions de personnes au chômage, comment, ces banques continuent en toute impunité leurs dangereuses et irresponsables spéculations ?
Comment ? Les Etats ont réussit à trouver des centaines de milliards pour sauver ces banques lorsqu’ils n’arrivent pas en trouver quelques dizaines pour sauver les retraites ?
Comment ? Ces banques qui sont à l’origine de la pire crise depuis 1929 ont fini l’année avec des bénéfices insolents ?
Comment ? Ces banques qui ont plongé des pays entiers dans la misère ont le culot, le cynisme, la perfidie de gagner de l’argent en spéculant sur la faillite de ces mêmes pays ?

Et pendant ce temps là, nous pauvres moutons nous complaisons dans les miettes de ce système, abrutis d’émissions de télé-réalités plus débiles les unes que les autres, réconfortés par le petit train train quotidien, certes médiocre, mais au combien rassurant de par sa continuité, l’esprit détournés par ces parodies de source d’information que l’on nomme journaux télévisés, matraqués par des politiques complices, acteurs de ce système et qui nous parlent de haine raciale, de guerres de religions, d’insécurité, d’immigration, pour ainsi détourner cette rage, ce sentiment d’injustice, cette colère vers d’autres victimes. Du cirque et des jeux pour amuser la plèbe, comme au temps des romains, des bous-émissaires pour évacuer le stress et la haine, comme aux heures sombres de l’Europe.

Si vous voulez savoir qui est réellement responsable de tout cela, regardez-vous d’abord dans une glace. Car ce système, vous l’encouragez sans vous en rendre compte. Non, vous vous en rendez compte, mais vous niez l’évidence. Tout ceci ne veut plus rien dire. L’argent ne veut plus rien dire. La souveraineté des Etats ne veut plus rien dire. Plus aucun idéal n’agite nos neurones, tout ce qui compte, c’est pour certains de gagner toujours plus d’argent, et pour cela ils ont le pouvoir sur ceux qui ne veulent surtout pas perdre le peu qu’ils possèdent.
Les privilèges de la noblesse ont été remplacés par les privilèges des multinationales, des grands patrons et des banquiers. Et si la révolution de 1789 a ramené tous les citoyens français à un pied d’égalité, celle qui se prépare aura elle une portée mondiale, et les peuples qui meurent de faim feront enfin payer à ceux qui les maintiennent dans l’esclavage moderne depuis des décennies.
Car la justice et l’équité triompheront un jour, cette rage de vivre libres, cette envie d’être maîtres de nos destinées, ce besoin de travailler pour vivre et non pour survivre est en train de sourdre des différents peuples, des différentes contrées, des différentes nations, et le jour où tout ceci éclatera, il ne fera pas bon avoir les mains sales…

Hors-ligne

Pied de page

Modération
Share |